Analyse Comparative De L'évaluation Du Programme D .

2y ago
26 Views
2 Downloads
600.94 KB
8 Pages
Last View : 1d ago
Last Download : 5m ago
Upload by : Rosa Marty
Transcription

Analyse comparative del’évaluation du Programmed’éducation intermédiaire duBaccalauréat International et duGeneral Certificate of SecondaryEducationRésumé de rechercheCe résumé a été élaboré par le service de recherche de l’IBà partir d’un rapport rédigé par le National RecognitionInformation Centre au Royaume-Uni (UK NARIC)Septembre 2019

2Analyse comparative de l’évaluation du Programme d’éducation intermédiaire de l’IB et du General Certificate of Secondary EducationPrincipales constatations L’analyse comparative indépendante menéesur les évaluations du Programme d’éducationintermédiaire (PEI) du Baccalauréat International(IB) et du General Certificate of SecondaryEducation (GCSE) a fait apparaître des similaritésentre les deux formations. L’analyse du PEI et du GCSE par rapport aux quatredisciplines examinées dans cette étude (anglais,mathématiques, physique et sciences intégrées/combinées) a établi une comparabilité claire auregard du niveau et de la gamme des compétencesévaluées. Le PEI s’attache davantage à traiter la matière enprofondeur tandis que le GCSE insiste sur l’étenduede celle-ci. Toutefois, le contenu étudié estgénéralement similaire. Bien que les modes de sollicitation des élèvesdiffèrent, globalement, les évaluations peuventêtre considérées comme similaires en termesd’exigences cognitives.

Analyse comparative de l’évaluation du Programme d’éducation intermédiaire de l’IB et du General Certificate of Secondary EducationContexteLe PEI, un programme de type baccalauréat conçupour les élèves âgés de 11 à 16 ans, vise à préparer lesélèves au deuxième cycle d’enseignement secondaireou à la poursuite des études. Le GCSE britannique, quia un objectif pédagogique similaire, est un programmed’enseignement spécialisé de deux ans destiné aux élèvesde 14 à 16 ans.Du fait des réformes éducatives récentes du GCSEet de l’introduction de l’évaluation électronique pourle PEI en 2016, l’étude de comparabilité du PEI et duGCSE est particulièrement d’actualité. Cette étudecompare les processus d’évaluation du PEI et du GCSEen s’intéressant à quatre disciplines : l’anglais, lesmathématiques, la physique et les sciences intégrées/combinées. L’analyse comparative explore les objectifsglobaux, les objectifs d’évaluation et les méthodesd’évaluation du PEI et du GCSE pour ces matières.L’étude examine également les exigences cognitives desévaluations du PEI et du GCSE.Méthodes de rechercheLa méthodologie de l’étude se décompose en troisétapes, résumées ci-dessous : pour en savoir plus sur lesméthodes employées pour cette étude, veuillez consulterle rapport de recherche complet (disponible en anglaisuniquement).1. Examen : l’étude a commencé par un examen de ladocumentation du PEI afin de mieux comprendrece programme et le choix des matières de manièreà valider la sélection de matières similaires du GCSE.3Pour les matières du PEI et du GCSE, les chercheursont examiné les caractéristiques propres à chaquematière, les épreuves d’examen et les barèmes denotation associés. Le tableau 1 affiche les matièresexaminées dans le cadre de l’analyse comparative.2. Analyse comparative : l’analyse comparative s’estintéressée aux matières sélectionnées du PEI et duGCSE du point de vue de leur cadre d’évaluation etde leurs exigences cognitives. En s’appuyant sur lecadre de référence CRAS (Pollitt et al 2007)1,reconnu dans le domaine éducatif, l’analysedes exigences cognitives a été menée par uneéquipe d’analystes de l’agence UK NARIC,spécialiste de l’évaluation des formations secondairesinternationales, assistés de 16 consultants externesenseignant dans des établissements d’enseignementsecondaire au Royaume-Uni, et expérimentés dansl’enseignement de niveau GCSE pour leur matièrerespective. Les consultants externes connaissaientle GCSE, mais n’étaient ni enseignants dans uneécole du monde de l’IB proposant le PEI, niexaminateurs pour ce programme. Les consultantsexternes ont chacun reçu des copies des épreuvesd’examen pertinentes du PEI et du GCSE, anonymiséesafin qu’ils ne puissent pas distinguer leur origine (PEIou GCSE).3. Évaluation et synthèse : pendant cette étape, leschercheurs ont synthétisé les conclusions tiréesde l’examen des caractéristiques, des objectifs etméthodes d’évaluation, de l’analyse des questionsd’examen et de la comparaison des barèmes denotation des deux formations.PEIGCSELangue et littérature (anglais)AnglaisMathématiques et mathématiques enrichiesMathématiquesSciences (intégrées)Sciences combinéesPhysiquePhysiqueTableau 1. Matières sélectionnées pour l’analyseCette étude s’est appuyée sur l’échelle d’évaluation du CRAS, qui propose un cadre qualitatif destiné à conceptualiser les exigences liées auxquestions d’examen.1

4Analyse comparative de l’évaluation du Programme d’éducation intermédiaire de l’IB et du General Certificate of Secondary EducationConclusionsConclusions généralesUne analyse approfondie a permis de conclure à lasimilarité des deux programmes. Bien qu’ils présententdes différences notables, celles-ci portent principalementsur la durée et le volume de l’évaluation. Quelquesdifférences mineures sont apparues dans l’étendue et laprofondeur du contenu faisant l’objet de l’évaluation, leGCSE insistant un peu plus sur l’étendue de la matière,tandis que le PEI s’attache davantage à la traiter enprofondeur. Néanmoins, le contenu global étudié estsimilaire. S’agissant des exigences cognitives, le PEI et leGCSE dans sa version réformée peuvent être considéréscomme comparables, bien que la manière de solliciter lesélèves puisse quelquefois présenter des différences.Exigences liées aux questions d’examen et barèmesde notationGlobalement, l’étude a révélé des similarités quant auniveau, à la gamme et au type de compétences évaluéespar le PEI et le GCSE. Le GCSE propose deux niveauxd’évaluation en mathématiques et en sciences : le niveaude base ou Foundation, (exigence faible, faible à moyenneet moyenne) et le niveau élevé ou Higher (exigencemoyenne, moyenne à haute et haute). Dans le PEI, tousles élèves sont évalués selon le même niveau (exigencemoyenne à haute). De ce fait, les similarités sont plusmanifestes lorsque l’on compare l’examen de niveausupérieur du GCSE au PEI. Les barèmes de notation duPEI et du GCSE, bien qu’ils adoptent généralement desapproches semblables, diffèrent dans leur catégorisationdes notes.Volume de l’évaluationLes différences, lorsqu’elles existent, concernentprincipalement le volume de l’évaluation par matière.Celui-ci reflète en grande partie la différence de structureentre les deux formations : le PEI est une récompensecomposite de style baccalauréat dans laquelle lesélèves passent des évaluations supplémentaires etinterdisciplinaires, tandis que le GCSE sanctionne lesconnaissances pour une seule matière. Les matièresdu PEI font l’objet d’une évaluation par l’intermédiaireun examen unique de deux heures, alors que le GCSEpropose plusieurs examens.AnglaisObjectifs et compétencesLes objectifs d’évaluation pour l’anglais varientconsidérablement. Le PEI porte sur quatre compétencesdistinctes (analyser, organiser, rédiger un texte et manierla langue, toutes à pondération égale). Le GCSE, quant àlui, comprend neuf domaines, divisés en compétencesde lecture et d’écriture (chacune pondérée à 50 %) ainsiqu’en compétences orales (sans pondération). Toutefois,l’analyse des objectifs d’évaluation a montré que lescours d’anglais du PEI et du GCSE évaluent un ensemble

Analyse comparative de l’évaluation du Programme d’éducation intermédiaire de l’IB et du General Certificate of Secondary Educationsimilaire de connaissances et de compétences. Lesdeux cours visent notamment à évaluer la capacité desélèves à : identifier des informations explicites et implicites ; résumer et synthétiser, à partir de plusieurs textes ; analyser des textes au regard du contenu, de la langue,de la technique utilisée et du point de vue de l’auteur ; organiser les idées et les opinions de manièrecohérente ; produire des textes créatifs et/ou perspicaces ; employer un vocabulaire, un style, un registre delangue et des techniques appropriés pour transmettreun message au public visé ; utiliser l’anglais de manière appropriée (vocabulaire,conventions linguistiques, terminologie, grammaire).Volume de l’évaluationLes deux programmes recourent aux examens évaluésen externe, même si la durée de ceux-ci est différente.L’examen de langue et littérature du PEI dure deux heures,tandis que le GCSE inclut deux examens d’anglais pourun total de quatre heures. De même, pour le programmedu GCSE, le nombre de points est le double de celui duPEI. Le nombre et le type de questions présentent dessimilitudes, notamment en ce qui concerne le tempsd’évaluation imparti pour chaque qualification.Types de questions et textes d’examenLes évaluations du PEI et du GCSE utilisent toutesdeux des réponses brèves et des réponses avecdéveloppement conçues pour tester la compréhension,définir les intentions de l’auteur, et rédiger des réponsesécrites transactionnelles et créatives qui s’appuient surdes stimuli. En outre, les deux évaluations emploient unegamme de textes d’examen, tirés de textes de fiction etnon fictionnels, avec une préférence pour ces derniers. Lestextes choisis présentent un haut niveau de complexitédans les deux formations, même si les sujets sont trèsdifférents, le PEI contenant plus de sujets abstraits.Exigences cognitivesGlobalement, les questions d’examen du GCSE couvrentles cinq niveaux d’exigence cognitive2. Les questionssituées en début d’épreuve répondent à des exigencescognitives faibles ou faibles à moyennes, et les questionssituées à la fin répondent à des exigences moyennesà hautes ou hautes. Cette structure de progression ausein des questions se retrouve également dans le PEI.5Cependant, aucune des questions du PEI n’a été jugéecomme répondant à des exigences cognitives faibles, etles questions de fin d’examen ont été majoritairementconsidérées comme portant sur des exigences cognitiveshautes. Les questions identifiées comme répondant à desexigences hautes dans le PEI l’étaient du fait du niveaud’abstraction ou de complexité qu’elles présentaient.Barèmes de notationPour les deux formations, un niveau d’exigence plusélevé correspond à l’octroi de davantage de points. Ladifférence essentielle réside dans l’utilisation d’un seuilpour le PEI, qui limite le nombre de points octroyéslorsqu’un aspect particulier du travail est absent de laréponse de l’élève. Ce seuil est lié à la réponse et n’apparaîtpas dans le barème de notation du GCSE, ce qui reflèteune approche « compensatoire » de la notation (Ofqual2017)3.MathématiquesObjectifs et compétencesLes cours de mathématiques du PEI et du GCSEpartagent de nombreux objectifs communs, et cherchentnotamment à développer la compréhension desconcepts, des principes et des méthodes mathématiques,ainsi que les compétences de résolution de problèmes,de raisonnement et de communication. Le PEI viseégalement à favoriser la capacité des élèves à réfléchir surleur propre travail et sur le travail d’autres élèves.Les évaluations du PEI et du GCSE sont destinées àdévelopper un ensemble de compétences comparables.Toutes deux cherchent à évaluer la capacité des élèves à : choisir les techniques mathématiques appropriéespour résoudre des problèmes ; appliquer et mettre en œuvre des procédures couranteset complexes dans divers contextes ; construire des chaînes de raisonnement et d’argumentslogiques (y compris la recherche de preuves) ; utiliser un langage mathématique approprié(notation, symbole et terminologie) et des formesde représentation mathématique appropriées pourprésenter l’information ; traduire des problèmes dans des contextesmathématiques et non mathématiques en un ou desprocessus, et résoudre ces problèmes ; évaluer et justifier la validité et l’exactitude desarguments, des suppositions et des solutions.Faible, faible à moyenne, moyenne, moyenne à haute, haute.2Ofqual utilise le terme « compensatoire » pour désigner ce qui suit : « une meilleure performance dans un domaine compense une performancemédiocre dans un autre. »3

6Analyse comparative de l’évaluation du Programme d’éducation intermédiaire de l’IB et du General Certificate of Secondary EducationVolume de l’évaluationLe PEI et le GCSE recourent tous deux à des évaluationssommatives externes, dont la durée diffère toutefois. LePEI comprend un seul examen de deux heures, tandisque le GCSE inclut trois examens, d’une duréecombinée de quatre heures trente minutes.Exigences cognitivesLes examinateurs ont considéré de nombreusesquestions du niveau de base du GCSE comme répondantà une exigence cognitive faible, faible à moyenne oumoyenne, et les questions du niveau élevé du GCSEcomme portant sur une exigence moyenne, moyenneà haute, ou haute. Dans le PEI, les questions demathématiques générales et enrichies4 ont été jugéescomme répondant à une exigence moyenne, moyenneà haute, ou haute. Une analyse plus poussée desquestions sélectionnées a révélé qu’en géométrie,les questions du PEI et du GCSE examinées étaientconsidérées comme répondant à une exigence cognitivehaute en termes de complexité, de ressources utilisées,d’abstraction et de stratégie employée. Des différencessont apparues dans les questions concernant lesprobabilités et l’algèbre, les questions d’algèbre du PEIrépondant à une exigence haute pour tous les aspects ducadre du CRAS, tandis que les questions de probabilitérépondaient à une exigence moyenne. Les questionsdu GCSE sélectionnées pour ces deux thèmes ont étéconsidérées comme relevant d’exigences moyennesà hautes pour quatre des cinq aspects de l’exigencecognitive.Type de questions, portée et orientation principaleEn ce qui concerne le type de questions, les examensdu GCSE et du PEI incluent tous deux un mélange dequestions à réponse brève et de questions structuréesà plusieurs parties, qui augmentent en difficulté toutau long de l’examen. Dans le GCSE, les questionsstructurées sont généralement plus brèves et il y adavantage de questions indépendantes, ce qui permetd’explorer la matière de manière plus vaste. Le PEI, quantà lui, couvre les sujets de façon plus restreinte, mêmesi certains sujets sont vus plus en profondeur que dansle GCSE. Par rapport à l’examen du GCSE, le PEI insistedavantage sur les mathématiques d’investigation et surla capacité à analyser des informations mathématiques età rédiger une réponse.Barèmes de notationLes barèmes de notation adoptent des approchessimilaires, avec des notes sanctionnant la précision etle raisonnement. Le PEI et le CGSE octroient tous deuxdes points indépendamment pour la précision, etd’autres points lorsque les élèves décrivent leraisonnement suivi (points pour la méthode). Le CGSEoctroie des points qui sanctionnent explicitementla méthode, le processus, la précision, la précisioninconditionnelle et la communication, en indiquantclairement le pourcentage de points pour chacune deces composantes. Le PEI, quant à lui, n’offre pas cettedistinction claire.SciencesEn examinant les cadres d’évaluation et les exigencesconcernant les sciences, cette étude a comparé le coursde sciences du PEI au cours de sciences combinées duCGSE, et a également examiné la physique en tant quematière à part entière pour les deux programmes. Lessections qui suivent contiennent plus d’informations surces comparaisons.Objectifs et compétencesLes cadres d’évaluation du PEI et du CGSE sontsimilaires en ce qui concerne les sciences : les deuxformations évaluent à la fois les connaissances et lacompréhension, ainsi que la capacité à mettre en pratiquecelles-ci, notamment dans la conception et la réalisationd’expériences.Les deux programmes visent à évaluer les composantessuivantes chez les élèves : connaissances et compréhension des idées, de laterminologie, des techniques et des procéduresscientifiques ; compétences d’interprétation et d’évaluation utiliséespour émettre des avis et tirer des conclusions ;Le PEI propose des mathématiques générales et des mathématiques enrichies. Le cours de mathématiques enrichies propose un contenu plus richeet complet par rapport au cours de mathématiques générales. Les élèves qui souhaitent poursuivre vers un niveau supérieur en mathématiqueschoisissent habituellement le cours de mathématiques enrichies. Le cours de mathématiques enrichies compte plus d’heures d’étude que le coursde mathématiques générales, même si les objectifs d’évaluation pour les deux options sont les mêmes.4

Analyse comparative de l’évaluation du Programme d’éducation intermédiaire de l’IB et du General Certificate of Secondary Education capacité à évaluer la validité des hypothèses et desméthodes, et à suggérer des propositions d’améliorationdes méthodes utilisées.Sciences intégrées/combinéesMéthodes et volume de l’évaluationLe PEI et le CGSE recourent tous deux aux examensévalués en externe à la fin du programme afin d’évaluerle contenu enseigné tout au long du cours. Le cours desciences combinées du GCSE est double et équivaut àdeux GCSE. Dans le cours de sciences combinées du GCSE,les élèves peuvent passer, au choix, les examens de base(Foundation) ou de niveau élevé (Higher). En comparaison,dans le PEI, l’évaluation électronique est obligatoire pourtous les élèves. L’évaluation de sciences du PEI dure deuxheures, tandis que l’évaluation de sciences combinées duGCSE inclut quatre examens d’une heure quarante-cinqminutes chacun.Type de questions et portée de l’évaluationLe PEI et le CGSE utilisent des types de questionssimilaires, y compris des questions à réponse brève,à réponse longue, à réponse développée et à choixmultiple. Le GCSE inclut également des questions àcompléter et des questions d’appariement, tandis que lePEI inclut des questions à réponse choisie. L’examen duGCSE couvre davantage de matière que l’examen du PEI.Exigences cognitivesL’analyse de certaines questions structurées du PEI etdu GCSE à l’aide du cadre CRAS a révélé un même niveaud’exigence concernant les évaluations en sciences. Pourla plupart des sujets, les examinateurs ont conclu que lesquestions de l’examen de base du CGSE présentaient unniveau d’exigence cognitive moins élevé (exigence faibleà moyenne). L’examen du PEI et celui du niveau élevé duCGSE sont apparus comme présentant majoritairementun niveau d’exigence moyenne à élevée. Enfin, le niveaudes exigences en termes de complexité, de travail et destratégie de réponse a également été jugé comparablepour les examens du PEI et du CGSE.RessourcesDes ressources similaires ont été mises à dispositiondes élèves dans les deux formations, telles que lapossibilité de disposer d’une feuille de formules/d’équations ou d’une calculatrice. Les examens du CGSEet du PEI incluent tous deux des tableaux de données,des graphiques et des diagrammes, dont sont tiréesles questions. L’examen du PEI inclut également desvidéos, des animations et des simulations, qui évaluent lacapacité des élèves à interpréter le scénario décrit.7PhysiqueMéthodes et volume de l’évaluationLes cours de physique du PEI et du CGSE sonttous l’objet d’examens évalués en externe à la fin duprogramme. Le cours de physique du PEI est évalué aumoyen d’un examen sur ordinateur de deux heures,tandis que l’examen du CGSE est composé de deuxparties (Foundation et Higher). Les deux parties de niveaude base (Foundation) et élevé (Higher) du GCSE font l’objetde deux examens chacune, chaque examen durant uneheure quarante-cinq minutes.Type de questions et portée de l’évaluationLes types de questions utilisées par les deuxprogrammes sont largement similaires, et incluent desquestions à choix multiple, d’appariement, à réponsebrève et à réponse développée. Les examens de physiquedu PEI et du GCSE sont principalement constitués dequestions à plusieurs parties, avec quelques questionsindépendantes à réponse développée. Les examensdu GCSE comportent en outre des questions à réponselongue et des questions à compléter, tandis quel’évaluation du PEI inclut des questions à réponse choisie.L’examen du GCSE couvre davantage de matière quel’examen du PEI. Toutefois, dans les épreuves d’examenanalysées, le PEI couvre plus largement la mécanique, laforce et l’énergie que le CGSE. Pour tous les autres thèmesde physique du CGSE qui font également l’objet d’uneévaluation dans le cadre du PEI, la profondeur du thèmecouvert est comparable.Exigences cognitivesPour les évaluations de physique du niveau de basedu CGSE, les examinateurs ont catégorisé les questionscomme présentant des niveaux d’exigence faible oufaible à moyenne pour tous les types de questions etles thèmes examinés. Les examinateurs se sontgénéralement accordés pour la catégorisation desquestions à réponse longue, comme répondant àdes exigences hautes pour le PEI, et à des exigencesmoyennes à hautes pour le CGSE. D’autres types dequestions des examens du PEI et du niveau élevé du CGSEn’ont toutefois pas rencontré le même consensus parmiles examinateurs.RessourcesLes deux formations autorisaient l’utilisation de lacalculatrice et de feuilles de formules/calcul. En outre,les examens du PEI et du CGSE portent sur des questionsreposant sur des tableaux de données, des diagrammeset des graphiques, bien que le PEI inclue également desvidéos, des animations et des simulations.

8Analyse comparative de l’évaluation du Programme d’éducation intermédiaire de l’IB et du General Certificate of Secondary EducationRésumé de la rechercheL’analyse comparative indépendante a conclu queles évaluations du PEI et du CGSE étaient comparables.Cette conclusion repose sur un examen global del’évaluation pour les quatre disciplines, et tientcompte des objectifs et méthodes d’évaluation, dunombre, du type et de la pondération des questions,de la portée et de la profondeur du contenu, ainsique des méthodes de notation. La recherche montreque, si les deux formations présentent des différencesnotables, celles-ci portent principalement sur ladurée et le volume de l’évaluation. Globalement,les deux diplômes peuvent être considérés commerépondant à des exigences cognitives similaires.Références bibliographiquesOFQUAL. 2017. Mythbusting: 3 Common Misconceptions. Référence du 17 mars 2017. Disponible sur Internet : https://ofqual.blog.gov.uk .POLLITT, A., AHMED, A., et CRISP, V. 2007. The demands of examination syllabuses and question papers. In NEWTON, P.et al. 2007. Techniques for monitoring the comparability of examination standards. Disponible sur Internet : t/uploads/system/uploads/attachment g-chapter5.pdf International Baccalaureate Organization 2019International Baccalaureate Baccalauréat International Bachillerato Internacional

examinées dans le cadre de l'analyse comparative. 2. Analyse comparative : l'analyse comparative s'est intéressée aux matières sélectionnées du PEI et du GCSE du point de vue de leur cadre d'évaluation et de leurs exigences cognitives. En s'appuyant sur le cadre de référence CRAS (Pollitt et al 2007)1,

Related Documents:

Automated Valuation Models (AVMs) are computer-based systems which encompass all data concerning real estate in a particular area and are capable of producing more consistent valuation reports within a short time. Traditional valuation methods employed by valuers somewhat delay the valuation process. For

Founded in 1807, John Wiley & Sons is the oldest independent publishing company in the . valuation and financial instrument analysis, as well as much more. . Introduction to Valuation 1 A Philosophical Basis for Valuation 1 Generalities about Valuation 2

John Wiley & Sons, Inc. C1.jpg. EQUITY ASSET VALUATION. . 1 Introduction to Free Cash Flows 108 2 FCFF and FCFE Valuation Approaches 109 . 11 Valuation Indicators and Investment Management 231 12 Summary 233 Problems 236. CHAPTER 5 Residual Income Valuation 243. Learning Outcomes 243

Wiley & Sons, 2003. Print. Fishman, Jay E., Shannon P. Pratt, and James R. Hitchner, PPC’s Guide to Business Valuations. Business Valuation Review. American Society of Appraisers. Business Valuation Update. Business Valuation Resources. A .pdf copy of the ASA’s Business Valuation Standards can be downloaded from the following

valuation services and terms for the 409a valuation report. Once this is signed and the invoice for the valuation services is settled, we can start running the report. Get your 409A valuation. Running the Report: 10-20 days After the data is provided an

2 Business Valuation Update February 2018 Business Valuation Resources Market Multiple adjustMents: Get a Grip On Grp Business Valuation Update (ISSN 2472-3657, print; ISSN 2472-3665, online) is published monthly by Business Valuation Resources, LLC, 111 SW Columbia Street, Suite 750, Portland, OR 97201-5814.

Jun 15, 2016 · The discussions and examples in this Valuation Advisory make specific assumptions for 52 illustrative purposes only. While general principles have been provided for guidance to assist in the 53 valuation of customer-related assets, assumptions used in the valuation of any asset

ANATOMI EXTREMITAS INFERIOR Tim Anatomi (Jaka Sunardi, dkk) FIK Universitas Negeri Yogyakarta. OSTEOLOGI. OS COXAE 1. Linea glutea posterior 2. Ala ossis ilii 3. Linea glutea anterior 4. Cristae illiaca (a) labium externum (b) lab. Intermedia (c) lab. Internum 5. Facies glutea 6. SIAS 7. Linea glutea inferior 8. SIAI 9. Facies lunata 10. Eminentia iliopectinea 11. Fossa acetabuli 12. Incisura .