10027468 Bis 1 - Sos Chaudieres

1y ago
17 Views
2 Downloads
3.49 MB
32 Pages
Last View : 7d ago
Last Download : 4m ago
Upload by : Gia Hauser
Transcription

Instructions pour l'installation, l'usage et la maintenanceChaudièremurale24 - 28 BIS N

NORMESLes chaudièresNsont conformes aux normes suivantes: Norme Gaz 90/396/CEE Norme Rendements 92/42/CEE Norme Compatibilité Electromagnétique 89/336/CEE Norme Basse Tension 73/23/CEE AUTRES TEXTES REGLEMENTAIRESNorme P51-201: Travaux de fumisterie (DTU 24-1)Arrêté du 22 Octobre 1969: conduit de fumée desservant les logement.Arrêté du 22 Octobre 1969 et Arrêté du 24 Mars 1982: aération des logements.0694Monsieur,Nous Vous félicitons pour avoir proposé une chaudièreNqui est en mesure de garantir lemeilleur bien-être pour longtemps et une grande fiabilité, qualité, sécurité ainsi qu’un bon rendement.Vous trouverez à l’intérieur de ce livret toute information nécessaire, à notre avis, pour une installation de lachaudière plus correcte et plus simple sans rien vouloir ajouter à votre compétence et à votre capacitétechnique.En vous remerciant encore pour votre choix, nous vous souhaitons un bon travail.2

TABLE DES MATIERESGENERALAvertissementsNormes de sécurité de baseDescription de l’appareilDispositif de sécurité des fuméesStructureDonnées techniquesCircuit hydrauliqueCirculateurSchéma électrique fonctionnelSchéma électrique multifilairePanneau de commandepage LATEURRéception du produitDimensions et poidsFixationLieu d’installation de la chaudièreInstallation de la chaudièreConnexions hydrauliquesConnexions électriquesConnexion gazEvacuation des fumées et aspiration air comburantCharge et vidange 325262626273031SERVICE APRES-VENTEAvant la première mise en servicePremière mise en serviceContrôles pendant et après la première mise en serviceAffichage et codes de dérangementSuspension temporaire de l’usageSuspension de l’usage pendant de longues périodesEntretienTransformation d’un type de gaz à un autreRéglagesNettoyage du ballonLes symboles suivants ont été utilisés:!ATTENTION opérations qui demandent une prudenceparticulière et une compétence adéquateIL EST INTERDIT opérations qui NE DOIVENTABSOLUMENT PAS être effectuéesTABLE DES MATIERES3

AVERTISSEMENTS!Après avoir retiré l’emballage, s’assurer que lafourniture est intègre et complète et en cas contrairequi a vendu la chaudière.s’adresser à l’Agence!L’installation de la chaudièreN doit êtreeffectuée par un professionnel qualifié qui remet aupropriétaire à la fin du travail la déclaration de conformitéd'installation réalisée selon les règles d'art, les normesdansen vigueur et les indications fournies parce livret d'instructions.!La chaudière ne doit être destinée qu'à l'usage prévuet pour son utilisation stricte. Touteparresponsabilité contractuelle et extra-contractuelle depour des dommages causés à desla part depersonnes, animaux ou choses, des erreursd'installation, de réglage, d'entretien et d'utilisationsimpropres est exclue.!En cas de fuite d'eau fermer l'alimentation hydrauliqueet prévenir, immédiatement, le Service Après-venteou bien le personnel qualifié.!Vérifier périodiquement que la pression d'exercicede l'installation hydraulique est entre 1 et 1,5 bars. Encas contraire, s'adresser au Service Après Venteou au personnel qualifié.!La non-utilisation de la chaudière pour une longuepériode nécessite l'intervention du Service Aprèsou du personnel qualifié qui doit effectuerventeau moins les opérations suivantes:- positionner l’nterrupteur principal de l’appareil etl’interrupteur général de l’installation sur “éteint”- fermer les robinets du combustible et d’eau del’installation thermique- vider l’installation thermique et sanitaire en cas dedanger de gel.!L’entretien de la chaudière doit être exécuté aumoins une fois par an.!Quand il s’agit de faire un entretien ordinaire, il fautabsolument controler le niveau d’usure de l’anodesacrificielle.! Ce livret ainsi que le livret de l’usager constituentN et parpartie intégrante de la chaudièreconséquent doivent être soigneusement gardés etdevront toujours accompagner la chaudière mêmeen cas de cession à un autre propriétaire ou usagerou bien de transfert sur une autre installation. En casde détérioration ou de perte il faudra demander unleautre exemplaire au Service Après-venteplus proche.NORMES DE SECURITE DE BASEIl est à rappeler que l’utilisation de produits qui utilisentdes combustibles, énergie électrique et eau entraîne lerespect de quelques normes de base de sécurité, tellesque:Il est interdit l’utilisation de la chaudière aux enfantset aux personnes inaptes non accompagnées.Il est interdit de tirer, détacher, tordre les câblesélectriques sortant de la chaudière même si elle estdéconnectée du réseau d’alimentation électrique.ll est interdit d’actionner des dispositifs ou des appareilsélectriques tels qu’interrupteurs, électro-ménagers,etc. en cas d’odeur de combustibles ou de gaz.Il faut:Il est interdit de boucher ou réduire les dimensionsdes ouvertures d’aération du local d’installation, sielles sont prévues.- aérer la pièce en ouvrant portes et fenêtres- fermer le dispositif d’interception du combustible- faire intervenir rapidement le Service Après-venteou le personnel qualifié.Il est interdit de toucher la chaudière les pieds nus ouavec des parties du corps mouillées.Il est interdit d’entreprendre toute opération denettoyage avant d’avoir débranché la chaudière duréseau d’alimentation électrique en positionnantl’interrupteur général de l’installation sur la touche“arrêt”.4Il est interdit de modifier les dispositifs de sécurité oude réglage sans l’autorisation et les indications duconstructeur de l’appareil.GENERALIl est interdit de laisser des récipients et des substancesinflammables dans le local d’installation de la chaudière.Il est interdit d’exposer la chaudière aux agentsatmosphériques. Elle n’a pas été conçue pourfonctionner à l’extérieur et ne dispose pas de systèmesanti-gel suffisants.Il est interdit de disperser, abandonner ou laisser àla portée des enfants le matériel d’emballage (carton,agrafes, sachets en plastique, etc.) afin d’éviter toutdanger potentiel.

DESCRIPTION DE L’APPAREILLes chaudièresBIS N sont des chaudièresmurales à gaz pour le chauffage de pièces et pourutilisation sanitaire, et sont équipées d'un ballon àaccumulation de 60 litres.Il s'agit de chaudières à gestion électronique, à allumageautomatique, à contrôle de flamme à ionisation (avecélectrode unique) et modulant en chauffage et sanitaire. Elles sont à chambre de combustion étanche et, selonl’accessoire d’évacuation des fumées utilisé, ellesappartiennent aux catégories B22, C12, C22, C32 et C42.La commutation des régimes chauffage et sanitaire seproduit par soupape trois voies électrique qui, en positionde repos, se trouve en chauffage. Afin de garantir un débitcorrect de l'eau dans l'échangeur primaire les chaudièressont équipées d'un by-pass automatique.Elles sont équipées d'accessoires de sécurité, d'expansionet de distribution.N sont équipées d'un systèmeLes chaudièresefficace de gestion et de contrôle à microprocesseurayant un autodiagnostic visualisé par des signaux lumineuxet affichage.N sont, en outre, équipées de:Les chaudières antiblocage circulateur et soupape trois voies; antigel de premier niveau (adéquat aux installations àl’intérieur); vanne gaz complète avec stabilisateur et allumage lent;prédisposition pour thermostat ambiant ou programmateurhoraire;prédisposition pour programmateur horaire sanitaire;Fonction (SAFETY BABY) Sécurité Enfant: fonction quipermet, lorsque le cavalier JP1 est engagé, de fixer latempérature de stockage de l’eau sanitaire à 43 /- 3 C(en effectuant l’exclusion électronique du bouton desélection de la température). Cela permet d’éviter lesbrûlures en cas d’ouverture involontaire d’un robinetd’eau chaude sanitaire. Lorsque cette fonction est engagé,la fonction antilégionnel n’est pas disponible. L’activationde la fonction peut être demandée directement au ServiceAprès-Vente;Fonction Antilégionnel: il est possible d’être frappée par lamaladie du légionnaire en respirant des gouttelettesd’eau (aérosol) qui contiennent le bacille de la Legionella(cette bactérie se trouve naturellement dans les lacs et lesfleuves du monde entier). La bactérie peut être éliminéeen portant l’eau stockée à une température supérieure à50/55 C. Nous vous conseillons donc de placer aumaximum, au moins tous les 2/3 jours, le bouton desélection de la température de l’eau sanitaire, en portantla température de l’eau stockée (qui se trouve dans leballon) à 63 C, et en la conservant à cette températurependant au moins 5 minutes.DISPOSITIF DE SECURITE DES FUMEESLa chaudièresûreté suivants:N est équipée des dispositifs deSoupape de sûreté et pressostat eau: ils interviennenten cas de pression hydraulique insuffisante ou excessive(max 3 bar-min 0,7 bar).Thermostat limite température échangeur: il intervient enpositionnant la chaudière en état d’arrêt de sûreté si latempérature du circuit dépasse la limite (102 3 C), il estplacé dans le corps de l’échangeur.Le pressostat différentiel intervient en plaçant la chaudièreen arrêt de sécurité en cas d’anomalie au niveau du circuitd’évacuation des fumées.!L’intervention des dispositifs de sûreté marque lemauvais fonctionnement potentiellement dangereux dela chaudière; n’hésitez donc pas à contacter le service.d’après-venteLe pressostat différentiel intervient non seulement en casde défaut du circuit d’évacuation des produits de lacombustion mais aussi en cas de conditionsatmosphériques difficiles.Il est possible donc, après une courte attente, de remettrela chaudière en service (voir chapitre “Première mise enservice).Ne jamais mettre en service la chaudière si lesdispositifs de sûreté ne fonctionnent pas ou s’ils ontété altérés.!Le remplacement des dispositifs de sûreté doit êtreeffectué par le service d’après-vente, en utilisantexclusivement les pièces originales du fabricant.Après avoir procédé à la réparation, effectuer un essaid’allumage.GENERAL5

STRUCTURE1. Soupape de sécurité2. Soupape vidange chaudière3. Soupape trois voies4. Pressostat eau5. Circulateur6. Vanne gaz7. Module allumage8. Brûleur9. Electrode d’allumage/détection10. Thermostat limite11. Echangeur principal6GENERAL12. Sonde NTC chauffage13 -Ventilateur14 -Prise dépression ventilateur15 -Bride d’air16 -Pressostat air17 -Purgeur automatique18 -Vase d’expansion19 -Sonde NTC sanitaire20 -Ballon21 -Valve vidange ballon

DONNEES TECHNIQUESDébit thermique nominal. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . kWkcal/hPuissance thermique nominale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . kWkcal/hDébit thermique minimal chauffage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . kWkcal/hPuissance thermique minimale chauffage . . . . . . . . . . . . . . . . . . kWkcal/hDébit thermique minimal sanitaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . kWkcal/hPuissance thermique minimale sanitaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . kWkcal/hPuissance électrique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . WTension d'alimentation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . VHzPays. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Catégorie de l’appareil . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Degré de protection électrique. . . . . . . . . . . . . . . . . . .Niveau puissance acoustique global pondéré . . . . . . . . . . . .Classe selon RT 2000 (réglementation thermique français) . . . . . . .Pression service chauffage - press. max H2O . . . . . . . . . . . .Température max. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Plage de sélection de la température de l’eau de chauffage . . . . . . .Pompe: hauteur d'élévation maximale disponible pour l'installation . . . .au débit de . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Vase d'expansion à membrane de la capacité de . . . . . . . . . . .Pression service sanitaire - press. max H2O . . . . . . . . . . . . .Pression minimale. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Plage de selection de la temperature eau ECS . . . . . . . . . . .Régulateur de flux de l’eau sanitaire. . . . . . . . . . . . . . .Débit spécifique t 30 C (selon EN 625) . . . . . . . . . . . . . .Pression nominale gaz nat. (G 20 - G25) . . . . . . . . . . . . . .Pression nominale gaz liquide G.P.L. (G 30-G 31) . . . . . . . . . .Branchements hydrauliques:entrée-sortie sanitaire . . . . . . . . . . . . . . .entrée-sortie chauffage . . . . . . . . . . . . . . .gaz . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .NOx. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Débit des fumées (G20) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Débit d’air (G20). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Débit massique fumées (G20) (maxi) . . . . . . . . . . . . . . . .Débit massique fumées (G20) (min) . . . . . . . . . . . . . . . .Trou de passage sur le murTuyaux concentriques horizontaux dégagement fumées-aspiration air:longueur minimale . . . . . . . . . . . . . . . . .longueur max. en ligne droite . . . . . . . . . . . .longueur equivalente pour l’insertion d’un coude (45 -90 )Tuyaux concentriques verticaux dégagement fumées-aspiration air:longueur max. en ligne droite . . . . . . . . . . . .longueur equivalente pour l’insertion d’un coude (45 -90 )Terminal et matériel compatiblesPOUJOULATUBBINKWESTA FRANCETuyaux concentriques horizontaux dégagement fumées-aspiration air:longueur max. en ligne droite . . . . . . . . . . . .longueur equivalente pour l’insertion d’un coude (45 -90 )Terminal et matériel compatiblesPOUJOULATUBBINKMaximum*. . . . . . . . CO s.a. inferieur a . . . . . . . .NOx s.a. inferieur a . . . . . . . .CO2inferieur a . . . . . . . . t fumées . . . . . . . . . . . .Minimum*. . . . . . . . CO s.a. inferieur a . . . . . . . .NOx s.a. inferieur a . . . . . . . .CO2inferieur a . . . . . . . . t fumées . . . . . . . . . . . .Dimensions. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .IPdB(A)Classebar C Cmbarl/hlitresbarbar Clitresl/minutembarmbar.ØØØ. . . . . . . . . . . . . . . .Nm3/hNm3/hgr/sgr/sØ mmØ mmmmmØ mmmmØ mm. . . . m. . . . m.p.p.m.p.p.m.% Cp.p.m.p.p.m.% Cmm (H)mm (L)mm (P)Poids de la chaudière. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . kg24 BIS N28 BIS 4288,106.96612523050FrCII2E 3 .03010,509.0308,707.48212523050FrCII2E 3 X4D44,6basse 30/371/2”3/4”3/4”classe -12511,20,25-0,41/2”3/4”3/4”classe -1259,750,25-0,4STV 80 CROLUX 3 G et 4 GMVST 80 1301002,5510294060045065STH 80 GAROLUX 4G1201506,851201501002,359694060045068GENERAL7

Ballon à accumulation . . . . . . . . . . . .Type de ballon . . . . . . . . . . . . . . .Disposition du ballon . . . . . . . . . . . .Disposition de l’échangeur . . . . . . . . . .Contenu en eau sanitaire . . . . . . . . . .Contenu en eau du serpentin . . . . . . . . .Surface d’échange . . . . . . . . . . . . .Pertes à l’arrêt du ballon . . . . . . . . . . .Constante de refroidissement du ballon . . . . .Plage de selection de la temperature eau ECS . .Limiteur de débit . . . . . . . . . . . . . .Débit specifique t 30 C (prélèvement max en 10’)Pression d’exercice maximum du ballon . . . .litreslitreslitresm2WWh/K.1.24h 0,707720,6040-63141647* verification effectuée avec tube Ø 80 mm 0,5 0,5 90 température eau 80-60 C** avec T en entrée de 13 C, T moyenne de vidage 43 CFONCTIONNEMENT MULTIGAZGAZ NAT. (I2E )TYPE DE GAZGAZ LIQUIDE (IE )G20G25G30G31(MJ/m3S)(MJ/m3S)(MJ/KgS)mbar(mm colonne d’eau)mbar(mm colonne 77,3-.ø mmmmSm3/hkg/hSm3/hkg/hSm3/hkg/hSm3/hkg/hmbarmm H2Ombarmm H2Ombarmm H2Ombarmm ø mmmmSm3/hkg/hSm3/hkg/hSm3/hkg/hSm3/hkg/hmbarmm H2Ombarmm H2Ombarmm H2Ombarmm ce de Wobbe inférieur MJ/m S(à 15 C - 1013 mbar) . . .Puissance calorifique inferieure . . . . . . . . .Pression nominale d’alimentation . . . . . . .Pression minimale d’alimentation . . . . . . .24 BIS NBrûleur principal: 12 injecteurs . . . . .Diamètre diaphragme . . . . . . .Débit maximal gaz chauffage . . . . . . . . .Débit maximal gaz sanitaire . . . . . . . . . .Débit minimal gaz chauffage. . . . . . . . .Débit minimal gaz sanitaire. . . . . . . . .Pression maximale en aval de la vanne gaz en chauffagePression maximale en aval de la vanne gaz en sanitairePression minimale en aval de la vanne gaz en chauffagePression minimale en aval de la vanne gaz en sanitaire28 BIS NBrûleur principal: 14 injecteurs . . . . .Diamètre diaphragme . . . . . . .Débit maximal gaz chauffage . . . . . . . . .Débit maximal gaz sanitaire . . . . . . . . . .Débit minimal gaz chauffage. . . . . . . . .Débit minimal gaz sanitaire. . . . . . . . .Pression maximale en aval de la vanne gaz en chauffagePression maximale en aval de la vanne gaz en sanitairePression minimale en aval de la vanne gaz en chauffagePression minimale en aval de la vanne gaz en sanitaire8GENERAL

CIRCUIT 125G13132161514RMACRetour chauffageDépart chauffageGazEau chaudeEau froideBy-pass automatiqueVanne à trois voies electriqueSoupape de sécurité chauffageVase d’expansionCirculateurEchangeurVentilateurSonde NTC chauffagePurgeur automatiqueSéparateur airBallonSerpentin ballonSonde NTC sanitaireLimiteur de débitValve vidange ballonValve vidange chaudièreAFSonde NTCsanitaireSonde NTCchauffageCIRCULATEUR!La fonction “antiblocage circulateur” n’est active que siles chaudières sont alimentées électriquement.Il est absolument interdit de faire fonctionner lescirculateurs sans eau.600Hauteur d’élévation (m.c.a.)Les chaudièresN sont équipées de circulateurdéjà relié hydrauliquement et électriquement, dont lesprestations utiles disponibles sont reportées dans legraphique.Les chaudières sont équipées d’un système antiblocage ducirculateur et de la vanne à trois voies qui lance un cycle defonctionnement toutes les 24 heures d’arrêt avec le sélecteurde fonction dans toutes les 90010001100120013001400Débit (l/h)GENERAL9

SCHEMA ELECTRIQUE FONCTIONNELNOTE: LA POLARISATION L-N EST CONSEILLEE10P1Potentiomètre selection température sanitaireRL1Relais pompeP2Potentiomètre selection température chauffageRL2Relais commande ventilateurP3Selecteur off - été - hiverRL3Relais commande moteur vanne trois voiesT.A.Thermostat ambiantRL4Relais consensus allumageP.F.Pressostat fuméesLEDLed de signalisationT.L.Thermostat limiteMODModulateurPAPressostat de l’eauPPompeS.R.Sonde (NTC) température primaireVVentilateurS.Boll.Sonde (NTC) température ballon3VServomoteur vanne trois voiesP4Potentiomètre réglage min chauffageCP06XCarte commandesP5Potentiomètre réglage max chauffage (si prevu)TRF1TransformateurJP1Safety babyOPEOperateur vanne gazJP2Pont exclusion temps et reglagesCN1 CN9 ConnecteursJP3-JP4Toujours inserésACF01XModul allumage et contrôl flammeF1Fusible 2 A FTRXTransformateur d’allumageE.A./R.Electrode d’allumage et de réléveMEPlaque à bornesGENERAL

SCHEMA ELECTRIQUE MULTIFILAIREbrunbleuroseLA POLARISATION L-N EST CONSEILLEEBranchez le thermostat ambiant (230 V.a.c.) entre les bornes du connecteur ME,de la façon indiquée sur la figure, après avoir ôté le ougerougegrisgrisblancTHERMOSTAT AMBIENTblancbrunnoirbleubrunbleubrunbleuGENERAL11

PANNEAU DE COMMANDE12837645121-Led lumineux2-Sélecteur de fonction3-Fonction “Hiver”4-Sélecteur température eau chauffage5-Thermomanomètre6-Sélecteur température eau sanitaire7-Fonction “Eté”8-Fonction “Eteint - Déblocage”GENERAL

RECEPTION DU PRODUITLes chaudièresN sont vendues en colis uniqueprotégées par un emballage en carton.En complément de la chaudière, le matériel suivant estfourni:- Une enveloppe en plastique comprenant:- livret instructions pour l’Usager,- livret instructions pour l’Installateur et le ServiceAprès-vente,- certificat de garantie.!Les livrets d’instruction sont partie intégrante del’appareil, il est donc conseillé de les lire et les gardersoigneusement.DIMENSIONS ET POIDSDESCRIPTIONLPHPoids netMODELE24 BIS N6004509406528 BIS N60045094068mmmmmmkgFIXATIONL’emballage retiré, la fixation de la chaudièreN peut être effectuée à la main en utilisant le châssis desupport.INSTALLATEUR13

LIEU D’INSTALLATION DE LA CHAUDIERELes chaudièresBIS N peuvent s’installer dansde nombreux locaux à condition que l’évacuation des produitsde la combustion et l’aspiration de l’air comburants’effectuentà l’extérieur du local d’installation. Dans ce cas,aucune ouverture d’aération n’est nécessaire dans le localparce que lesBIS N sont des chaudières àcircuit de combustion “ étanche ” par rapport au lieud’installation.Si, au contraire, l’air comburant est prélevé dans le locald’installation, ce dernier doit disposer d’ouverturesd’aération conformes aux Normes techniques et dedimensions adéquates.!!!Tenez compte de l’espace nécessaire pour accéderaux dispositifs de sécurité et de réglage et pour effectuerles opérations de maintenance.Vérifiez si le degré de protection électrique de l’appareilcorrespond aux caractéristiques du local d’installation.Si la chaudière est alimentée avec du gaz combustibleplus lourd que l’air, placez les parties électriques à plusde 500 mm de haut.Les chaudières ne peuvent pas être installées en pleinair car elles ne sont pas conçues pour fonctionner àl’extérieur et ne disposent pas de systèmes antigelautomatiques.INSTALLATION DE LA CHAUDIEREPour une installation correcte il faut rappeler que:- la chaudière ne doit pas être située sur une cuisinière outout autre appareil similaire;- les écarts minimaux pour les interventions techniques etd’entretien doivent être respectés.Pour la fixation murale de la chaudière il faut utiliser le kitplatine.La platine de préraccordement permet d’effectuer lesraccordements hydrauliques avant d’accrocher la chaudièreau mur.Montage de la platine:- attachez la plaque de fixation et le dosseret avec labande en tôle;- introduisez les deux languettes du dosseret dans lesorifices rectangulaires placés à l’extrémité de la bandeen tôle, puis refermez les languettes;- positionner sur la paroi choisie la plaque de support et,à l’aide d’un niveau à bulle d’air, contrôler qu’elle estparfaitement horizontale;- tracer les points de fixation;- enlever la plaque et faire le percement;- fixer la plaque au mur par des tasseaux adéquats;- placez le gabarit d’indication de l’évacuation des fumées(uniquement si l’évacuation se fait par l’arrière de lachaudière) sur la plaque de fixation et percez le trou aumur.Respectez la distance de 370 mm entre le fond de lachaudière et le meuble: pour nettoyer l’anode demagnésium, vous devez disposer d’assez d’espacepour effectuer les opérations de démontage.2525370!valeurs en mm14INSTALLATEUR

CONDUIT CONCENTRIQUE D’EVACUATION DES FUMEES/D’ASPIRATION DE L’AIRINSTALLATEUR15

CONNEXIONS HYDRAULIQUESLes chaudièresN sont conçues et réaliséespour être installées sur des installations de chauffage etde production d’eau chaude sanitaire.Les positions et les dimensions de raccords hydrauliquessont reportées dans le dessin ci-contre.PLAQUE DEFIXATIONINSTALLATION SANITAIREIl est nécessaire de s’assurer que la pression du réseau dedistribution de l’eau sanitaire ne dépasse jamais les 8 bar.En cas d’incertitude, il sera convenable d’installer unréducteur de pression.Dans le cas de réseaux de distribution ayant une pressionde l’eau supérieure à 1,5 bar, afin d’éviter des débits élevésqui comportent un abaissement de la température de l’eausanitaire fourni à l’usager, il est prévu dans la chaudière unrégulateur de flux automatique, capable de limiter le débitde l’eau.Afin de réduire les opérations de nettoyage de l’échangeurde chaleur, dans les zones où la dureté de l’eau estparticulièrement élevée, on recommande d’installer, surl’entrée de l’eau sanitaire, un adoucisseur à mêmed’empêcher la précipitation du calcaire.!!Le choix et l’installation des composants del’installation sont laissés à l’installateur, qui devraopérer selon les règles de l’art et les normes envigueur.La décharge des soupapes de sécurité de la chaudièredoit être reliée à un système adéquat de récolte etd’évacuation.Le constructeur de la chaudière n’est pas responsabled’éventuelles inondations causées par l’interventationdes soupapes de sécurité.CONNEXIONS ELECTRIQUESLes chaudièresN sortent de l’usinecomplètement câblées et ne nécessitent que d’êtreconnectées au réseau d'alimentation électrique et du/deschronothermostat/s ambiant (TA) à effectuer aux bornesdédiées.- Positionner l’interrupteur général de l’installation sur“éteint”;- dévisser les vis de fixation de l’enveloppe;- déplacer à l’avant et ensuite vers le haut la base del’enveloppe pour la décrocher du châssis;16INSTALLATEURPLATINE

- dévisser les vis de fixation du tableau de bord;- le pivoter en avant;- ôter le couvercle de la boîte à borne en agissant sur lesvis de fixation;Couvercle deprotection- introduire le cable de l’éventuel T.A. dans le serre-câblesur le châssis;- effectuer les connexions selon les schémas suivants:T.A.INSTALLATEUR17

pour l’alimentation électrique et le programmateurhoraire chauffagepour l’alimentation électrique et le programmateurhoraire sanitaireP.O.pour l’alimentation électrique et le thermostat ambiant(le contact du thermostat pièce travaille à une tensionde 230 V.a.c.)P.O.S.pour l’alimentation électrique, le programmateurhoraire chauffage et le thermostat ambiant (le contactdu thermostat ambiant et du programmateur horairechauffage travaillent à une tension de 230 V.a.c.)P.O.- remonter le couvercle de la boîte à borne; fixez-le àl’aide des vis;- bloquer le câble de l’éventuel T.A. dans le serre-câble18!En cas d’alimentation phase-phase vérifier à l’aided’un testeur lequel des deux fils a un potentiel plusélevé par rapport à la terre et le relier à L., de mêmerelier le fil qui reste à N.!Il est obligatoire:- l’emploi d’un interrupteur magnétothermiqueonnipolaire, sectionneur de ligne, conforme auxNormes IEC-EN (ouverture des contacts d’au moins3 mm);- utiliser câbles de section 1,5 mm2 et respecterla connexion L (Phase) - N (Neutre);INSTALLATEURsur le châssis en agissant sur la vis;- fermer le tableau de bord et remonter l’enveloppe.- réaliser une bonne connexion de terre;- la prise de courant doit toujours rester accessible,même après le montage.Il est interdit l’usage de tuyaux du gaz et d’eau pourla mise à terre de l’appareil.!Le constructeur n’est pas responsable des dommageséventuels causés par le manque de mise à terre oupar la non-observation de ce qui a été reporté dansles schémas électriques.

CONNEXION GAZLa connexion des chaudièresN à l’alimentationdu gaz doit être exécutée dans le respect des Normesd’installation en vigueur.Avant d’exécuter la connexion il est nécessaire de s’assurerque:- le type de gaz est celui pour lequel l’appareil est conçu- les tuyauteries ont été soigneusement nettoyées!!L’installation d’alimentation du gaz doit être adapté audébit de la chaudière et doit être équipée de tous lesdispositifs de sécurité et de contrôle prévus par lesNormes en vigueur. Il est conseillé l'emploi d'un philtrede dimensions adéquates.L’installation étant éffectuée, vérifier que les jonctionsexécutées sont étanches.EVACUATION DES FUMEES ET ASPIRATION DE L’AIR COMBURANTLes chaudièresN doivent être équipées deconduits d’évacuation des fumées et d’aspiration d’airadaptés au type d’installation.Les conduits font partie intégrante de la chaudière maissont fournis séparément, en kit, pour garantir le maximumde flexibilité à l’installation.INSTALLATION “ÉTANCHE” (TYPE C)La chaudière doit être raccordée sur des conduits d’évacuationdes fumées et d’aspiration d’air coaxiaux qui devront tousêtre portés à l’extérieur (voir figure).Ne faites pas fonctionner la chaudière sans ces conduits.Conduits coaxiaux horizontaux (ø 60-100)Les conduits coaxiaux peuvent être orientés dans ladirection conforme aux exigences de l’installation.Pour l’installation suivir les instructions dans le kit.Le tableau montre les longueurs rectilignes avec bridefumées installée et sans bride fumées; pour enlever la bride,agir en faisant levier avec un tournevis.Le dispositif de récolte des condensats n’est pas nécessaire.Pour des longueurs inférieures au minimum (0,91 m), lesrendement ne sont pas garantis.modèle24 BIS28 BISlongueur conduitfumées Ø 60-100(m)bridefumées(A)de 0,91 à 1 1 à 4,25installéepasinstalléede 0,91 à 1installée 1 à 3,40pasinstalléeAperte de charge (m)courbe courbe45 90 0,50,85Conduits coaxiaux verticaux (ø 80-125) - (UBBINK ouPOUJOULAT)Les conduits coaxiaux peuvent être orientés dans ladirection conforme aux exigences de l’installation.Pour l’installation suivir les instructions dans le kit.Le tableau montre les longueurs

2 Les chaudières N sont conformes aux normes suivantes: Norme Gaz 90/396/CEE Norme Rendements 92/42/CEE Norme Compatibilité Electromagnétique 89/336/CEE Norme Basse Tension 73/23/CEE AUTRES TEXTES REGLEMENTAIRES Norme P51-201: Travaux de fumisterie (DTU 24-1) Arrêté du 22 Octobre 1969: conduit de fumée desservant les logement.

Related Documents:

BIS 4.x* Basic License Base licenses BIS-BGEN-B4x BIS-ACE licenses BIS-FGEN-AMPK4x BIS-FGEN-MSRV4x BIS-FGEN-BVMS4x BIS-FAUE-BPA4x BIS-FACE-BPA4x BIS-FACE-PRK4x BIS-FACE-API4x BIS-FVIE-BPA4x Feature licenses BIS 4.x Alarm Management Package

Kodak EasyShare DX 4330 Konica Digi-tal Revio KD-400Z Pentax Optio 330 RS Jenoptik JD 4100 z3s Sony CyberShot DSC-P7 745 bis 800 750 bis 900 750 bis 800 525 bis 600 480 bis 550 420 bis 450 380 bis 400 370 bis 450 500 bis 650 460 bis 600 380 bis 500 50

Et du p’tit doigt (bis) Variantes : et de la p’tite main, et du p’tit pied, et de la tête, etc. La boule de gomme C’est la bouboule de gomme (bis) Du petit homme charmant (bis) Qui mâche chewing-gomme (bis) Pour faire carier ses dents (bis) Les filles sont folles de lui (bis) C’est le boogie-woogie (bis) Au maximooooooom (bis)

Jul 20, 2018 · Voluntary Disclosure Agreement (SOS VDA) program was established. July 2017: Department of State finalized regulations (SOS VDA Estimation Regulations) related to the SOS VDA Program on estimation and other SOS VDA related matters. July 20, 2018: SOS VDA Program Guidelines published t

Eingangswechselspannung 100 V bis 240 V AC Frequenz 50/60 Hz, einphasig Betriebsumgebung Temperatur: 0 bis 40 C (32 F bis 104 F) Relative Luftfeuchtigkeit: 8 bis 80 % RH Lagerung Temperatur: -20 bis 60 C (-5 F bis 140 F) Relative Luftfeuchtigkeit: 5 bis 95 % RH Maximale Betriebshöhe 5.000 m (16.400 ft)

Eingangswechselspannung 100 V bis 240 V AC Frequenz 50/60 Hz, einphasig Betriebsumgebung Temperatur: 0 bis 35 C (32 F bis 95 F) Relative Luftfeuchtigkeit: 8 bis 80 % RH Lagerung Temperatur: -20 bis 60 C (-5 F bis 140 F) Relative Luftfeuchtigkeit: 5 bis 95 % RH Maximale Betriebshöhe 5.000 m (16.400 ft)

SOS DAN BUOY SOS - 6375 SOS MARINE Survival Operations Specialist MARINE SYDNEY AUSTRALI A SOS Marine 23A Rochester Street, Botany NSW Australia Telephone: 61 2 9700 0233 Email: sales@danbuoy.com Website: www.sosmarine.com www.danbuoy.com SOS Marine is Australia’s eminent manufacturer of lifejackets and life saving equipment ISO 12402 approved

Annual Book of ASTM Standards now available at the desktop! ASTM updates nearly 3,000 standards annually! Annual Book of Volume 01.05: Steel--Bars, Forgings, Bearing, Chain, Tool ASTM Standards now available at the desktop! Section 1: Iron and Steel Products Volume 01.01: Steel--Piping, Tubing, Fittings Volume 01.02: Ferrous Castings; Ferroalloys Volume 01.03: Steel--Plate, Sheet, Strip, Wire .