L’enfant De La Nuit

1y ago
36 Views
2 Downloads
3.71 MB
22 Pages
Last View : Today
Last Download : 1m ago
Upload by : Camryn Boren
Transcription

l’enfant de la nuit

Livre quinzel’enfant de la nuitTraduit de l’anglais parRoxanne Berthold

Avec ma grande reconnaissance envers les admirateursdévoués et généreux de la série Sorcière.Copyright 2003 17 Street Productions, Alloy companyTitre original anglais : Sweep : Night’s ChildCopyright 2014 Éditions AdA Inc. pour la traduction françaiseCette publication est publiée en accord avec Alloy Entertainment LLC, New York, NYTous droits réservés. Aucune partie de ce livre ne peut être reproduite sous quelque forme que ce soit sans lapermission écrite de l’éditeur, sauf dans le cas d’une critique littéraire.thÉditeur : François DoucetTraduction : Roxanne BertholdRévision linguistique : Isabelle VeilletteCorrection d’épreuves : Nancy Coulombe, Carine ParadisConception de la couverture : Matthieu FortinPhoto de la couverture : ThinkstockMise en pages : Sébastien MichaudISBN papier 978-2-89733-858-9ISBN PDF numérique 978-2-89733-859-6ISBN ePub 978-2-89733-860-2Première impression : 2014Dépôt légal : 2014Bibliothèque et Archives nationales du QuébecBibliothèque Nationale du CanadaÉditions AdA Inc.1385, boul. Lionel-BouletVarennes, Québec, Canada, J3X 1P7Téléphone : 450-929-0296Télécopieur : onCanada :France :Suisse :Belgique :Éditions AdA Inc.D.G. DiffusionZ.I. des Bogues31750 Escalquens — FranceTéléphone : 05.61.00.09.99Transat — 23.42.77.40D.G. Diffusion — 05.61.00.09.99Imprimé au CanadaParticipation de la SODEC.Nous reconnaissons l’aide financière du gouvernement du Canada par l’entremise du Programme d’aide audéveloppement de l’industrie de l’édition (PADIÉ) pour nos activités d’édition.Gouvernement du Québec — Programme de crédit d’impôt pour l’édition de livres — Gestion SODEC.Tiernan, Cate[Night’s child. Français]L’enfant de la nuit(Sorcière ; livre 15)Traduction de : Night’s child.Suite de : Aboutissements.Pour les jeunes de 12 ans et plus.ISBN 978-2-89733-858-9I. Berthold, Roxanne. II. Titre. III. Titre : Night’s child. Français. IV. Collection : Tiernan, Cate. Sorcière ;livre 15.PZ23.T524Enf 2014j813’.6C2014-941737-3

PrologueTrois minutes avant dix-sept heures. Danstrois minutes, tout commencera, a penséMorgan Rowlands en enroulant ses mainsautour de sa lourde tasse de thé fumant.Elle a difficilement dégluti pour remettre àplus tard les larmes, jusqu’au moment oùelle ne pourrait plus les refouler.— Refroidis le feu, a-t-elle murmuréen décrivant au-dessus de son thé un cerclede la main dans le sens contraire desaiguilles d’une montre.Elle a pris une gorgée d’essai pourtenter de faire descendre la boule qui luiserrait la gorge.Elle a regardé à travers la baie vitrée dela petite boutique de thé d’Aberystwyth,au pays de Galles, où Hunter Niall etelle s’étaient fixé rendez-vous. La nuit tombait dehors, même s’il était à peine dixsept heures. Maintenant installée enIrlande depuis trois ans, Morgan avaitl’habitude de la pénombre hâtive causée1

L’enfant de la nuitpar les nuages lourds, mais parfois, elles’ennuyait de la neige nue, froide, épaisseet brillante du nord de l’État de New York,où elle avait grandi.De lourdes gouttes de pluie se sontmises à marteler la vitre. Morgan apris une profonde respiration ; le tempsgris reflétait les émotions qui l’étreignaient.Normalement, elle accueillait bien la pluieen sachant qu’elle était à l’origine du paysage incroyablement vert et luxuriant del’Irlande et du pays de Galles. Mais ce soir,la pluie était maussade, lugubre et déprimante en raison de ce que Morgan s’apprêtait à faire : rompre avec la personne qu’elleaimait le plus au monde, son mùirn beathadàn. Son âme sœur.Elle avait des nœuds dans l’estomac etserrait les mains sur la table. Hunter. Oh,Déesse, Hunter. Près de quatre mois s’étaientécoulés depuis leur dernière rencontre àl’aéroport de Toronto ; un rendez-vous quin’avait duré que six heures. Et trois moisavant cette réunion, ils s’étaient retrouvésen Allemagne. Pendant deux jours entiers,cette fois.2

PrologueMorgan a secoué la tête en relâchantson souffle consciemment, dans un longsoupir maîtrisé. Détends-toi. Si je me détendset laisse mes pensées s’évaporer, la Déesseme montrera la voie. Si je me détends etlaisse les choses aller, toute la vie se présenteraà moi.Elle a fermé les yeux pour relâcherchaque muscle, de sa tête jusqu’à ses orteilsglacés dans ses bottes humides. Bientôt,une sensation apaisante de chaleur agrandi dans son corps, et elle a senti la tension le quitter.La cloche en laiton suspendue audessus de la porte de la boutique a tinté,suivi presque immédiatement d’un souffled’air glacé. Morgan a ouvert les yeux aubon moment pour voir la lumière bloquéepar une silhouette élancée et d’une familiarité à fendre le cœur. Malgré tout, soncœur s’est gonflé de joie et un sourire s’estdessiné sur son visage. Elle s’est levée àson approche ; son visage angulaire s’estéclairé quand il l’a aperçue. Il a souri,et elle s’est sentie scindée en deux par sonexpression ouverte et accueillante.3

L’enfant de la nuit— Hé, Morgan. Je suis désolé de monretard, s’est excusé Hunter de son accentbritannique émoussé par la fatigue.Elle l’a pris dans ses bras et l’a serréfort sans se soucier de son long par-dessusen tweed trempé par la pluie glacée.Hunter s’est penché, Morgan s’est juchéesur la pointe des pieds, et leurs lèvres sesont réunies avec perfection à mi-chemin,comme toujours.Quand ils ont relâché leur étreinte,Morgan a glissé un doigt le long de sa joue.— Ça faisait un moment, a-t-elleaffirmé d’une voix entrecoupée.Hunter a plissé les yeux ; même sanstenir compte de ses pouvoirs grâce auxquels il sentait les émotions à titre de sorcière de sang, il connaissait Morgan plusintimement que quiconque. Morgan s’estraclé la gorge puis s’est assise. Les yeuxtoujours rivés sur elle, Hunter s’est assis àson tour ; des gouttes d’eau ont roulé deson manteau pour tomber comme unepluie sur le parquet en linoléum autour desa chaise. Il a retiré sa casquette en tweed4

Prologuede style ancien pour passer une main dansses fins cheveux blond-blanc.Morgan a absorbé son apparence, sonregard s’attardant sur chaque détail.Son visage avait la pâleur de l’hiver, sesyeux la teinte vert glacé de la mer d’Irlandeà quelques jets de pierre de là. Ses cheveuxétaient plus longs que jamais, mais aussiébouriffés, inégaux.— C’est bon de te voir, a dit Hunter ensouriant de cet euphémisme flagrant.Sous la table, il a avancé un genoujusqu’à ce qu’il repose contre le sien.— Toi aussi, a répondu Morgan.Pouvait-il lire l’anxiété sur son visage ?Elle sentait la douleur de sa décision l’entourer comme une aura visible à tous ceuxqui la connaissaient.— J’ai commandé du thé pour deux.Tu en veux ?— Oui, merci, a-t-il dit, et Morgan arempli la deuxième tasse de thé.Hunter s’est levé pour draper son manteau sur le dossier de sa chaise. Il a prisune petite gorgée de thé, s’est étiré, puis a5

L’enfant de la nuitroulé les épaules. Morgan savait qu’il revenait de la Norvège.Que dire ? Comment le dire ? Elle avaitrépété cette scène au cours des deux dernières semaines, mais à présent que lemoment était venu, passer par cetteépreuve semblait aller à l’encontre de quielle était. Et d’une certaine manière, c’étaitla vérité. Mettre fin à une relation avecson mùirn beatha dàn, c’était combattre ledestin.Quatre années étaient passées depuissa première rencontre avec Hunter, a songéMorgan. D’un air absent, elle a fait tournersa bague de Claddagh autour de l’annulaire de sa main droite. Hunter la lui avaitdonnée quand elle avait dix-sept ans etquand lui en avait dix-neuf. À présent, àl’âge de vingt-trois ans, il était un homme,grand et aux épaules larges, et non plusl’adolescent dégingandé, le « garçongénial » embauché pour être le plus jeuneinvestigateur de l’histoire de l’Assembléeinternationale des sorcières.Et elle n’était plus la jeune adolescentenaïve et amoureuse qui venait de6

Prologuedécouvrir son héritage de sorcière de sanget qui luttait pour apprendre à maîtriserses pouvoirs incroyables. Elle en avait parcouru du chemin depuis l’été de sa cinquième année du secondaire, au momentoù elle avait appris qu’il restait quelquessurvivants de l’assemblée de sa mère,Belwicket. Elle avait passé l’été à étudier enÉcosse, où ils étaient venus la trouver,enfin en mesure de se dévoiler à présentque la vague sombre avait été défaiteet, plus important encore, que CiaranMacEwan avait perdu ses pouvoirs. Ils luiavaient raconté comment ils avaientsurvécu à la destruction de leur assemblée en s’échappant en Écosse, où ils seterraient depuis des décennies. Quandils avaient appris l’existence de Morgan, ilsétaient venus la recruter pour rebâtir l’assemblée qui avait façonné leurs famillesdurant des centaines d’années. Et c’étaitexactement ce à quoi elle travaillait depuisla fin du secondaire, depuis qu’elleétait emménagée en Irlande. Et elle enaimait chaque seconde ; à l’exception près7

L’enfant de la nuitque s’installer à Cobh signifiait êtreséparée de Hunter.Hunter a avancé le bras sur la tablepour lui prendre la main. Morgan se sentait désespérée, déchirée, mais elle savaitce qu’elle devait faire, ce qui devait arriver.Elle y avait réfléchi un millier de fois.C’était la seule décision qui avait du sens.— Qu’est-ce qu’il y a ? a-t-il demandédoucement. Qu’est-ce qui ne va pas ?Morgan l’a regardé, cet homme qui luiétait à la fois intimement familier et étrangement mystérieux. À une époque, ellel’avait vu chaque jour ; elle avait été assezproche de lui pour savoir s’il s’était coupéen se rasant ou s’il avait passé la nuitdebout. À présent, elle décelait la fine lignerose d’une blessure guérie le long desa mâchoire, mais Morgan n’avait pasla moindre idée du où, du quand ou ducomment de cette blessure.Elle a secoué la tête en sachant qu’elledevait être brave, en sachant qu’à en jugerl’état actuel des choses, au bout du compte,ils devaient poursuivre chacun leur destin.Dans une minute, elle le lui dirait. Dès8

Prologuequ’elle serait en mesure de parler sanspleurer.Comme s’il avait consciemment pris ladécision d’abandonner le sujet pour lemoment, Hunter a passé de nouveau unemain dans ses cheveux avant de plonger leregard dans les yeux de Morgan.— Alors, j’ai parlé à Alwyn au sujet deses fiançailles, a-t-il dit en se versant uneautre rasade de thé.— Oui, elle semble heureuse, a renchéri Morgan, mais toi — Je lui ai fait part de mes inquiétudes, s’est empressé d’ajouter Hunter. Ellea à peine dix-neuf ans. Je lui ai suggéréd’attendre, mais qu’est-ce que j’en sais ? Jesuis seulement son frère.Il a adressé à Morgan le sourire-grimace qu’elle connaissait si bien.— Il est un Wyndenkell, du moins, adéclaré Morgan d’un air sérieux. Nouspouvons tous remercier la Déesse pour ça.Hunter a fait un grand sourire.— Oncle Beck est si heureux.L’oncle de Hunter, Beck Eventide, avaitélevé Hunter, son jeune frère, Linden, et sa9

L’enfant de la nuitsœur, Alwyn, après la disparition de leursparents alors que Hunter n’avait quehuit ans. Hunter était persuadé que sononcle Beck avait toujours blâmé le pèrede Hunter, un Woodbane, de tous sesennuis.— N’importe qui d’autre qu’unWoodbane.Morgan était parvenue à plaisanter.Elle était elle-même une sorcière de sangWoodbane et connaissait de premièremain le type de préjugés qu’entretenaientla majorité des Wiccans au sujet de sonclan ancestral.— Exact, a affirmé Hunter, les yeuxtoujours rivés sur elle.Le silence s’est installé un moment,pendant lequel chacun s’est plongé dansses pensées. Puis, Hunter a finalement prisla parole :— Je t’en prie, dis-moi ce qui ne va pas.Je te sens bizarre.Il me connaît trop bien, a penséMorgan. Hunter sentait son malaise, satristesse, son regret.— Es-tu malade ?10

PrologueMorgan a secoué la tête avant de glisserquelques mèches derrière son oreille.— Non, ça va. C’est seulement que j’avais besoin de te voir. De te parler.— Trop de temps s’écoule entre chaquerencontre, a dit Hunter. Parfois, ça me rendfou.Morgan l’a regardé dans les yeux poury voir l’éclat de la passion et du désirqui lui serrait la gorge et envoyait despapillons dans son estomac.— Moi aussi, a avoué Morgan en profitant de cette ouverture. Mais même si çanous rend fous, nous semblons êtrecapables de nous voir de moins en moins.— C’est trop vrai, a admis Hunter enfrottant sur son menton une barbe dequelques jours. Cette année n’a pas étéfameuse pour nous.— Eh bien, elle l’a été pour nous individuellement, a précisé Morgan. Tu dirigespratiquement la Nouvelle Charte à toi toutseul, occupé à ouvrir des bureaux partout dans le monde et à travailler sur leslignes directrices avec les autres. Ce que tufais est d’une importance capitale. Cela11

L’enfant de la nuitchangera la manière dont les sorcièresinteragissent entre elles et avec leurscommunautés Elle a secoué la tête. L’ancien Conseilreprésentait à peine plus qu’une traditionsymbolique. Trop nombreuses étaient lessorcières qui s’étaient opposées à ses programmes de plus en plus autonomes, voiremême secrets, pour chercher les sorcièresqui effectuaient une mauvaise utilisationde leurs pouvoirs magyques. Pour yrépondre, Hunter et une poignée d’autressorcières avaient fondé la Nouvelle Charte.Elle représentait moins les forces de l’ordreet davantage un système de soutien pourréhabiliter les sorcières délinquantes sansleur ôter leurs pouvoirs. La Charte offrait àprésent des services pour améliorer laréputation des sorcières dans leur communauté, des services d’éducation, de relations publiques, d’aide aux rechercheshistoriques. La Wicca faisait son entréedans le xxie siècle, en grande partie grâceà Hunter.— Impossible pour toi d’y mettre unfrein, a dit Morgan. Et de mon côté 12

PrologueBelwicket occupe une place de plus en plusimportante dans ma vie. J’y vois vraimentmon avenir. L’assemblée soutient le travailde guérison que j’effectue et peut-êtrequ’un jour, j’en deviendrai la grande prêtresse, et une Riordan dirigera de nouveauBelwicket.La mère biologique de Morgan, MaeveRiordan, était morte alors que Morganétait bébé. Si elle avait vécu, elle seraitdevenue la grande prêtresse de son clanancestral, Belwicket, tout comme sa mère,Mackenna, et la mère de sa mère avantelle.— Seras-tu heureuse ainsi ? a demandéHunter.— Ça semble être mon destin, arépondu Morgan en frottant la manchettede son pull d’un air absent.Comme ça semble être le tien, a-t-ellepensé. Qu’est-ce que ça voulait dire quandon était confronté à deux destinées menantdans des directions opposées ?— Et oui, ça me rend heureuse. C’estfou comme c’est épanouissant de fairepartie de l’assemblée que ma mère13

L’enfant de la nuitbiologique aurait dirigée. Même si elle setrouve de l’autre côté de l’Irlande, par rapport à l’assemblée originale, elle m’apporteune expérience riche de l’histoire de mafamille, de ma parenté, de gens que je n’aipas eu la chance de connaître. Mais celasignifie que je dois rester ici, m’engager àdemeurer à Cobh, m’engager à y faire mavie, du moins, dans un avenir prévisible.— Hum, a fait Hunter avec une pointede méfiance dans les yeux.Maintenant qu’elle en avait dit autant,Morgan s’est obligée à continuer.— Ainsi, je suis ici. Et tu es partout.Partout au monde. Et entre-temps, nousnous voyons une fois tous les quatre mois,pendant six heures. Dans un aéroport.Elle a jeté un coup d’œil à la ronde.— Ou dans une boutique de thé.— Où veux-tu en venir ? a demandésèchement Hunter.Au fil des quatre dernières années,Hunter et elle avaient discuté bien des foisde la distance entre eux. Chaque conversation avait été horrible et déchirante, maisils n’étaient jamais parvenus à résoudre14

Une famille singulière.Une bataille infinie. Un nouveau commencement.L’ENFANT DE LA NUITIl y a vingt ans, Morgan Rowlands était la jeune sorcièrede sang la plus puissante à avoir vu le jour depuis des générations.Elle a fait des découvertes magyques, a affronté et vaincu un malinimaginable et a survécu à une trahison foudroyante. Âgée dequinze ans, sa fille Moira sait que le passé de sa mère cache biendes choses qu’elle ignore. Et les secrets terrés dans le cœur deMorgan pourraient détruire le monde de Moira en entier. LorsqueMoira apprend deux vérités au sujet de sa famille, elle commenceà réunir les pièces du casse-tête pour comprendre qu’unepersonne qui lui est chère est en grave danger.Cate TiernanFaites la connaissance de Moira Byrne, la fille d’un prodige Au moment même où sa vie éclate en morceaux.sorcièreL’ENFANT DE LA NUITLIVRELIVRE 10LIVRE 11LIVRE 12LIVRE 13LIVRE 1415ISBN T L15.indd 12014-09-08 09:00

de la main dans le sens contraire des aiguilles d’une montre. Elle a pris une gorgée d’essai pour tenter de faire descendre la boule qui lui serrait la gorge. Elle a regardé à travers la baie vitrée de la petite boutique de thé d’Aberystwyth, au pays de Galles, où Hunter Niall et el

Related Documents:

Love le ly nuit, night, ô O b.c. b.c. nuit ten d'a der mour, night, sou Thy nuit ten d'a der mour, night, sou Thy ris spell à is nos calm i and ris spell à is nos calm i and vres ho ses! ly, vres ho ses! ly, --- - - ----- - - --S. solo A. solo S A T B 36 Nuit Shad plus ows dou danc ce cin

LA PHOTO DE NUIT Michel Duret –octobre 2017. On parlera ici de la photo de nuit: En extérieur Sans flash Après l’heure bleue Le 2 octobre 2017 la nuit débute à 20h10 Le 16 octobre 2017 la nuit débute à 19h44. PROBLÉM

destructive qui nuit à l’adaptation et au dévelop pement de l’enfant. L’agressivité chez l’enfant de 0 à 5 ans s’adresse aux parents qui veulent comprendre les gestes de leur enfant et se doter de pistes d’action pour soutenir leur développement social. Il ne s’agit pas ici d’offrir des solutions rapides et magiques, mais

La photo de nuit : La maîtrise de la photo de nuit est importante pour le photographe animalier, la plupart des animaux sortant la nuit ou à la tombée du jour. La nuit n'est pas uniforme. Entre un coucher et un lever de s

2 3 Nuit Blanche 2013 3 Éditoriaux Éditorial bertrand delanoë bruno julliard chiara parisi et julie pellegrin 6 Communiqué de presse 7 Nuit Blanche pratique 12 Nuit Blanche en ligne Projets 13 Berges de Seine 19 Canal Saint-Martin 30 Marais - République 46 Belleville - Ménilmontant 58 Transversaux 61 Hors Parcours 59 Autour de Paris 76 Nuit Blanche ailleurs 80 Plan Ratp

la 21e Nuit de la Voix Pour la 21e édition de la Nuit de la Voix, la Fondation Orange nous propose un beau voyage, des rivages de la Méditerranée jusqu’au continent africain. En lien avec le rayonnement international du Groupe Orange, elle nous invite à découvrir des musiques et des cultures très diverses, et

phases, il y a la nuit sans lune et la « nuit des 3 démons » (3 lunes). — Deux types de végétation : le maquis et la forêt. Le maquis est un réseau très serré de végétaux épineux ou d'arbustes typiques des zones sèches (genêts, plantes grasses,

TD 20 Les droits de l’enfant TD 21 L’Aide sociale à l’enfance TD 22 La maltraitance TD 23 Les structures d’accueil de l’enfant TD 24 L’accueil de l’enfant chez l’assistant(e) maternel(le) TD 25 L’école maternelle TD 26 L’ATSEM : sa fonction, ses missions TD 27 La communication professionnelle TD 28 Le secret professionnel TD 29 Hygiène du professionnel TD 30 Hygiène des .

couverture dans la collection Folio Junior, et qu’il constitue un intertexte d’un roman de jeunesse contemporain (DOCS, et ). La mère nie l’enfant en tant que personne ayant des droits élémentaires, ceux-là mêmes que répertorie la Convention internationale des droits de l’enfant, adoptée à

Pour creuser l'hypothèse de la précocité, si votre enfant a entre 6 et 12 ans, vous pouvez utiliser l'inventaire de Terrassier (attention, aucun test en dehors de ceux passés par les psychologues ne peut vous apporter de diagnostic ) Au vu des résultats du bilan WISC 5 : Compléter par un bilan orthophonique, orthoptiste,

(fiche de l'enfant ou du jeune) Cette fiche peut aider l'enfant ou le jeune à observer son comportement, à s'évaluer, à se responsabiliser. Nom de l'enfant Nom de l'enseignant Nom de l'accompagnateur Déc*. Mars* Mai* Dans l'organisation de mon travail, je suis capable de noter lisiblement les devoirs et les leçons

le jour de Noël, ou au cours de la veillée de Noël Douce nuit (chant traditionnel, Ed. Musique et Liturgie) pendant la procession des dons le jour de Noël, ou au cours de la veillée de Noël La voici la nuit de Dieu (F 256, Fleurus) en post-communion ou pendant la procession des dons le jour de Noël, ou au cours de la veillée de .

« L’état de nuit » est indissociable du château de Barbe-Bleue où l’on cadenasse ses secrets derrière des portes. L’expression dit bien qu’il s’agit d’une nuit personnelle qui, au fur et à mesure, laisse apparaître désirs et peur du protagoniste. Effroi latent où le crime et l’amour se joignent, il condense

Antoine Gimenez avait intitulé son récit «Souvenirs de la guerre d’Espagne. 19 juillet 1936 - 9 février 1939». Nous avons choisi de lui ajouter un titre plus général: Les Fils de la Nuit. AVERTISSEMENT NOUS SOMMES conscients que l’ouvrage que vous avez dans les mains ne sera pas de lecture très aisée, car l’appareil critique est plus long que le manuscrit qui en fut le point de .

« Bonne nuit tout le monde », un univers d’idées . avant et arrière dans les illustrations au début et à la fin de l’histoire. Sommeil, rêve . et éducatives et souvent proposent plusieurs niveaux de lecture et d’exploitation selon l’âge des enfants et leurs centres d’intérêts.

Résolution photo 12 MP / 8 MP / 5 MP Mode nuit Portée maximale / Equilibré / Flou minimal Portée maximale : exposition plus longue pour étendre la portée du flash infrarouge pour une meilleure vision de nuit

Vue de nuit avancée - Même la nuit, la caméra peut fournir une distance visuelle allant jusqu’à 10 mètres. Live View - Toujours rester avec qui compte le plus pour vous de n’importe où, n’importe quand. Deux voies Audio - Communiquez avec v

2 ans de mobilisation « Oui au train de nuit » 2016-2018 Actions usagers - ONG - cheminots - élus 500 articles de presse 77 000 signataires de la pétition 3 victoires: retour du Paris-Portbou (juil. 2017) meilleur accès au Réseau SNCF (dè

La nuit, tous les chats sont gris. La nuit, tous les chats ne sont pas gris. r g2 – La forme affirmative et la forme négative n Pour t'assurer que tu as bien compris ta leçon, et pour l'apprendre, tu peux essayer de . ou

Bonjour Monsieur Madame Salut Présent Présente Absent Absente Au revoir Tout le monde Bonne nuit! Bon week-end A demain! Bonnes vacances A bientôt Bonsoir. The correct order is below. Check your lists against this one! A bientôt Absent Absente A demain! Au revoir Bonjour Bonne nuit! Bonnes vacan