CONSTRUIRE UNE SEQUENCE PEDAGOGIQUE

1y ago
51 Views
1 Downloads
213.00 KB
8 Pages
Last View : 6d ago
Last Download : 11m ago
Upload by : Gideon Hoey
Transcription

CONSTRUIRE UNE SEQUENCE PEDAGOGIQUE1. Méthodologie2. La fiche didactique2.1. Les invariants de la fiche de séquence2.2. Intérêts de la fiche de séquence2.3. Définition des objectifs3. Exemple de séquence1. MéthodologieLe référentiel du diplôme donne la liste des capacités, des compétences, des savoir-faire et dessavoirs associés, mais n'organise pas les séquences de formation. La séquence pédagogique est unensemble de séances, articulées entre-elles dans le temps et organisées autour d’une ou plusieursactivités en vue d’atteindre un ou plusieurs objectifs.Il s'agit donc de répondre aux questions suivantes : Quelles sont les compétences que les élèves doivent développer à la fin de la séquence ? Ils’agit de se fixer un objectif général de séquence. Quels sont les objectifs intermédiaires qui permettent d’atteindre l’objectif général ? Quels savoir-faire et savoirs associés doivent être mis en œuvre ? Quels supports et quelles activités peut-on choisir ? Quel est le volume d’heures nécessaire au déroulement de la séquence ? Quelles sont les évaluations à prévoir ?La fiche synoptique en page suivante récapitule les étapes de conception d’une séquenced’enseignement.2. La fiche didactique2.1. Les invariants de la fiche de séquenceQuelle que soit la présentation de la séquence choisie (souvent sous forme d'un tableau), onretrouve les invariants suivants : L'objectif général : il est important de l'énoncer clairement pour soi-même, mais aussi pour lesélèves (permet de mobiliser leur attention, de les motiver, de leur faire comprendre ce que l’onattend d’eux en fin de séquence). Les objectifs intermédiaires : ils précisent les étapes prévues pour atteindre l'objectif général. Les compétences mises en œuvre : celles qui sont prévues dans la progression. La durée de la séquence : c’est la durée estimée pour se fixer une limite à ne pas dépasser sil'on veut respecter la progression pédagogique prévue. Une séquence ne devrait pas dépasser 5ou 6 séances. Les pré-requis : en terme savoir-faire et de savoirs nécessaires pour entamer la séquence. Les savoirs associés : ce sont les points du programme étudiés.Saïd BERRADA - IEN SBSSA-1-

La ou les Situation (s) d'apprentissage (méthodes, supports, etc.) : elle est choisie, après avoirdéterminé les objectifs, en cohérence avec le niveau de formation (CAP, BEP, Bac Pro) et lafinalité professionnelle.La situation d’apprentissage prend appui sur une démarchepédagogique (inductive, déductive, travail de groupe) et des outils et des supports (ne pasoublier les ressources citées dans le référentiel, penser à la variété des supports pour mieuxrépondre à l'hétérogénéité des élèves, etc.).Fiche récapitulative de conceptiond’une séquence d’enseignementPrévoir un nombre suffisant d’évaluations formativespermettant de vérifier l’atteinte des objectifs deséances ou intermédiaires et des situations deremédiation, de soutien, d’aide pour les élèves en difficultéConsulter la progressionpédagogiqueDocuments professeur :Définir le thème d’étude ettrouver une situationprofessionnelle problématisée. Fiche de déroulementde séance. Documents depréparation, revuestechniques, livres,. Support vidéo,transparents . Consulter les documentsofficiels pour déterminer lalimite des connaissances : RéférentielDocuments élèves :. Fiches d’activités. Document de synthèse. Fiches d’évaluation. Dossier technique( cahier des charges,fiches techniques ) .Préparer les documents constitutifs de chaque séanceDéterminer sommairement l’éventuel travailpréparatoire à effectuer par les élèvesDéfinir un objectif généralde séquence :performance attendue de l'élève. Définir la ou les méthodespédagogique (s) à mettre en oeuvre ;. Lister les activités (cours, TD, TP,sortie pédagogique .)Compléter la fiche depréparation de séquenceIdentifier et lister : Déterminer le nombrede séances pouratteindre l’objectifde séquencePré-requis nécessairesSavoir-faire à s’approprierSavoirs associésnécessairesLister pour chacune des séances les objectifsintermédiaires et les objectifs opérationnelsRappel : OI OI OI OGSe poser les questions essentielles avantde préparer la séquenceSaïd BERRADA - IEN SBSSACompléter pour chaqueséance une fiche depréparation de séance-2-

Classe :Durée envisagée :Fiche didactique de séquenceTitre de séquence :Pré-Requis :Objectif général : « Définir la performance attendue de l'élève en fin de séquence ».Support ou thème d'étude :Situation : « Définir une situation concrète et problématisée de travail (cadre professionnel) ».Objectifs des séances(Objectifsintermédiaires)Séance n 1 (titre) :Objectif :Cet objectif doit décrireune action et constitue lapremière étape pouratteindre l'objectif deséquenceSéance n 2 :Objectif :Saïd BERRADA - IEN SBSSAObjectifsopérationnelsDifférentes étapespermettant auxélèves d'atteindrel'objectif de laséance.-3-Compétencesmises enoeuvreSavoirs associésSituation d'apprentissage(méthodes, supports, etc.)Stratégiepédagogiquepouratteindreles objectifs (moyens donnés àl'élève pour atteindre les objectifsprévus)Durée

2.2. Intérêts de la fiche de séquencePourquoi élaborer une fiche de déroulement de séquence ?La séquence permetd'atteindre un objectif deformation préparer l'organisationchronologique du cours ; décrire la stratégie : prévoir- les étapes de la séquence- les activités du professeur- les activités des élèves- l'organisation des groupes ; choisir les compétencesprioritaires ; définir les contenus enfonction des exigences duréférentiel ; prévoir les exercicesd'évaluation.Elle peut être un outild'information pour l'élèveElle guide le professeurpendant la séquence en début de séquence : elle constitue une "mémoire"- pour justifier l'intérêt dequi permet de reprendre plusl'activitétard ce thème de travail ;- pour mobiliser son attention elle peut être modifiée enet le motiver ;fonction des résultats en cours de séquence :obtenus.- pour faire le point des acquis(compétences, contenus)- pour mettre l'accent sur lesnon-acquis- pour préparer une évaluationsommative.2.3. Définition des objectifs2.3.1. Objectif de séquenceDéfinir un objectif pédagogique d’une séquence d’enseignement, c’est prévoir et décrire ce quel’élève devra savoir ou savoir faire à la fin de cette séquence. La définition des objectifs sert à : Décrire ce que l’on attend de l’élève en fin de séquence ;Evaluer le résultat de l’activité des élèves ;Construire la stratégie d’apprentissage de la séquence ;Evaluer l’efficacité de la stratégie mise en place pour atteindre l’objectif, c’est-à-dire faire unbilan afin de modifier cette stratégie en cas de nécessité.2.3.2. Objectifs opérationnelsPour être efficace, un objectif doit être opérationnalisé en plusieurs objectifs opérationnels. Pourcela, son énoncé doit comprendre et définir : la Performance, les Conditions et le Niveaud’Exigence. Autrement dit, un objectif opérationnel est la traduction d'un objectif général en termesde Comportements ou d’Activités observables de l'élève, placé dans certaines Conditions quidéfinissent le niveau de difficulté, qu'il doit réussir en satisfaisant ou maîtrisant certains critères deréussite ou Exigences. Le tableau suivant illustre ces notions :Saïd BERRADA - IEN SBSSA-4-

Eléments del’objectifopérationnelLa PerformanceDescriptionExemplesL’énoncé décrit l’activité del’élève par un comportementobservable. C’est un verbed’actionsuivid’uncomplément d’objet :L’élève doit ECD :Etre capable de (ECD) .- indiquer les besoins nutritionnels d’unadolescent ;représenterschématiquementl’ultrastructure d’une bactérie ;- indiquer les différentes fonctions de lapeau ;- indiquer les modifications on culinaire ;- justifier les principes de la marche enavant ;- préparer des légumes surgelés en vuede leur utilisation.Les ConditionsLe Niveau d’ExigenceL’énoncémentionneles - en autonomie ;conditions dans lesquelles le - à l’aide d’une fiche technique, d’uncomportement escompté doit protocole de fabrication .se manifesterL’énoncé indique le niveau - choix du matériel adapté à la situation ;d’exigence, les critères qui - se laver les mains avant l’opération ;serviront à l’évaluation de - respecter les règles de sécurité ;l’apprentissage- 2 erreurs sur 8 réponses ;- en 45 minutes.2.3.3. Intérêt des objectifs opérationnels Le premier intérêt des objectifs opérationnels est que le professeur peut bâtir de façonméthodique une progression par l'enchaînement de comportements et d’activités observables ; Le deuxième est que le professeur peut moduler le niveau de difficulté de façon consciente enjouant sur les conditions et le niveau d’exigence ; Le troisième est qu'ils permettent d’associer l’élève à la démarche proposée car les objectifsopérationnels relevant de l’activité et du comportement sont d’un libellé parlant pour lui ; Le quatrième intérêt est en cas de non réussite d’une activité, le professeur et l’élève peuventidentifier le ou les critère (s) non maîtrisés. On peut donc prévoir des activités de remédiationqui lui permettent de maîtriser enfin ce critère.L’opérationnalisation des objectifs permet à l’élève d’être acteur de son apprentissage. Il évaluelui-même ses activités et les causes de la non-réussite. Cette évaluation intégrée à l’apprentissagene donne pas lieu à une note mais à des repères d’acquisition des apprentissages.En résumé, les objectifs opérationnels permettent un bon pilotage desséquences d’enseignement avec une participation active de l'élève etune appréciation de la réussite pédagogiqueSaïd BERRADA - IEN SBSSA-5-

2.3.4. Définition d’un verbe d’actionL’énoncé de l’objectif doit être écrit de telle sorte que la performance soit observable. Le choixdu verbe d’action est par conséquent CAPITAL. Ne pas utiliser des verbes dont les significationssont multiples, imprécises ou abstraites :Savoir, connaître, comprendre, observer, apprécier, saisir le sens , réfléchir et employer des verbes qui illustrent concrètement ce que l’élève doit faire. La liste ci-dessousprésente un classement des verbes d’action en fonction de la complexité des opérations mentales(selon la Taxonomie de BLOOM).La taxonomie de Bloom propose 6 niveaux, classés du plus simple au plus complexe :du plusNiveauxsimple12345au ificationExemplesPorte sur un vocabulaire, des Citer, nommer, décrire,termes,unedéfinition,des définir, identifier,éléments, des formes, des actions, désigner, sélectionner,des techniques, des théories .rappeler .Porte sur des exemples, des mots, Démontrer, déterminer,des phrases, des relations, des expliquer, formuler,méthodes, des conséquences, des préciser, illustrer,COMPRENDREconclusions .représenter, distinguer,réorganiser, conclure,estimer.APPLIQUERPorte sur des principes, lois, Appliquer, compléter,conclusions, effets, méthodes, généraliser, établir,situations,processus, mettre en oeuvre, relier,procédures .choisir, organiser, utiliser,employer, classer .ANALYSERPortesurdeséléments, Rechercher, distinguer,hypothèses, conclusions, énoncés identifier, classer,de faits, d'intention, arguments, déduire, comparer .erreurs, causes-effets, modèles,structures, organisations .Porte sur des structures, modèles, Construire, produire,performances,projets,plans, créer, rassembler,SYNTHÉTISER communications,phénomènes, planifier, spécifier,hypothèses, concepts, théories, synthétiser, déduire .relations .ÉVALUERPorte sur la pertinence, la Juger, argumenter,précision, les défauts, les erreurs, valider, évaluer, décider,les fins, les moyens, l'utilité, les comparer .plans d'action, les théories .Pour en savoir plus sur la taxonomie de bloom : le site de François taxonomi1.htmSaïd BERRADA - IEN SBSSA-6-

3. Exemple de séquenceElaboration d’une séquencepédagogique en CAP APRCompétencesterminalesSavoir-faireSavoirs associésCompétencesintermédiairesC 33 Préparer les denrées en vue d’unepréparation culinaireC 34 Conduire des techniques culinairesS1 Microbiologie appliquéeSaïd BERRADA - IEN SBSSA-7-C 333 Déconditionner des denrées conservées : surgeléesC 341 Réaliser des techniques de cuisson : rôtir au fourC 342 Réaliser la préparation d’une sauce à partir de produits prêts à l’emploiS2 Sciences de l’alimentationS3 Connaissance des milieux professionnels

Savoir-faireS2 Sciences del’alimentation :C 333 Déconditionner des denréesconservées : surgeléesC 341 Réaliser des techniques decuisson : rôtir au fourC 342 Réaliser la préparation d’unesauce à partir de produits prêts à l’emploi3. Etude technologique desproduits alimentairesLes volaillesSéquence n :Situation professionnelle :Vous devez préparer dans le service derestauration d’une grande entreprise des cuissesde poulet à la sauce moutarde pour 15 convivesCompétences terminales :C 33 Préparer les denrées en vue d’unepréparation culinaireC 34 Conduire des techniques culinairesS1 Microbiologie appliquée :S3 Connaissance desmilieux professionnels :3.2. Toxi-infections1.2. Appareils et outilsIndication d’aliments sensibleset justification de leursconditions de conservation oud’utilisation en restaurationSaïd BERRADA - IEN SBSSALes fours (four à convectionnaturelle et forcée)-8-

CONSTRUIRE UNE SEQUENCE PEDAGOGIQUE 1. Méthodologie 2. La fiche didactique 2.1. Les invariants de la fiche de séquence 2.2. Intérêts de la fiche de séquence 2.3. Définition des objectifs 3. Exemple de séquence 1. Méthodologie Le référentiel du diplôme donne la liste de

Related Documents:

Programme d'enseignement de l'école maternelle MENE1504759A arrêté du 18-2-2015 - J.O. du 12-3-2015 . 4 objectifs visés Construire le nombre pour exprimer les quantités Stabiliser la connaissance des petits nombres Utiliser le nombre pour désigner un rang, une position Construire des premiers savoirs et savoir-faire avec rigueur Programme d'enseignement de l'école maternelle .

Paris, Éditions du patrimoine/Cité de l'architecture et du patrimoine, 2001, p. 10-21 (actes de la rencontre des 8 et 9 décembre 1999). Avant-propos à Sigfried Giedion, Construire en France, construire en fer, construire en béton, Paris, Éditions de la Villette, 2000 (trad. fr. de Bauen in Frankreich, bauen in Eisen, bauen in Eisenbeton .

Fiche-professeur n 4 : Comprendre un dialogue du film 17 Fiche-élève n 5 : Analyser les lieux du film 18 Fiche-professeur n 5 : Analyser les lieux du film 19 III. ANALYSE D‘UNE SÉQUENCE 20 Fiche-élève n 6 : Analyser une séquence du film 20 Fiche-professeur n 6 : Analyser une séquence du film 21 IV. ANNEXES 22

GUIDE PÉDAGOGIQUE L’une des premières interventions en matière de formation et de perfectionnement réside dans . † participer à l’évaluation formative de l’élève. 33. GUIDE PÉDAGOGIQUE 34 . Idéalement, cette formation vise trois niveaux de supervision : † la supervision technique, d

4.3.2. La relation pédagogique et la psychosociologie 32 4.3.3. La relation pédagogique et l’imaginaire 38 4.4. Une approche différente de la relation pédagogique 42 4.4.1. La rencontre entre adultes/jeunes 42 4.4.2. L’interaction entre adultes/jeunes 44 4.

3. Construire sa séquence, fiche vierge de plan de séquence, page 29 4. Conseils pour la ou les premières séances, pages 30 à 31 5. Comment entrainer à la compréhension de l‘oral et de l‘écrit ?, pages 32 à 33 6. Eléments et réflexions sur le numérique, pages 34 à 35 7. Brève sitographie, page 36 8.

Guide pédagogique Méthode de Singapour Avant-propos de Jean-Michel Jamet, Professeur des écoles Traduction : Louis-Marie Berthelot Adaptation pédagogique : Jean-Michel Jamet

Plusieurs documents vous sont ici rassemblés : la fiche pédagogique,suivie des fiches complémentaires auxquelles elle renvoie. 1. Fiche pédagogique 2. La traversée de la forêt 3. Les Portes . Folio junior, édition spéciale, ill. G. Doré et Henri Galeron, Gallimard, 1988, Paris.

L'ÉTUDE DE CAS EN TANT QUE STRATÉGIE PÉDAGOGIQUE AUX ÉTUDES SUPÉRIEURES : RECENSION CRITIQUE Le deuxième chapitre présente la recension des écrits1. Elle vise à dresser l'état actuel des connaissances sur l'étude de cas comme stratégie pédagogique aux études supérieures en abordant son contexte historique, différentes typologies

Amin Maalouf - Le dérèglement du monde. Dossier pédagogique du film documentaire Nous Tous 2 Ce dossier pédagogique consacré au film documentaire Nous Tous s'adesse aux p ofesseu s de l'enseignement secondai e qui verront ce film avec leurs élèves à partir de 12 ans.

Proposer un outil de réflexivité à toute la communauté pédagogique. Il s'agit donc d'un livret personnel de travail, à compléter, annoter, par tous les membres de la communauté pédagogique. Il servira de référence, d'outil de liaison lors de l'ac-compagnement à la transformation pédagogique de votre formation.

16 Construire l’habitat du futur 18 L’INNOVATION, UN PILIER ESSENTIEL 20 Saint-Gobain, une des 100 entreprises les plus innovantes au monde 22 Le développement d’une culture de l’éco-innovation 24 Une organisation à l’écoute des marchés 27 Une recherche qui anticipe les défis

an arithmetic sequence given its first term and common difference The learner . . . defines, illustrates, and graphs an arithmetic sequence. gives examples of an arithmetic sequence. finds the terms of an arithmetic sequence including the general nth term of the sequence. How important are sequenc

A sequence of real numbers is an arrangement or a list of real numbers in a specific order. (i) If a sequence has only finite number of terms, then it is called a finite sequence. (ii) If a sequence has infinitely many terms, then it is called an infinite sequence. We denote a finite sequence

de cette veille toute particulière qu’est la veille pédagogique qu’elle soit culturelle , environnementale, scientifique, sociétale, stratégique, technologique, axée sur le marketing, ), c’est l’éducation et ses acteurs qui auraient probablement le plus à gagner des activités d’une veille efficace et novatrice.

Visionnage de la vidéo « Tout tout tout, vous saurez tout sur le complot » et retour sur le rôle des réseaux sociaux dans la propagation de ces théories. Leur public cible est les adolescents, particulièrement visés. - Séance 2 : Construire une théorie du complot. Lors de cette deuxième séance, les élèves vont se placer au

En s'appuyant sur certains d'entre eux : l'effet fronde , l'effet catapulte . on donne du sens et on facilite l'apprentissage en EPS, ici en lancer, en introduisant une palette d' ordres pour construire une organisation motrice productrice d'effets propulsifs.

FICHE PÉDAGOGIQUE Chat perdu GALLIMARD JEUNESSE FOLIO JUNIOR L’HISTOIRE En voulant que son chat se dégourdisse les pattes lors d’une halte sur la route des vacances, Rodrigue oublie de le rappeler et l’abandonne sans s’en rendre compte. Quand la voiture fait demi-tour, il est trop tard. Le chat Balthazar a disparu. Rodrigue, qui se .

DOSSIER PEDAGOGIQUE . LA VIE DE LEONARD Naissance d’un génie universel Léonard naît le 15 avril 1452 à Vinci, village de Toscane à une trentaine de kilomètres de Florence. Il est le fils illégitime de Piero di Antonio, notaire, et de . La Vierge aux rochers, 1483 - 1486, Paris, Musée du Louvre .

Testing Standard: ASTM C423 A-Mount Test Date: 05/18/1999 Why this test: This test evaluates a products efficiency of absorbing sound at multiple frequencies. The test simulates the product’s acoustical performance with a direct installation on a wall or ceiling. Test Result Summary: NRC - 1.15; SAA - 0.95 Test ID: AS-SA1448C NRC SAA 1.15 0.95 Frequency (Hz) Absorption Coefficient 100 0.02 .