Indicateur Prise En Charge De La Douleur Cahier Des-PDF Free Download

Indicateur Prise en charge de la douleur Cahier des
14 Jan 2021 | 8 views | 0 downloads | 12 Pages | 358.29 KB

Share Pdf : Indicateur Prise En Charge De La Douleur Cahier Des

Export Indicateur Prise En Charge De La Douleur Cahier Des File to :

Download and Preview : Indicateur Prise En Charge De La Douleur Cahier Des

Report CopyRight/DMCA Form For : Indicateur Prise En Charge De La Douleur Cahier Des



Transcription

1 SYNTHESE DE L INDICATEUR 4, 2 JUSTIFICATION 4, 2 1 Historique rappel de la justification de l indicateur Tra abilit de l valuation de la. 2 3 Nouvel indicateur sur la Prise en charge de la douleur 5. 3 POPULATION CHOISIE 7, 3 1 D finition de la population 7. 3 2 Crit res d inclusion 7, 3 3 Crit res d exclusion 7. 3 4 Tirage au sort r trospectif 8, 3 5 Nombre de dossiers valuer 8. 4 SCHEMA DE L ETUDE 8, 4 1 Responsable de recueil 8.
4 2 Support de saisie 8, 4 3 Contr le qualit des donn es 8. 5 ORGANISATION GENERALE POUR L EXPERIMENTATION 8, 5 1 Recrutement des tablissements de sant pour l exp rimentation 8. 5 2 Recueil des donn es test de faisabilit et de reproductibilit 8. 5 3 Validation des indicateurs 9, 5 4 Restitution des principaux r sultats aux ES exp rimentateurs 9. 5 5 Assistance pendant l exp rimentation 9, 6 ANALYSE ET RESTITUTION 9. 6 1 Analyse principale 9, 6 2 Analyses compl mentaires 9.
6 3 Diffusion interne des r sultats 9, 7 INDICATEUR PRISE EN CHARGE DE LA DOULEUR 9. Libell complet 9, Analyse des recommandations 9, Construction 10. 8 CONFIDENTIALITE 10, 9 REFERENCES 11, Cahier des charges 2. Indicateur Prise en charge de la douleur, Avant Propos. Ce cahier des charges pr sente l indicateur intitul Prise en charge de la douleur. PCD qui s applique aux tablissements de sant de M decine Chirurgie Obst trique. Membres du groupe participants la r union, Katel Eynard clinique Rive Gauche Fr d rique Gama clinique Charcot Dr Isabelle.
Gasquet DOMU AP HP Dr Marie H l ne Giovannini institut Paoli Calmettes Jo lle. Jouneau institut Bergoni Elisabeth Lebeaupin Direction des soins et des activit s. param dicales DSAP AP HP Dr Agn s Loeb centre Henri Becquerel Dr Joelle. Magnani groupe Medipole partenaires Dr Sandra Malak Hopital Ren Huguenin. Institut Curie Dr H l ne Matthieu Daud institut du Cancer de Montpellier Violette. Van de Wiel polyclinique Saint C me Richard Agnetti DSAP AP HP Johanne Bazin. institut de canc rologie de l Ouest Dr Serge Carreira h pital Sainte Camille Claude. Rambaud CISS, Haute Autorit de Sant, Sophie Calmus Service Indicateurs pour l am lioration de la qualit et de la s curit des. soins IPAQSS, Fr d ric Capuano Service IPAQSS Haute Autorit de Sant HAS. Dr Arnaud Fouchard Service IPAQSS HAS, Cahier des charges 3. Indicateur Prise en charge de la douleur, 1 SYNTHESE DE L INDICATEUR. Num Libell court Libell complet Nature Type, 1 Prise en Proportion de s jours de patients douloureux pour Proportion Processus.
charge de la lesquels on retrouve, douleur une strat gie de prise en charge de la douleur. dans le dossier du patient moyens, m dicamenteux moyens non m dicamenteux. au moins une mesure de suivi de la douleur suite, la strat gie de prise en charge de la douleur. 2 JUSTIFICATION, 2 1 Historique rappel de la justification de l indicateur Tra abilit de l valuation. de la douleur, Depuis 1998 la prise en charge de la douleur est une priorit de sant publique en.
France qui s est traduite par un premier plan minist riel d fini en 3 axes 1 i le. d veloppement de la lutte contre la douleur dans les structures de sant et r seaux de. soins ii le d veloppement de la formation et de l information des professionnels de sant. sur l valuation et le traitement de la douleur iii la prise en compte de la demande du. patient et l information du public, La loi n 2002 303 du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et la qualit du. syst me de sant a consacr la prise en charge de la douleur comme un droit Toute. personne a le droit de recevoir des soins visant soulager sa douleur Celle ci doit tre. en toute circonstance pr venue valu e prise en compte et trait e 2. Le second plan douleur 2002 2005 s est centr sur la douleur provoqu e par les soins et. la chirurgie la douleur de l enfant et la prise en charge de la migraine Il avait deux. objectifs 3 i associer les usagers par une meilleure information et ii am liorer l acc s. du patient souffrant de douleurs chroniques rebelles des structures sp cialis es. Diff rentes donn es ont justifi l introduction de l indicateur. L valuation de l intensit de la douleur est un des objectifs prioritaires du guide. d orientation Organiser la lutte contre la douleur dans les tablissements de sant. dit en 2002 par la Direction g n rale de l offre de soins DGOS 4 Ainsi la fiche n 2 de. ce guide nonce que l valuation de l intensit de la douleur est un temps fondamental. dans la gestion de la douleur Afin de mieux d pister quantifier et suivre l volution de la. douleur ressentie il est n cessaire d utiliser des m thodes fiables et reproductibles. selon les caract ristiques de la personne, Cette valuation s effectue l aide d chelles d auto valuation l chelle visuelle. analogique repr sente la m thode de r f rence Quand le rapport verbal n est pas. possible l valuation s effectue partir des chelles d h t ro valuation. L valuation de la douleur doit tre r alis e syst matiquement aupr s de toutes les. personnes malades afin de d tecter celles ayant besoin d un traitement symptomatique. ou d une organisation particuli re du soin et ceci de fa on pluriquotidienne afin de. suivre l volution de la douleur Avant utilisation le soignant doit s assurer de la bonne. compr hension des explications fournies la personne malade Une m me chelle. doit tre utilis e pour l valuation et le suivi de la douleur d un malade. Une synth se des r sultats des enqu tes nationales parues dans le livre blanc de la. douleur en juin 2005 montrait que le recours aux outils valid s pour l valuation de la. douleur par les professionnels de sant tait insuffisant 5. Les conclusions d enqu tes r gionales men es aupr s des patients des. professionnels et des directions d tablissements de sant mettaient en vidence. l importance du chemin qui restait parcourir pour une prise en charge optimale de la. douleur Le point le plus n gatif d montr par une tude est que malgr les intentions. affich es d valuation celle ci tait trop peu r alis e quel que soit le type de service. Cahier des charges 4, Indicateur Prise en charge de la douleur. Le pourcentage de patients trait s et soulag s reste insuffisant la tra abilit des. valuations apr s traitement n est pas satisfaisante et la diffusion des moyens. d valuation pour les patients non communicants chelles d h t ro valuation reste. marginale S il est vrai que des Comit s de Lutte Contre la Douleur CLUD. existent dans pr s de 70 des tablissements il para t indispensable que ces. structures soient mobilis es pour am liorer cette situation L effort de formation des. professionnels autour de la douleur doit tre poursuivi et amplifi 5. Les syst mes de performance trangers comportent des recommandations et des. indicateurs valuant la mesure et la prise en charge de la douleur. La Soci t Am ricaine de la Douleur American Pain Society produit des. recommandations fond es sur la preuve scientifique pour la prise en charge de. douleurs complexes qui sont des r f rences pour les fournisseurs de soins et les. payeurs 6 Le programme est un effort continu et multidisciplinaire pour laborer des. recommandations et assurer leur diffusion et leur mise en uvre L American Pain. Society a publi 8 recommandations, Le National Quality Measures Clearinghouse produit des indicateurs construits partir. des recommandations produites par l Agency for Health Care Policy and Research. pour la Politique et la Recherche de Sant 7, Le Guide d valuation de la douleur r dig par le CLUD du G H Paris Ile de France.
Ouest AP HP contient des recommandations du CLUD pour l valuation de la douleur. aigu et chronique de l adulte et de l enfant hospitalis s 8 les principales chelles. d auto ou d h t ro valuation des tableaux r capitulatifs avec des codes couleur en. fonction du type de douleur de l ge et de la situation clinique. 2 2 Bilan du recueil de l indicateur Tra abilit de l valuation de la douleur. L indicateur Tra abilit de l valuation de la douleur TRD a fait l objet de 2 recueils. successifs en 2004 et en 2005 Les r sultats ont r v l une importante variabilit inter. tablissements qui a confirm que l analyse de 80 dossiers est pertinente pour la mesure. de l indicateur 9 Au vu de l analyse des r sultats une quipe d experts s est r unie pour. actualiser le cahier des charges de l indicateur en vue de sa g n ralisation. Apr s 6 recueils nationaux coordonn s par la HAS la moyenne nationale de l indicateur. TRD est pass e de 40 2008 86 2016 En 2016 la variabilit nationale persiste. 0 100 et 91 4 des ES ont atteint ou d pass l objectif de performance de 80. L atteinte de bons r sultats justifie d augmenter le niveau d exigence en ciblant la prise en. charge de la douleur, 2 3 Nouvel indicateur sur la Prise en charge de la douleur. Plusieurs l ments plaident pour largir le champ couvert par l indicateur. Suite la parution en mars 2011 de l valuation du Plan d am lioration de la prise en. charge de la douleur 2006 2010 quatre priorit s ont t nonc es 10. 1 Am liorer la prise en charge des douleurs des populations les plus vuln rables. enfants et adolescents personnes g es en fin de vie et autres populations vuln rables. personnes polyhandicap es et psychiatrie, 2 Am liorer la formation pratique initiale et continue des professionnels de sant pour. mieux prendre en compte la douleur des patients formation m dicale initiale des. m decins formation continue des m decins odontologistes pharmaciens et sages. femmes et information et formation des param dicaux. 3 Am liorer les modalit s de traitement m dicamenteux et d utilisation des m thodes. pharmacologiques pour une prise en charge de qualit. 4 Structurer la fili re de soins de la douleur notamment la prise en charge des douleurs. chroniques rebelles, Cahier des charges 5, Indicateur Prise en charge de la douleur. Le premier objectif de la priorit N 1 s inscrivait dans la poursuite de l am lioration de la. prise en charge des douleurs aigues et comportait deux mesures cf tableau ci apr s. Mesure Description Actions men es, 1 Lutter contre les freins 1 Une tude de la Direction de la recherche des tudes de l valuation. mesure qui limitent la prise en et des statistiques DREES a montr que la prise en charge de la. charge des douleurs douleur de l enfant et de l adolescent en ambulatoire et son impact. restent insuffisants et qu il est n cessaire de former des m decins de. ville et d informer les familles 11, 2 En 2007 la DGOS a publi une nouvelle charte du patient hospitalis.
le r sum stipulait que les tablissements de sant sont attentifs. au soulagement de la douleur et mettent tout en oeuvre pour assurer. chacun une vie digne avec une attention particuli re la fin de vie. Seconde D velopper des formes La France a labor de recommandations pour le d veloppement de. mesure p diatriques m dicaments adapt s la lutte contre la douleur chez l enfant et. d antalgiques l Agence fran aise de s curit sanitaire des produits de sant. AFSSAPS a labor des recommandations pour le bon usage des. traitements de la douleur chez l enfant 12, Le second objectif de la priorit N 1 s intitulait Mieux d pister et traiter les douleurs. li es aux maladies chroniques de l enfant et des adolescents et comportait deux. mesures cf tableau ci apr s, Mesure Description Actions men es utilisations. 1 Elaborer des L objectif de ces recommandations tait de favoriser la mise en uvre de. mesure recommandations de parcours de soins adapt s pour les patients exprimant une douleur. bonnes pratiques HAS chronique et de favoriser les changes d informations entre les. sur la prise en professionnels des structures sp cialis es et ceux qui leur adressent des. charge des douleurs patients, li es aux maladies Cf les modalit s d utilisations au lien suivant https www has. chroniques des enfants sante fr portail jcms c 732257 douleur chronique reconnaitre le. et adolescents 13 syndrome douloureux chronique l evaluer et orienter le patient. Seconde Faciliter l acc s des 1 Evaluer l organisation de la prise en charge des soins en canc rologie. mesure enfants douloureux aux p diatrique mise en place au niveau r gional DGOS INCa. structures de prise en 2 Mise en place d une consultation pluridisciplinaire de la douleur des. charge de la douleur enfants et adolescents au sein des structures de prise en charge de la. chronique rebelle douleur chronique rebelle existantes. Un 3 me objectif s intitulait Am liorer le rep rage le diagnostic et le traitement de la. douleur des personnes g es et comportait trois mesures cf tableau ci apr s. Mesure Description Actions men es, 1 re D velopper la formation 1 Synth se des connaissances sur la prise en charge de la douleur des. mesure des professionnels de personnes g es Soci t Fran aise de G riatrie et G rontologie. sant SFGG et Soci t fran aise d tude et de traitement de la douleur 12. 2 Cr ation d outils diagnostiques pour la m decine de ville et d outils. cliniques d valuation de la douleur SFGG, 4 Int gration de formations douleur et personnes g es et douleur.
et personnes handicap es dans le programme de formation. permanente du personnel param dical hospitalier, 5 Actualisation du guide des bonnes pratiques de soins en EHPAD. Seconde Lutter contre les freins 1 Une tude de la DREES a montr que la douleur est un ph nom ne. mesure qui limitent la prise en tr s pr sent chez les personnes g es qu elles sollicitent tr s peu. charge de la douleur les soignants et craignent les m dications qui les rendraient passives. PCD qui s applique aux tablissements de sant de M decine Chirurgie Obst trique MCO Membres du groupe participants la r union Katel Eynard clinique Rive Gauche Fr d rique Gama clinique Charcot Dr Isabelle Gasquet DOMU AP HP Dr Marie H l ne Giovannini institut Paoli Calmettes Jo lle Jouneau institut Bergoni Elisabeth Lebeaupin Direction des soins et des

Related Books

HI 981401N Indicateur de pH Etanche avec Alarme

 HI 981401N Indicateur de pH Etanche avec Alarme

sans l accord du propri taire du copyright Hanna Instruments Woonsocket Rhode Island 02895 USA Ed 1 20 02 02 HI 981401N p65 1 07 05 2015 09 52 Cher client Nous vous remercions d avoir choisi un appareil Hanna Ce mode d emploi donne toutes les informations n cessaires un bonne utilisation de l enregistreur de pH Si toutefois vous avez besoin de plus amples

Une évaluation du nouvel indicateur de progrès social ...

Une évaluation du nouvel indicateur de progrès social ...

progrès social (dite Commission Stiglitz) vis-à-vis des indicateurs synthétiques, la production récente a donc été foisonnante. Production d’indices, bien sûr, mais aussi production concomitante de visions du monde, de manières radicalement différentes de représenter le monde. Le Forum pour d’Autres Indicateurs de Richesse (FAIR), réuni à l’occasion de la mise en place de la ...

La prise en charge des plaies en urgence medicast be

La prise en charge des plaies en urgence medicast be

La prise en charge des plaies en urgence Coordinateurs Dr C Bastin Prof Dr P Lheureux Groupe de travail Dr L Bodson Dr J Bouckaert Prof Dr P Broos C

PRISE EN CHARGE DES HEMORRAGIES DE LA DELIVRANCE

PRISE EN CHARGE DES HEMORRAGIES DE LA DELIVRANCE

PRISE EN CHARGE DES HEMORRAGIES DE LA DELIVRANCE Mme Estelle BUTIN IBODE Docteur Marie France OLIERIC ALIBODE 23 11 2013

Open Access Case series Prise en charge des corps

Open Access Case series Prise en charge des corps

The treatment of foreign bodies in the upper third of the esophagus is well codified and it is more often based on endoscopic treatment This specific instrument as well as gastroenterologists trained in its use are sometimes missing in African countries Physicians have to use alternative approaches to treat this disease This study aimed to evaluate the procedure for the removal of foreign

Les infections sur cath ters diagnostic et prise en charge

Les infections sur cath ters diagnostic et prise en charge

incidence en baisse aux USA et canada entre 2001 et 2009 3 64 1 65 pour 1000 jours de cath t risation CDC 2011 36 ICU Am rique latine Asie Afrique et Europe entre 2004 et 2009 6 8 pour 1000 jours de cath t risation Rosenthal VD Am J Infect Control 2012 En France donn es REA RAISIN Epid miologie Physiopathologie et microbiologie Strat gie diagnostique D finitions

Prise en charge de la psychopathie

Prise en charge de la psychopathie

Haute Autorit de sant 2 avenue du Stade de France 93218 SAINT DENIS LA PLAINE CEDEX T l 01 55 93 70 00 Fax 01 55 93 74 16 www has sante fr AUDITION PUBLIQUE

Audition publique Prise en charge de la psychopathie

Audition publique Prise en charge de la psychopathie

Audition publique Prise en charge de la psychopathie 15 et 16 d cembre 2005 Paris Minist re de la Sant et des Solidarit s Rapport d orientation

Mise au point Prise en charge initiale des tats septiques

Mise au point Prise en charge initiale des tats septiques

The recent availability of the Surviving Sepsis Campaign guidelines provided the opportunity to gather a expert panel of emergency medicine infectious diseases and intensive care physicians representing seven professional societies to elaborate this recommendation document The guidelines document focuses on early identification and management of both adult and pediatric patients with

PRISE EN CHARGE HORS COVID 19

PRISE EN CHARGE HORS COVID 19

L o jetif prin ipal est de maintenir une prise en harge adapt e pour pr venir tout risque pour la m re et l enfant Suivi de grossesse Il est n cessaire de garder pour toutes les femmes la ticulation du suivi de gossesse autou des 3 consultations chogaphiues Il s agit donc de mainteni en p sentiel tant ue possible dans un m me temps les consultations m dicales chographies

Prise en charge des accidents d exposition sexuelle et au

Prise en charge des accidents d exposition sexuelle et au

class s par niveau de risque d croissant acte anal r ceptif avec jaculation vaginal r ceptif avec jaculation anal insertif vaginal insertif fellation r ceptive Le risque de contamination par le VIH est estim 35fois plus lev pour un rapport anal r ceptif que pour unrapport va ginal insertif 6 De plus le risque de transmissionest plus lev en cas de charge virale

FICHE M MO Rep rage et prise en charge cliniques du

FICHE M MO Rep rage et prise en charge cliniques du

ABQ Athlete Burnout Questionnaire CBI Copenhagen Burnout Inventory cf confer ECR Essai contr l randomis ER Essai randomis ISRS Inhibiteur s lectif de la recapture de la s rotonine MBI Maslach Burnout Inventory MCP Maladie caract re professionnel OLBI Oldenburg Burnout Inventory RPS Risques psychosociaux SEP Syndrome d puisement professionnel SMBQ Shirom Melamed Burnout