Les Cartes Marines Les Comprendre Pour Bien Les Utiliser-PDF Free Download

Les Cartes Marines les comprendre pour bien les utiliser
05 Aug 2020 | 19 views | 0 downloads | 21 Pages | 2.39 MB

Share Pdf : Les Cartes Marines Les Comprendre Pour Bien Les Utiliser

Export Les Cartes Marines Les Comprendre Pour Bien Les Utiliser File to :

Download and Preview : Les Cartes Marines Les Comprendre Pour Bien Les Utiliser

Report CopyRight/DMCA Form For : Les Cartes Marines Les Comprendre Pour Bien Les Utiliser



Transcription

g od siques utilis s explique que les coordonn es g ographiques d un m me point puissent diff rer d une carte. l autre Se reporter au volume 2 du Guide du navigateur. Cependant l utilisation du WGS 84 pour les cartes marines s est g n ralis e Ainsi depuis le 1er janvier 2001. toutes les cartes du SHOM publi es ou dit es sont rapport es au WGS 84 et en mars 2011 toutes les cartes. du SHOM couvrant les c tes de m tropole et des d partements et territoires d outre mer taient rapport es au. WGS 84 Mais malgr cette g n ralisation un certain nombre de cartes papier fran aises et trang res ne se. r f rent pas encore au WGS 84, Niveau de r f rence des sondes z ro des cartes. Le niveau de r f rence auquel sont rapport es les sondes des cartes marines s appelle z ro des sondes de la. carte on dit aussi z ro des cartes ou z ro hydrographique Les niveaux de r duction des sondes diff rent selon. les pays Les informations relatives au niveau de r f rence des sondes des cartes marines fran aises et. trang res sont pr sent es au sous chapitre 10 1 du pr sent volume annexe A Niveaux de r f rence des. cartes z ro hydrographique fran ais, Sur la plupart des cartes fran aises le z ro des sondes est voisin du niveau des plus basses mers. astronomiques en anglais LAT Lowest Astronomical Tide De cette fa on le navigateur est assur de trouver. pour des conditions m t orologiques normales des profondeurs au moins gales celles qui sont inscrites sur la. 7 3 2 3 Particularit s des cartes britanniques non aux normes internationales. Nota 1 Un pied foot 0 3048 m une brasse fathom 6 pieds 1 8238 m une encablure cable 0 1 M. L expression sea mile d signe une longueur variable longueur d une minute d arc de m ridien mesur e la. latitude d une position donn e La nouvelle unit est le international nautical mile c est dire le mille marin. M Sur les Fathoms charts le sea mile est donn en pieds. Des tableaux de conversion existent sous une pr sentation variable selon les cartes et permettent de passer. ais ment des unit s anglo saxonnes aux m tres et r ciproquement. Nota 2 Ces mesures sont rapport es sauf autre indication. Au niveau des pleines mers moyennes de vive eau MHWS. Au niveau des pleines mers sup rieures moyennes MHHW ou pour les pays sans mar e au niveau. 7 4 1 2 Cartes marines lectroniques, Les cartes marines lectroniques sont soit officielles soit des cartes du secteur priv. Cartes marines lectroniques officielles ENC et RNC. Les cartes marines lectroniques officielles les cartes lectroniques de navigation ENC Electronic Navigational. Chart et les cartes marines matricielles RNC Raster Navigational Chart sont produites par ou sous l autorit. d un gouvernement d un service hydrographique agr ou de toute autre institution gouvernementale. comp tente seuls aptes garantir la qualit l int grit et la tra abilit des donn es une authentification de la. source et d assurer une tenue jour r guli re, Cartes lectroniques du secteur priv. Tous les autres types de cartes sont par nature non officielles et sont appel es cartes lectroniques du secteur. priv Ces cartes labor es par des diteurs priv s le plus souvent en num risant des cartes marines papier. officielles ne sont ni contr l es ni valid es qualit int grit fiabilit de l information par un organisme. gouvernemental Elles peuvent tre incompl tes et ne sont pas toujours tenues jour. Il est important de noter que le syst me g od sique auquel se r f rent les cartes vecteurs du secteur priv n est. pas toujours le WGS 84 et peut m me parfois tre inconnu. Si les ENC sont rapport es au WGS 84 les RNC et les cartes raster du secteur priv sont g n ralement. rapport es au syst me g od sique de la carte papier originale dont elles sont issues Le syst me g od sique. d une carte vecteur de secteur priv peut ne pas tre le WGS 84 ou m me ne pas tre indiqu. En raison des diff rences de syst me g od sique entre les cartes et le syst me GPS WGS 84 ou faute de. lev s hydrographiques modernes dans certaines zones pourtant fr quent es la pr cision apparente des. syst mes lectroniques peut tre trompeuse et conduire l accident si on s imagine pouvoir ainsi s affranchir de. la r gle du pouce, L emploi du zoom doit rester limit autour de l chelle de la carte et l chelle d affichage d une ENC doit.
rester comprise dans sa gamme nominale d utilisation un grossissement trop fort comparable l utilisation. d une loupe sur une carte papier n apporte pas une meilleure pr cision ni plus d informations Veiller respecter. la r gle du pouce, Extrait de L hydrographie les documents nautiques leurs. imperfections et leur bon usage, Les propos de l dition pr c dente 2004 relatifs aux risques de l emploi sans pr caution du GPS ou. de la carte lectronique de navigation n ont pas t modifi s car ils conservent toute leur pertinence. alors que l utilisation de ce type de cartes s tend rapidement mais leur port e a t pr cis e de. mani re exposer clairement les limites des recommandations. L Ing nieur G n ral de l Armement, Yves DESNOES, Hydrographe de la Marine. Enfin au moment o se g n ralise l emploi du syst me de navigation GPS et o se pr pare la carte. lectronique qui sera celle du prochain mill naire il est bon de temp rer l enthousiasme qui na trait de. la facilit L emploi sans pr caution particuli re de ces instruments perfectionn s pourrait tre. l origine d accidents nouveaux peu probables lorsque le navigateur exp riment ne dispose que de. moyens classiques tels que le radar le gyro et le loch. Les moyens utilis s par les hydrographes aux diverses poques. Les sondages au plomb de sonde sont ant rieurs 1945 Ils ont un caract re ponctuel et n offrent. pas la garantie que tous les points hauts sur le profil suivi ont t d tect s sans omission Ils sont. totalement muets pour ce qui concerne la configuration des fonds entre profils suivis La localisation. tait alors purement optique avec les impr cisions inh rentes ce proc d fonction de la distance. L utilisation g n ralis e partir de 1945 du sondeur acoustique vertical marqua un net progr s. dans la d tection de tous les hauts fonds au voisinage imm diat du profil suivi La localisation. radio lectrique se g n ralisa partir de 1965 D abord courte port e elle s tendit aux moyennes et. longues port es En pratique depuis 1970 sur tout le plateau continental la position du navire. hydrographique ou de l embarcation hydrographique est connue mieux que 10 m pr s Les. sondeurs lat raux et les sondeurs multifaisceaux ont permis partir de 1975 l insonification. totale du fond Leur emploi a cependant t limit des zones restreintes. 2 1 La chasse aux hauts fonds une t che primordiale. Au cours des lev s r guliers 1 classiques les hydrographes sondaient et sondent toujours en suivant. des profils espac s au plus de 1 cm l chelle du lev Ainsi dans les zones c ti res o les lev s. sont en g n ral l chelle de 1 10 000 l espacement maximum des profils de sonde est de 100 m Il. sera de 100 m exactement si les fonds sont r guliers plus r duit dans les zones. Il a fallu attendre l av nement du sondeur lat ral poisson remorqu la vitesse de 8 noeuds pour. modifier radicalement la qualit des lev s un co t acceptable Le sondeur lat ral permet d explorer. en une seule passe une bande de l ordre de 400 m de largeur Au dragage au fil on a ainsi substitu. un dragage acoustique surfacique Mais le sondeur lat ral ne donne que des informations semi. quantitatives Il faut apr s son passage investiguer avec le sondeur vertical les hauts fonds et les. paves r v l s au sondeur lat ral, Le sondeur acoustique vertical n insonifie qu une bande troite l aplomb du profil suivi. La largeur de cette bande est de l ordre de la moiti de la profondeur Ainsi par 20 m de profondeur le. sondeur n insonifie qu une bande de 10 m de largeur Dans ce cas si l espacement des profils est de. 100 m seuls 10 des fonds sont insonifi s Il en r sulte qu un haut fond dangereux suffisamment. accore ou une pave situ s entre deux profils peuvent facilement chapper la d tection au. sondeur vertical Seuls sont donc d tect s les hauts fonds qui ont une extension horizontale. suffisante pour que les sondages sur les profils encadrant r v lent une variation significative du fond. Recherche de hauts fonds et d paves au sondeur lat ral sonal. Ces lev s exhaustifs hydrographie totale ne peuvent tre ex cut s sur la totalit du plateau. continental en raison du temps qu ils requi rent L hydrographie totale ne concerne pour le moment. que les chenaux d acc s aux ports et les principales routes de navigation. Le sondeur multifaisceaux de coque dont est quip le BH2 Borda permet des mesures. quantitatives directes ainsi que le trac des courbes isobathes en temps r el vitesse du navire 10. Les sondeurs multifaisceaux les plus performants permettent l exploration d une bande dont la largeur. totale d passe le double de la profondeur, Conclusions.
Le navigateur doit donc avoir pr sent l esprit que dans les zones qui ont fait l objet de lev s. r guliers classiques conduits selon les r gles de l art des hauts fonds peuvent avoir chapp. aux sondages Seul le dragage hydrographique ou les lev s ex cut s au sondeur lat ral ou au. sondeur multifaisceaux donnent toutes les garanties de s curit. La zone des les de Gl nan apr s avoir t lev e au XIXe si cle a t enti rement resond e. Dans l esprit des navigateurs la carte des Gl nan tait consid r e comme s re Le lev. moderne effectu en 1973 prouve qu il n en tait rien Il r v la notamment l existence de. hauts fonds dangereux proximit de l alignement traditionnel le pignon Est de la maison de. St Nicolas par la droite de Fort Cigogne La carte 5304 en service cette poque et bas e. sur les lev s de 1903 ne permettait nullement de soup onner la pr sence des dangers. Le navigateur prudent doit donc admettre une erreur de l ordre du m tre pour les sondes sauf. dans les approches portuaires o cette erreur ne d passe pas 0 3 m dans l hypoth se o il n y. a pas une volution des fonds depuis les sondages, La cotation d un haut fond n est pas une affaire simple. Le navigateur doit savoir qu on ne trouve pas toujours la t te surtout par fond rocheux malgr les. nombreux profils serr s suivis pour passer si possible la verticale du point haut. La localisation radio lectrique s est g n ralis e dans les lev s hydrographiques partir de 1965 Elle. a permis sur l ensemble du plateau continental de d terminer la position 10 m pr s Avant cette. poque la localisation purement optique pouvait conduire des erreurs de 100 m en vue de terre Fort. heureusement proximit de terre et notamment aux abords des ports la pr cision de la localisation. optique tait de l ordre de 10 m 30 m Au del de la port e optique sur le plateau continental les. erreurs de position atteignaient couramment 300 m, Comme il est difficile de d terminer le point haut d un haut fond il est vivement recommand. de ne pas passer sans n cessit sur un haut fond m me si sa cote cartographi e le permet a. priori sans danger, Le navigateur doit savoir que la cotation des paves est une op ration d licate et que les. modifications temporelles de ses caract ristiques ne vont pas toujours dans le sens d un. danger d croissant avec le temps Le brassiage indiqu sur la carte peut tre sup rieur la. r alit du moment Le navigateur aura donc vis vis des paves un comportement semblable. celui qui est recommand vis vis des hauts fonds, 2 10 La pr sentation g n rale de la carte la liaison entre les apparences et la r alit. Lorsque la carte comporte un diagramme des sources le navigateur dispose en principe de tous les. l ments n cessaires son valuation Mais l emploi de ces diagrammes ne s est g n ralis qu. partir de 1980 de sorte que pour les nombreuses cartes anciennes en particulier qui n en comportent. pas il faudra juger principalement en fonction de la pr sentation g n rale et des notas ventuels qui y. Inversement il arrive qu une carte refondue pr sente une topographie au dessus de tout soup on. topographie revue au moyen de cartes terrestres ou par exploitation photogramm trique de. photographies a riennes ou d images spatiales sans que l hydrographie ait t refaite En pareil cas. la carte comporte n cessairement un avertissement qui explicite clairement la date du lev. hydrographique et la provenance des informations topographiques Seul le navigateur qui ne prendrait. pas le soin de lire l avertissement peut tre tromp par les apparences. 3 1 Le pied de pilote doit tre de taille raisonnable. 3 2 Le navigateur doit passer une distance suffisante des dangers immerg s la r gle du. Le navigateur doit toujours se servir de la carte plus grande chelle disponible dans sa zone. de navigation, EMPLOI DE L ENSEMBLE DES DOCUMENTS NAUTIQUES RELATIFS LA ZONE DE.
NAVIGATION, Nous verrons que bon nombre d accidents maritimes sont li s au fait que les navigateurs ne. consultent pas toujours l ensemble des documents nautiques relatifs leur zone de navigation. Ainsi l usage exclusif de la carte est dangereux en effet. La carte document graphique ne peut pas tout dire Ainsi seules les Instructions Nautiques peuvent. d tailler les pr cautions prendre lorsque l on s engage dans tel passage voire m me indiquer les. conditions dans lesquelles il est exclu de s y engager Ainsi pour savoir que telle bou e lumineuse. n est poste que de mai d cembre il faut se r f rer au Livre des Feux la carte tant muette sur ce. Il est plus facile ou plus rapide pour le service hydrographique de tenir compte d une information. nouvelle surtout lorsqu elle est incompl te en mettant jour les Instructions Nautiques plut t qu en. Les cartes marines lectroniques officielles les cartes lectroniques de navigation ENC Electronic Navigational Chart et les cartes marines matricielles RNC Raster Navigational Chart sont produites par ou sous l autorit d un gouvernement d un service hydrographique agr ou de toute autre institution gouvernementale comp tente seuls aptes garantir la qualit l

Related Books

Des cartes mentales aux cartes mentales sonores vers une

Des cartes mentales aux cartes mentales sonores vers une

2009 1 La notion de pr currence a t conceptualis e par le physiologiste C Sherrington au d but du XX me si cle notamment travers son ouvrage The integrative action of the nervous system de 1906

TTraceurs de cartes GPSraceurs de cartes GPS A60 A65

TTraceurs de cartes GPSraceurs de cartes GPS A60 A65

Raymarine Manuel utilisateur A60 A65 cahier indd 1 16 03 2007 15 48 2 Manuel utilisateur Traceurs lecteurs de cartes GPS A60 et A65 Manuel utilisateur Traceurs lecteurs de cartes GPS A60 et A65 91 Marques d pos es et marques commerciales Raymarine est une marque d pos e de Raymarine Limited Navionics est une marque d pos e de Navionics SpA SanDisk est une marque d pos e de

Analyser et comprendre un document Comprendre le sens

Analyser et comprendre un document Comprendre le sens

2 et 4 2 Les atouts de l espace productif Relevez les atouts conomiques les ressources locales les transports pour changer Pour cela 1 Quelles sont les ressources du Grand Ouest pour produire du lait Le relief et les climat sont propices l levage des vaches laiti res Le Grand Ouest repr sente 50 de la production de lait de vache r partie sur 44 des producteurs

YOUNG MARINES GUIDE Junior Young Marines

YOUNG MARINES GUIDE Junior Young Marines

YOUNG MARINES GUIDE Junior Young Marines PREFACE This guidebook is designed for the Young Marine Corporal and Young Marine Sergeant There are two more guidebooks that you will receive as you progress through your career in the Young Marines The Senior Young Marine Guidebook and The Advanced Young Marine Guidebook Each guidebook contains

Les cartes bons points

Les cartes bons points

Th me les 7 nouvelles merveilles du monde Le principe chaque fin de semaine r compenser le comportement des l ves 1 Distribuer 1 carte vierge chaque l ve 2 A chaque fin de semaine donner un morceau de carte en couleur But motiver les l ves r colter tous les morceaux pour avoir une photo couleur lejournaldemarinecrpe over blog com 1 Les Sept Merveilles

Comprendre les lymphomes cutan s

Comprendre les lymphomes cutan s

R f rences Beylot Barry M Dereure O Vergier B et al Prise en charge des lymphomes T cutan s recommandations du Groupe fran ais d tude des lymphomes cutan s Ann dermatol venereol 2010 137 611 621 Olsen E Vonderheid E Pimpinelli N et al Revisions to the staging and FODVVL FDWLRQRIPFRVLVIXQJRLGHVDQG6H DUVQGURPH DSURSRVDORIWKH QWHUQDWLRQDO6RFLHWRI amp XWDQHRXV PSKRPDV 6

Comprendre les secrets de la kabbale Numilog

Comprendre les secrets de la kabbale Numilog

est le Zohar ou Livre de la splendeur Les adeptes des scien ces occultes utilisent dans un sens magique les symboles de la Kabbale La Kabbale est une source prodigieuse de savoir peine concevable dans ses possibilit s C est la raison pour laquel le tant de fausset s ont circul son propos Pour l un la

La th orie de l attachement pour comprendre les

La th orie de l attachement pour comprendre les

These subjects live in a rural area of the province of Quebec and frequent three different high schools all presenting different socioeconomic statuses namely low average and high The gathered information variables are related to the socioeconomic status maltreatment attachment and academic and behavior competences VI Findings indicate that maltreatment is indeed more frequent in

Comprendre la d marche et adopter les bonnes pratiques

Comprendre la d marche et adopter les bonnes pratiques

transition de services exploitation de services am lioration continue de services Pour chacune de ces phases les processus sont d crits et expliqu s avec leur terminologie propre en mentionnant les acteurs les activit s et les objec tifs et b n fices attendus Un chapitre entier traite de la mise en uvre de la d marche ITIL V3 De mani re tr s pragmatique il donne des

AP Comprendre des histoires avec les scripts

AP Comprendre des histoires avec les scripts

l album personnages de l histoire actions lieux questions souvent li es l ordre chronologique parfois des questions sur ce qu il va se passer ensuite mission d hypoth ses Restituer un r cit en respectant l ordre chronologique Comp tences mobilis es Comp tences linguistiques connaissances lexicales et syntaxiques Comp tences r f rentielles connaissances

Comprendre les diff rents types de connexion lors de la

Comprendre les diff rents types de connexion lors de la

Juin 2013 1 Support Clients SAS France COMPRENDRE LES DIFF RENTS TYPES DE CONNEXION LORS DE LA D FINITION D UNE BIBLIOTH QUE D ACC S UNE BASE DE DONN ES Cet article s adresse aux administrateurs SAS en charge de la mise disposition des donn es au sein du

Cartes du Ciel Skychart ap i net

Cartes du Ciel Skychart ap i net

document or in PDF format memento 1 1 1 en odt memento 1 1 1 en pdf Guide Content Installation The Chart Solar system Deep sky objects Driving a telescope Cartes du Ciel as an application server Installation Download the binaries from here Launch the Skychart installer If SkyChart V2 is already installed you can use the same directory