Des Cartes Mentales Aux Cartes Mentales Sonores Vers Une-PDF Free Download

Des cartes mentales aux cartes mentales sonores vers une
05 Dec 2020 | 6 views | 0 downloads | 21 Pages | 705.84 KB

Share Pdf : Des Cartes Mentales Aux Cartes Mentales Sonores Vers Une

Export Des Cartes Mentales Aux Cartes Mentales Sonores Vers Une File to :

Download and Preview : Des Cartes Mentales Aux Cartes Mentales Sonores Vers Une

Report CopyRight/DMCA Form For : Des Cartes Mentales Aux Cartes Mentales Sonores Vers Une



Transcription

1 Objectifs et contexte, Un des enjeux des am nageurs consiste comprendre et r pondre aux attentes des. usagers d un espace Le milieu de la recherche s exerce pour cela d velopper des m thodes. afin d analyser les exp riences environnementales et les valuations spatiales qui en. L valuation d un espace public passe entre autre par l valuation de son espace sonore en. d autres termes le jugement port sur l environnement sonore fait partie de l valuation. spatiale globale La perception sonore est caract ris e par la pr currence1 c est dire la. perception distance puisque le sens auditif introduit cette notion de d loignement Mais. la sensorialit attach e la perception sonore ne doit pas occulter l impact de la. symbolisation et de la repr sentation sur l organisation perceptive En ce sens la perception. peut tre caract ris e comme un savoir la fois connaissant et sensible Buytendijk. Ce sens d s 1969 Southworth Southworth 1969 dans une tude pionni re en la mati re. explicite l impact de l information sous jacente aux sons du contexte dans lequel ils sont. per us et de leurs niveaux dans l valuation de l environnement urbain De m me une tude. bas e sur trois espaces urbains espagnols montre que l identit sonore de diff rents. environnements urbains influence l valuation de ces espaces par les sujets interrog s Lopez. Barrio Carles 1995 R Murray Sch fer dans son ouvrage de r f rence The tuning of the. world Sch fer 1977 et dans ses travaux du World Soundscape Project introduit la notion. de paysage sonore soundscape Ce n ologisme cr par la contraction des termes anglais. landscape et sound illustre l image d un environnement sonore L introduction de ce. nouveau concept refl te l volution de la prise en compte du domaine du sonore dans le. monde scientifique le sonore est d sormais appr hend non plus comme simple nuisance. environnementale mais bien aussi comme r elle qualit sonore quotidienne J Schiewe et A. L Kornfeld mentionnent une branche disciplinaire de la g ographie qu est la g ographie. acoustique acoustic geography qui tente de prendre en compte non seulement des. indicateurs g ographiques mais aussi des indicateurs issus des recherches sur le paysage. sonore soundscape des indicateurs acoustiques mesurables des indicateurs. psychoacoustiques et des param tres consid r s par l Union Europ enne Schiewe Kornfeld. La notion de pr currence a t conceptualis e par le physiologiste C Sherrington au d but du XX me. si cle notamment travers son ouvrage The integrative action of the nervous system de 1906. L urbaniste am ricain K Lynch dans son ouvrage Image of the city Lynch 1960 ouvrage. de r f rence pour les chercheurs en sciences de l espace fut la source de l laboration des. cartes mentales en posant l hypoth se de l imagibilit ou de la lisibilit urbaine Cette th orie. de l imagibilit postule l existante d une image collective de toute ville regroupant un nombre. important d images individuelles K Lynch a adapt l tude de la perception spatiale. urbaine les recherches en psychologie d E C Tolman qui a analys le comportement spatial. de rats dans un labyrinthe Tolman 1948, G Cullen contemporain de K Lynch peut tre cit parall lement ce dernier puisque de. mani re similaire il r interroge l approche traditionnelle de repr sentation graphique des. formes urbaines h rit e des th oriciens tels C Sitte En effet dans son ouvrage The concise. townscape Cullen 1961 G Cullen traite du paysage urbain comme d espaces mis en. relation A travers son analyse s quentielle du paysage urbain G Cullen conceptualise la. notion de vision s rielle Cette vision s rielle est intrins quement li e selon l auteur. une vision cin tique de l espace urbain Ainsi l espace urbain est appr hend par une relation. kinesth sique et mouvante l espace public, Le d but des ann es soixante dix marque travers les recherches de K Lynch et G Cullen. notamment l mergence du concept et de la prise en compte de l espace sensible dans les. recherches en sciences de l espace, Nous ne d velopperons pas ici les nombreux d bats qu suscit la m thode de la carte. mentale d bats relatifs notamment la r ification qu introduit cette m thode Mais citons. tout de m me L Mondada Mondada 2000 qui notamment a avanc des critiques quant. aux travaux de K Lynch Ces critiques ont trait l absence de prise en compte des notions de. signification de pratique et de temporalit et l absence de variabilit de l chantillon Mais. K Lynch lui m me tait tout fait conscient des limites de sa m thodologie et stipule. notamment dans Reconsidering the image of the city reconsid ration de l image de la cit de. l ouvrage de T Banerjee et M Southworth Banerjee Southworth 1991 que des recherches. compl mentaires ces travaux auraient t n cessaires De plus la validit des cartes. mentales est d pendante de la capacit de repr sentation graphique des individus interrog s. Moser Weiss 2003 La carte mentale nous semble au del des biais caract ristiques de. toute m thode d enqu te un outil ind niable des chercheurs en sciences de l espace dans. l analyse de la conceptualisation spatiale, C est au cours des d cennies 1960 et 1970 que la carte mentale devint un des outils du.
g ographe et de l am nageur lesquels ont emprunt cette technique la psychologie. cognitive Cette m thode est non seulement une technique m thodologique mais aussi et peut. tre surtout un concept, C est dans le contexte scientifique de l poque caract ris par la remise en cause du. behaviorisme d s les ann es 1950 que cette utilisation de l outil fut faite Le behaviorisme. approche comportementaliste de la psychologie cognitive tentait en effet de caract riser le. rapport de l individu son milieu de mani re d terministe Or la r volution pist mologique. se r v la comme l av nement du concept de repr sentation et notamment de repr sentation. spatiale Les disciplines de l espace firent donc merger les notions d espace v cu relevant. des pratiques de la mobilit du rapport l espace d espace sensible li la sensorialit et. d espace con u en lien avec les repr sentations Ainsi la carte mentale s est r v l e tre un. outil pr cieux dans les travaux relevant de l espace con u r v lant les repr sentations. individuelles mais aussi les repr sentations sociales de l espace. C Levy Leboyer Levy Leboyer 1980 d finit la carte mentale comme moyen. d appr hension des relations entre individu et environnement Cette projection sur papier de la. carte de leur environnement que les enqu t s ont en t te si l on cherche traduire. l expression maps in mind de R M Downs et D Stea Downs Stea 1977 Selon le. Dictionnaire de la G ographie et de l espace des soci t s L vy Lussault 2003 une carte. mentale est une expression cartographique d une repr sentation subjective de. l espace mais dans cette d finition la r f rence l espace est pr pond rante or ce n est pas. le cas pour l ensemble des chercheurs qui utilisent le concept de carte mentale Le caract re. polys mique intrins que au concept de carte mentale ne doit pas tre occult En effet. derri re la d finition donn e dans le dictionnaire r dig sous la direction de J L vy et M. Lussault diff rentes acceptions du terme sont sous jacentes Ainsi le concept et la. terminologie de carte mentale employ s en 1974 par P Gould et R White ont pour. synonymes cartes des id es carte conceptuelle carte heuristique ou sch ma. heuristique qui n induisent pas n cessairement la notion de spatialisation. Le concept de carte mentale a ainsi t propos par les g ographes anglo saxons d s les. ann es 1960 La carte mentale serait une structure cognitive de la perception de l espace. traduisant sa repr sentation mentale Or cette vision est sujette d bat peut on cartographier. exactement nos repr sentations Ainsi durant les ann es 1980 et 1990 de nombreuses. critiques se sont lev es Les cartes mentales doivent donc tre compl mentaires d autres. m thodes utilisant des mat riaux empiriques La technique de la carte mentale est. g n ralement appliqu e dans une m thodologie de recherche de fa on conjointe d autres. m thodes d enqu te elle est par exemple associ e des entretiens G Moser et K Weiss. stipulent dans leur ouvrage Espaces de vie Aspects de la relation homme environnement que. la compl mentarit des entretiens aux cartes mentales permettent une compr hension plus fine. et pr cise des significations et raisonnements sous jacents au contenu et la structuration des. cartes mentales Moser Weiss 2003 De plus la technique labor e par K Lynch consistant. pr senter au sujet enqu t une feuille vierge a t reprise et modifi e par de nombreux. chercheurs Ainsi la consigne le support comme un fond de carte Bonnes Secchiaroli. 1983 ou la pr sence de documents connexes peuvent varier Diverses tudes ont ainsi adapt. la technique des cartes mentales en fonction de l objet de recherche en pr sence Pour R. Kitchin Kitchin 1996 les donn es obtenues par le chercheur d pendent grandement de la. technique de collecte des donn es cognitives utilis e L chelle de la carte mentale peut varier. logement b timent lot quartier commune agglom ration aire urbaine ou tout autre. espace connu voire id alis par l enqu t L utilisation des cartes mentales se r v le. pertinente non seulement dans le dessein d appr hender les repr sentations de l ensemble du. syst me urbain mais galement dans celui de d terminer int r ts jugements qualit s. lisibilit s et repr sentations d un environnement urbain particulier. 2 Approche et m thodes, Nous avons vu l utilit des cartes mentales pour l appr hension de la conceptualisation. spatiale Cette technique peut galement tre adapt e l analyse d autres types de. conceptualisations de l espace sonores par exemple et pas uniquement fonctionnelles. symboliques ou visuelles telles qu elles le sont traditionnellement Or tr s peu de chercheurs. ont exp riment cette m thode en la confrontant au domaine du sonore Ainsi la Les cartes. mentales sonores apparaissent comme une succession de types de sons isol s peu rep r s. dans l espace Roulier 2007 la transcription graphique permet une spatialisation des sons. difficilement descriptible travers l nonciation P Amphoux l un des principaux chercheurs. avoir prouv cette m thode dans le domaine du sonore d finit la carte mentale sonore. comme un moyen efficace de transgresser la difficult inh rente repr senter du son Elle. consiste mettre le sujet sous la tension d une injonction paradoxale du type dessine moi ce. qu on ne peut pas dessiner du son Amphoux 2003 Concernant la mise en place d un. tel protocole P Amphoux note que l chantillon doit se situer entre 20 et 50 participants. r alisant ces cartes mentales sonores, R Murray Schafer d s 1976 met au point les sound maps urbaines M Southworth utilise les. sound event maps de mani re compl mentaire des parcours sensoriels urbains demandant. ensuite aux enqu t s de repr senter graphiquement les l ments du parcours effectu lors de. leur d ambulation in situ Dans son article The sonic environment of cities Southworth 1969. il d crit la m thodologie mise au point qui consiste faire percevoir quinze enqu t s un. m me parcours Les enqu t s sont r partis en trios constitu s d un enqu t disposant. uniquement de la vue pour percevoir cet environnement urbain le second disposant. uniquement de l ou e et le dernier disposant de la vue et de l ou e A l issue de ce parcours il. est demand chacun des enqu t s de repr senter graphiquement la s quence urbaine M. Southworth aboutit ainsi une carte synth tique repr sentant l valuation d une s quence. urbaine d une part par des l ments visuels mais aussi sonores. D Paquette dans son tude de 2004 sur l environnement sonore contemporain utilise cette. m thode qu il nomme quant lui sonic mind map Paquette 2004 De m me que M. Southworth D Paquette utilise cette m thode sur le terrain tudi en faisant r aliser des. passants choisis al atoirement dans l espace public des cartes mentales sonores Enfin I. Lopez Barrio et J Carles utilisent une troisi me terminologie qui est la suivante acoustic. cognitive map Lopez Barrio Carles 1995 Dans leur tude collaborative avec le Cresson. ces chercheurs du laboratoire de psychoacoustique de l Institut d Acoustique de Madrid ont. eu recourt aux cartes mentales sonores aupr s de 226 individus afin d appr hender les. repr sentations du paysage sonore de la ville de Madrid leurs r sultats mettent en exergue. onze lieux typiques de l identit sonore madril ne Dans sa th se V Maffiolo analyse les. cartes mentales sonores de la ville de Paris et syst matise quatre type de repr sentations de. l environnement sonore urbain lieux sp cifiques cartographies sch mas et sources sonores. Maffiolo 1999 La repr sentation spatiale la localisation d v nements sonores est. particuli rement int ressante lors de l analyse de cartes mentales sonores Un l ment qui. nous a interpell s dans le travail de th se d A Leobon qui utilise les cartes. mentales concerne la d formation spatiale li e un v nement sonore Dans l analyse qu il. fait des cartes mentales de la place B Zix qu il a tudi e il note que l v nement sonore. voitures est d formant dans les repr sentations mentales par sa forte symbolique spatiale. malgr le fait que cet espace soit pi ton il a suffi qu une voiture passe au loin pour. qu une rue soit dessin e et accol e la place elle m me Leobon 1986. Dans le protocole m thodologique que nous avons labor suite deux investigations de. terrains avec 29 enqu t s nous avons revu individuellement chaque enqu t pour un entretien. semi directif lors duquel nous lui avons demand de r aliser cinq cartes mentales Chaque. 2009 1 La notion de pr currence a t conceptualis e par le physiologiste C Sherrington au d but du XX me si cle notamment travers son ouvrage The integrative action of the nervous system de 1906

Related Books

TTraceurs de cartes GPSraceurs de cartes GPS A60 A65

TTraceurs de cartes GPSraceurs de cartes GPS A60 A65

Raymarine Manuel utilisateur A60 A65 cahier indd 1 16 03 2007 15 48 2 Manuel utilisateur Traceurs lecteurs de cartes GPS A60 et A65 Manuel utilisateur Traceurs lecteurs de cartes GPS A60 et A65 91 Marques d pos es et marques commerciales Raymarine est une marque d pos e de Raymarine Limited Navionics est une marque d pos e de Navionics SpA SanDisk est une marque d pos e de

EJERCICIOS DE PENSAMIENTO POSITIVO Pr cticas Mentales

EJERCICIOS DE PENSAMIENTO POSITIVO Pr cticas Mentales

EJERCICIOS DE PENSAMIENTO POSITIVO Pr cticas Mentales Estos ejercicios est n preparados especialmente para mejorar tu vida y re programar tu subconsciente hacia un estado m s beneficioso y constructivo Estoy lista o para cambiar Para que tu realidad cambie quien tiene que comenzar por dar el primer paso eres t Todos los conflictos que tenemos con los dem s la familia el

Barreras arquitectónicas, mentales y de comunicación ...

Barreras arquitectónicas, mentales y de comunicación ...

Nuestra investigación se propuso analizar el discurso de las mujeres con diversidad funcional, ... tales como el cáncer de mama, la fibromialgia y la osteoporosis, y otras como la artritis y el lupus. El término engloba también a niñas y mujeres con discapacidad de cualquier edad, residentes en áreas rurales o urbanas, sin importar la gravedad de la disfuncionalidad, ni sus preferencias ...

Catalogue g n ral des cartes plans et dessins d

Catalogue g n ral des cartes plans et dessins d

2 10 rheinland pfalz 8 2 1 n iii gypte 1 plan du port d abouquir assi g par les anglais en vent se de l an 9 de la r publique et d fendu par le chef de bataillon du g nie vinuche 292 8 2 2 n iii gypte 2 plan des b quiers aboukir 1800 292 8 2 3 n iii gypte 3 plan g n ral de l ile d l phantine de syene assouan et des carri res de

1 LE FONCTIONNEMENT DES CARTES societegenerale fr

1 LE FONCTIONNEMENT DES CARTES societegenerale fr

D 718407 02 2018 1 15 LES CONDITIONS G N RALES DES CARTES DE PAIEMENT GALEMENT D NOMM ES CARTES BANCAIRES SONT COMPOS ES 1 des Conditions G n rales de fonctionnement des cartes 2 des Conditions G n rales de l option cartes Collection 3 des Conditions G n rales de l option cryptogramme visuel dynamique 4 des Conditions G n rales de l option e

1 - LE FONCTIONNEMENT DES CARTES - societegenerale.fr

1 - LE FONCTIONNEMENT DES CARTES - societegenerale.fr

1.3 - Cette Carte n’est utilisée qu’à des fins non professionnelles. Dès lors, elle ne saurait être utilisée pour le règlement d’achat de biens et/ou de prestations de services en vue de leur revente. De plus, le titulaire de la Carte s’interdit d’en faire un usage différent de ceux décrits ci-dessus. 1.4 - En application du Règlement (UE) 2015/751 du 29avril2015, les Cartes ...

Industrie des cartes de paiement (PCI) Norme de sécurité ...

Industrie des cartes de paiement (PCI) Norme de sécurité ...

DSS et les procédures de test correspondantes en un outil d’évaluation de sécurité. Il est conçu pour être utilisé au cours des évaluations de conformité PCI DSS, dans le cadre du processus de validation d’une entité. Les sections suivantes détaillent les directives et meilleures pratiques . Norme de sécurité des données de l’Industrie des cartes de paiement (PCI), v3.2.1 ...

Fonctionnement des cartes de la Caisse d'Epargne ...

Fonctionnement des cartes de la Caisse d

commerce » sans réception de fonds, effets ou valeurs n° 34/2010 délivrée par la préfecture du Bas-Rhin, garantie par CEGI 128 rue de la Boétie 75008 Paris. Conditions générales de fonctionnement des cartes de la Caisse d’Epargne La Caisse d'Epargne propose : o les cartes de retrait TRIBU et TRIBU CIRRUS, la carte de retrait nationale o les cartes de paiement carte Visa Classic ...

CONDITIONS GÉNÉRALES DES CARTES DE DÉBIT

CONDITIONS GÉNÉRALES DES CARTES DE DÉBIT

Ces Conditions Générales ne concernent pas les cartes de retrait ainsi que les cartes American Express, lesquelles sont régies par des contrats spécifiques (conclus avec American Express Carte-France pour les cartes American Express). Afin de faciliter la compréhension du présent document, la terminologie en application du Règlement (UE) 2015/751 du 29 avril 2015 sera utilisée ci ...

Introduction aux EDO et aux EDP Universit Grenoble Alpes

Introduction aux EDO et aux EDP Universit Grenoble Alpes

edition avec exercices corrig es est Functional analysis Sobolev spaces and partial di erential equations Springer L C Evans Partial di erential equations American Mathematical Society J Rauch Partial di erential equations Springer M E Taylor Partial di erential equations I Basic theory Springer