PSYCHO PSYCHO L1 L2 L1 L2 L2 Psychologie Sociale - Free Download PDF

1m ago
6 Views
0 Downloads
9.36 MB
22 Pages
Transcription

L1L2Psychologie socialeest Maître de conférences en psychologiesociale à l’Université Catholique de Lille.Jérôme Gueganest Maître de conférences en psychologiesociale à l’université Paris Descartes (IUTde Paris).Jean Louis TavaniClair et concret, il aborde la matière dans tous sesrecoins grâce à des explications pas à pas. À la finde chaque fiche, des exercices corrigés permettent detester sa compréhension de la matière.Enrichi de nombreuses illustrations et d’exemplesparlants invitant l’étudiant à réfléchir de manièreautonome et critique, c’est un véritable passeportpour la réussite.Chaque fiche contient : Un résumé de cours avec les grands concepts àmaîtriser Des conseils méthodologiques et points d’attention Des exemples concrets Des exercices et leurs corrigésISBN : 978-2-8073-1956-19782807319561 Psychologie Sociale CV.indd 1PsychologiesocialeAnthony PiermattéoJérôme GueganJean Louis Tavani21 fichesRésumés de cours de 50 exercicesC onseils et astucesDANS LA MÊME COLLECTIONest Maître de conférences habilité à dirigerdes recherches à l’Université Paris 8Vincennes - Saint-Denis.9 782807 319561Prix TTC : 16 Psychologie socialeAnthony PiermattéoEn étudiant la façon dont les individus et leurscomportements sont influencés par la présence ounon d’autres êtres humains, la psychologie socialejette sur la réalité un regard particulièrement utile à lacompréhension de nombreux phénomènes. En 21 fichessynthétiques, cet ouvrage permettra à chacun demaîtriser les notions clés de ce domaine passionnant,indispensables pour la suite de leur parcours.L1 L2Conception graphique : Primo&Primo Pourquoi, lorsque l’équipesportive préférée devotre meilleur ami perdun match, celui-ci met-ilsystématiquement en causel’arbitrage ? Pourquoi,quand vous choisissez unbar ou un restaurant en vouspromenant, préférez-vouscelui où il y a déjà plein demonde plutôt que celui oùil n’y a personne ? Si vousvous êtes un jour posé cesquestions, vous avez bienfait de prendre ce livre enmain !PSYCHOPSYCHOL1 L2www.deboecksuperieur.com03/04/2019 14:50

Psychologie sociale001 006 SCOSEP.indd 13/04/19 12:32

001 006 SCOSEP.indd 23/04/19 12:32

PSYCHOL1 L2PsychologiesocialeAnthony PiermattéoJérôme GueganJean Louis Tavani001 006 SCOSEP.indd 33/04/19 12:32

Pour toute information sur notre fonds et les nouveautés dans votre domainede spécialisation, consultez notre site web : www.deboecksuperieur.com De Boeck Supérieur s.a., 2019 Rue du Bosquet 7, B-1348 Louvain-la-Neuve Tous droits réservés pour tous pays.Il est interdit, sauf accord préalable et écrit de l’éditeur, de reproduire (notamment par photocopie)partiellement ou totalement le présent ouvrage, de le stocker dans une banque de données ou de lecommuniquer au public, sous quelque forme et de quelque manière que ce soit.Dépôt légal :Bibliothèque Nationale, Paris : mai 2019 Bibliothèque royale de Belgique, Bruxelles : 2019/13647/065 001 006 SCOSEP.indd 4ISSN 2566-2716ISBN 978-2-8073-1956-13/04/19 12:32

SommairePartie1troduction à la psychologie socialeCOURS1La psychologie sociale : définition, formationset métiers . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8COURS2La psychologie sociale : jalons historiques . . . . . . . . . . . 16COURS3Les méthodes de la psychologie sociale . . . . . . . . . . . . . 25Partie2Au niveau de l’individuCOURS4Les émotions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 36COURS5Attitudes et comportements . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 46Partie3L’individu et le groupeCOURS6Le Soi . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 58COURS7L’identité sociale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 68COURS8Le groupe . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 79Partie4L’influence socialeCOURS9COURS10 Le conformisme . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 101COURS11COURS12 La persuasion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 124COURS13 L’engagement et la dissonance cognitive . . . . . . . . . . . 132La normalisation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 92La soumission à l’autorité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 113Sommaire001 006 SCOSEP.indd 553/04/19 12:32

Partie5Les relations socialesCOURS14 Socialisation et affiliation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 144COURS15 Les relations interpersonnelles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 152COURS16 Aide et agression . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 159COURS17 Les stéréotypes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 170COURS18 Les rapports intergroupes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 180Partie6La pensée sociale et l’explication quotidienneCOURS19 Les rumeurs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 190COURS20 Les représentations sociales . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 200COURS21 L’attribution causale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 211BIBLIOGRAPHIE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2236Sommaire001 006 SCOSEP.indd 63/04/19 12:32

1. Introduction àla psychologie socialePartie1Introductionà la psychologiesocialeSOMMAIRECours 1. La psychologie sociale : définition,formations et métiersCours 2. La psychologie sociale :jalons historiques007 240 SOCSEP.indd 7Cours 3. Les méthodes de la psychologiesociale3/04/19 12:35

1COURSLa psychologie sociale :définition, formationset métiers1 Introductionu uPourquoi lorsque l’équipe sportive préférée de votre meilleur ami perdun match, celui-ci met systématiquement en cause l’arbitrage, préciseque les joueurs de « son » équipe avaient le soleil dans les yeux, alorsque lorsqu’une autre équipe, qu’il ne supporte pas, perd un match, ilinvoque la piètre qualité des joueurs et l’incompétence de l’entraineur ? Pourquoi lorsque vous choisissez un bar ou un restaurant envous promenant, vous préférez systématiquement celui où il y a déjàplein de monde plutôt que celui où il n’y a personne ? Pourquoi autantde personnes autour de vous écoutent Maitre Gums, ce chanteur à lamode ? Pourquoi, sur internet, tout le monde se moque de votre blogqui décrit les aventures de Pedro votre chinchilla alors que vos prochesvous félicitent pour votre créativité : « un roman photo qui met en scènela vie d’un chinchilla c’est super ! ».u uSi vous vous êtes posé un jour, au moins une fois, ces questions, vousavez bien fait d’ouvrir ce livre : en effet vous trouverez des réponses àpresque toutes ces questions ! Avant de vous apporter des élémentsde réponses à ces questions, et à bien d’autres, il est maintenantnécessaire de savoir ce que nous entendons par psychologie sociale.2 La psychologie sociale, c’est quoi ?2.1 Définition(s)u uIl existe plusieurs définitions de la psychologie sociale ; chacune d’ellerenvoie, sans doute, à une façon de voir cette discipline. Néanmoins, ladéfinition la plus souvent évoquée est celle proposée par Allport : « lapsychologie sociale est la tentative scientifique d’expliquer commentles pensées, les sentiments, et les comportements des individus8Cours 1 La psychologie sociale : définition, formations et métiers007 240 SOCSEP.indd 83/04/19 12:35

1. Introduction àla psychologie socialesont influencés par la présence réelle, imaginaire, ou implicited’autres êtres humains »1 (1954, p. 5).u uMoscovici (1984) propose, quant à lui, que la psychologie sociale ne sedistingue pas par les objets qu’elle étudie, mais par le regard qu’elleporte sur les objets classiquement étudiés par les sciences humaineset sociales (e.g., les comportements et/ou les cognitions humaines ausens large). Ce regard substitue, alors, aux paradigmes en cours à l’épo que binaire (d’un côté l’individu et l’objet, de l’autre la société et l’objet), un paradigme ternaire. Ce paradigme propose que la psychologiesociale étudie les objets de la réalité, envisagée au sens large, enappliquant un regard ternaire qui suppose que la relation entre l’individu (ego) et les objets du monde (objet) est médiatisée par autrui (qu’ilnomme alter et qui englobe au sens large les autres individus, lesgroupes d’individus, mais également les sociétés, cf. Figure 1.1). Celasignifie que la psychologie sociale va étudier des phénomènes classiques en s’attachant à mettre en évidence la façon par laquelle les individus vont interagir avec leur environnement en étant sous l’influencedes autres. La psychologie sociale va étudier nos comportements, nosétats internes, nos états de pensée, en se centrant sur la façon dontl’autre, au sens large du terme, va les influencer.Figure 1.1. Schéma représentant le regard ternaire caractérisantla psychologie sociale d’après Moscovici.1. Traduction de « social psychology is the scientific attempt to explain how thethoughts, feelings, and behaviors of individuals are influenced by the actual, imagined,or implied presence of other human beings »Cours 1 La psychologie sociale : définition, formations et métiers007 240 SOCSEP.indd 993/04/19 12:35

u uReste à préciser les méthodes qu’elle va employer. Si celles-ci peuventprendre différentes formes (par exemple qualitatives ou quantitatives,voir cours 3), il existe néanmoins un point commun : les chercheurs enpsychologie sociale vont chercher à apporter des preuves de leursaffirmations ou de leurs hypothèses. Pour ce faire, ils vont confronterleurs affirmations ou leurs hypothèses à la réalité afin de vérifier sicette dernière leur permet de les confirmer. En ce sens, la psychologiesociale est une discipline empirique.2.2 L’Homme isolé : une fiction ?u uComme nous l’avons vu, la psychologie sociale va s’intéresser à l’impact des autres sur l’individu. Mais à ce stade une question demeure :existe-t-il des instants dans notre vie où nous pouvons faire abstractiondes autres ? Existe-t-il des moments durant lesquels nous serions radicalement isolés de la société et de ses membres ?IllustrationHalbwachs apporte des éléments de réponses à la question que nous venons de poser,en envisageant le mythe d’un individu qui se promènerait seul dans les rues de Londres,alors même qu’il découvre la ville. Il s’interroge sur l’apparente solitude de ce dernier :« En passant devant Westminster, j’ai pensé à ce que m’en avait dit mon ami historien(ou, ce qui revient au même, à ce que j’en avais lu dans une histoire). En traversant unpont, j’ai considéré l’effet de perspective que mon ami peintre m’avait signalé (ou quim’avait frappé dans un tableau, dans une gravure). Je me suis dirigé, en me reportantpar la pensée à mon plan. La première fois que j’ai été à Londres, devant Saint-Paul ouMansion-House, sur le Strand, aux alentours des Courts of Law, bien des impressions merappelaient les romans de Dickens lus dans mon enfance : je m’y promenais donc avecDickens » (Halbwachs, 1950). Ce bref passage permet, sans aucun doute, de comprendreà quel point nous sommes sans cesse influencés par l’autre, même alors que noussommes, en apparence, seul.u uÀ l’heure où les nouvelles technologies de l’information et de la communication sont omniprésentes dans notre vie, où les objets connectés réduisent les distances spatiales entre les individus, où les réseauxsociaux nous conduisent à mettre en scène notre quotidien pour l’au tre, les moments d’isolement sont, certainement, encore plus réduits etl’autre est une figure omniprésente de notre quotidien.u uDepuis la nuit des temps, plusieurs auteurs ont largement insisté sur lefait que l’être humain est par nature un être social et que la présence10Cours 1 La psychologie sociale : définition, formations et métiers007 240 SOCSEP.indd 103/04/19 12:35

uuuuu1. Introduction àla psychologie socialed’autrui lui est nécessaire. Plusieurs travaux ont ainsi pu montrer qu’unindividu en rupture avec son milieu social pouvait développer un certain mal-être, voir même des pathologies (voir cours 14). Ainsi, au regarddes différents éléments que nous avons présentés, nous pouvons quasiment nous demander si une psychologie peut exister sans prendreen compte l’impact de l’autre.2.3 La psychologie sociale et les autres disciplinesscientifiquesuLa psychologie sociale a un statut particulier dans les scienceshumaines et sociales, elle est une sous-discipline de la psychologie,alors que sous certains aspects, elle est relativement proche d’autressciences humaines et sociales, comme la sociologie (Stoetzel, 1963),avec laquelle elle partage, par ailleurs, des racines historiques (cf. infra).uSi la sociologie est d’une certaine façon l’étude scientifique des institutions et des structures sociales, la psychologie générale est quant àelle l’étude scientifique de la pensée humaine, ou le discours de l’âme.Elle va s’attacher ainsi à étudier la pensée et son retentissement dansles comportements ou les actions humaines. Néanmoins, au sens strict,sans doute réducteur, la psychologie générale va s’intéresser à desaspects qui transcendent les situations sociales, en cherchant à identifier les lois générales qui vont régir la psyché humaine. La psychologiesociale va, d’une certaine façon, préciser ces lois en étudiant l’impactdes facteurs sociaux et de la présence d’autrui sur la psyché humaine,les comportements et conduites humaines. Elle va donc proposerdes variations ou des invariants dans les lois générales identifiées enprenant en compte l’influence du social.uL’unité d’analyse de la psychologie sociale est en principe l’individualors que la sociologie va s’intéresser à des aspects plus larges. D’unecertaine façon, elle peut être envisagée alors comme une sciencecharnière entre la psychologie et la sociologie.uLa psychologie sociale va également se nourrir de connaissancesscientifiques établies dans d’autres disciplines comme l’histoire, l’anthro pologie, l’ethnologie, la géographie, ou encore la philosophie. Il fautégalement noter que les autres sciences humaines et sociales se nourrissent également largement des théories et méthodes développéesen psychologie sociale.uC’est en ce sens que Moscovici (1984) propose que sa spécificité n’estpas tant d’avoir des objets d’étude propres que d’apporter un éclairage psychosocial à des objets classiquement étudiés en sciencesCours 1 La psychologie sociale : définition, formations et métiers007 240 SOCSEP.indd 11113/04/19 12:35

humaines et sociales. La psychologie sociale peut se caractériser parl’étude d’une large gamme d’objet et de phénomènes. Les possibilitésd’applications étant d’ailleurs elles aussi nombreuses, un diplôme depsychologie sociale peut donner lieu à différentes perspectives de carrière.3 Les métiers de la psychologie socialeu uL’étudiant titulaire d’un Master en psychologie sociale dispose d’unbagage de compétences théori ques et méthodologiques qui luipermet tent d’exercer un ensembleassez vaste de métiers. Au final, unAttentionpsychologue social pourrait interUn psychologue social est avant toutvenir dans quasiment tous les con un psychologue, ce titre est un titretextes où l’homme est en présenceprotégé dans plusieurs pays eurod’autrui. Néanmoins, il existe despéens. Ainsi, pour en faire usage il doitchamps d’application privilégiés,respecter les critères d’attributions denous allons surtout nous intéresserce dernier. Par exemple, en France et enBelgique, il est nécessaire d’avoir réaà ces derniers dans ce qui suit. Maislisé un cursus de 5 ans en psychologie.nous restons persuadés qu’un étuEn France, il est précisé que pour fairediant créatif pourra inventer sonusage du titre, une personne doit êtrepropre métier à l’issue d’un cursustitulaire d’une licence mention psychoen psychologie sociale.logie et d’un master mention psycholou uUne fois le titre en poche, plusieursgie comportant un stage professionnelgrandes orientations existent. Celled’une durée minimale de 500 heures.qui est la plus connue, et sans doutela mieux représentée, est la psychologie sociale appliquée au travail et aux organisations. À lui seul,ce domaine d’application présente des débouchés relativement différents les uns des autres. En effet, un psychologue social pourra, parexemple, occuper un métier dans les ressources humaines, le recrutement, l’orientation professionnelle, la gestion du multiculturalisme et/ou de la diversité en entreprise, ou encore la prévention et la promotion de la santé au travail.u uLe domaine de la santé est là aussi un champ d’application classiquede la psychologie sociale qui dépasse largement le contexte organisationnel. Dans ce cadre, un psychologue social pourra occuper desfonctions qui le conduiront à développer des actions visant à promouvoir la santé et à prévenir les facteurs de risque pouvant peser sur12Cours 1 La psychologie sociale : définition, formations et métiers007 240 SOCSEP.indd 123/04/19 12:35

Cours 1 La psychologie sociale : définition, formations et métiers007 240 SOCSEP.indd 131. Introduction àla psychologie socialecette dernière. II interviendra le plus souvent dans le champ du sanitaire et du social.u uUn psychologue social peut également intervenir dans le champ del’environnement en cherchant à développer des actions visant à favoriser le développement durable et les comportements écocitoyens despopulations, ou encore en analysant les interactions entre les individuset les environnements physiques dans lesquels ils vivent, se déplacent,évoluent u uD’autres champs d’application existent comme l’éducation, la communication, le marketing, ou encore la justice, et plus largement le psychologue social peut également mettre à profit ses connaissancesméthodologiques pour occuper des postes de consultant, de chargé.e.d’étude ou d’ingénieur.e. psychosocial.e. Enfin, après un master depsychologie sociale, il est possible d’embrasser la carrière de chercheur ou d’enseignant chercheur en réalisant une thèse de doctorat.u uIl est difficile de rendre compte de la richesse des débouchés enquelques lignes et le lecteur intéressé pourra compléter ses connaissances sur le sujet en visitant différents sites web (comme celui del’American Psychological Association qui présente les carrières en psychologie sociale) ou encore des ouvrages qui présentent les champsd’application de la discipline (Pansu & Louche, 2004 ; Somat & Morchain, 2010).133/04/19 12:35

4EXERCICESExercice 1Les affirmations suivantes sont-elles vraies ou fausses ?1) On associe généralement aux émotions une composante psychologique, une composante cognitive et une composante comportementale.   Vrai         Faux2) Les émotions sont caractérisées par une intensité plus faible quecelle des humeurs.   Vrai         Faux3) La perspective dimensionnelle des émotions considère que lesémotions peuvent être réduites à quelques dimensions sousjacentes (généralement une dimension de valence et une dimensiond’activation).   Vrai         FauxExercice 2Dans quelle approche des émotions les affirmations suivantes s’inscrivent-elles ? (une seule réponse possible)1) Face à un événement, une situation donnée, nous conduisons unensemble d’évaluations dont le résultat va donner lieu au ressentid’une émotion spécifique.   approche évolutionniste   approche cognitive   approche socioconstructiviste2) Les émot

Cours 1 • La psychologie sociale : définition, formations et métiers 9 1. Introduction à sont influencés par la présence réelle, imaginaire, ou implicite la psychologie sociale d’autres êtres humains 1» (1954, p. 5). u uMoscovici (1984) propose, quant à lui, que la psychologie sociale ne se