Recommandations Pour La Soumission à Des Revues Médicales .

3y ago
19 Views
3 Downloads
980.85 KB
21 Pages
Last View : 17d ago
Last Download : 6m ago
Upload by : Amalia Wilborn
Transcription

ICMJE has not endorsed or approved this translation. See www.icmje.org for the current and official English document.Recommandations pour la conduite, la présentation, larédaction et la publication des travaux de recherchesoumis à des revues médicalesMise à jour : décembre 2019I. À propos de ces recommandationsA. Objectif des recommandationsB. Utilisateurs potentiels des recommandationsC. Historique des recommandationsII. Rôles et responsabilités des auteurs, contributeurs, relecteurs,rédacteurs, éditeurs et propriétaires de revuesA. Définition du rôle des auteurs et des contributeurs1. Pourquoi la paternité d’un article est-elle importante ?2. Qu’est-ce qu’un auteur ?3. Contributeurs non signatairesB. Déclaration des relations et activités financières etnon-financières, et conflits d’intérêts1. Parties prenantesa. Auteursb. Relecteursc. Rédacteurs et comités de rédaction2. Déclaration relations et activitésC. Responsabilités liées à la soumission d’un manuscrit et auprocessus d’évaluation par des pairs1. Auteursa. Revues prédatrices ou Pseudo-revues2. Revuesa. Confidentialitéb. Délais d’exécutionc. Évaluation par des pairsd. Intégritée. Indicateurs (métriques) des revuesf. Diversité et inclusion3. RelecteursD. Propriétaires de revues et liberté éditoriale1. Propriétaires de revues2. Liberté éditorialeE. Protection des participants aux études de rechercheIII. Problèmes d’édition et de rédaction liés à la publication dansdes revues médicalesA. Corrections, rétractations, republications et contrôles dela versionB. Fraude scientifique, expressions de réserves etrétractationsC. Droits d’auteurD. Publications croisées1. Double soumission2. Publication antérieure et redondante3. Publication secondaire acceptable4. Manuscrits reposant sur la même base de donnéesE. CorrespondanceF. HonorairesG. Suppléments, numéros thématiques et séries spécialesH. Parrainage ou partenariatI.J.K.L.Publication électroniquePublicitéRevues et médiasEssais cliniquesi. Enregistrementii. Partage des donnéesIV. Préparation et soumission d’un manuscritA. Préparation d’un manuscrit en vue de sa soumission à unerevue médicale1. Principes généraux2. Directives de présentation3. Sections du manuscrita. Page de titreb. Résuméc. Introductiond. Méthodesi. Sélection et description des participantsii. Informations techniquesiii. Statistiquese. Résultatsf. Discussiong. Référencesi. Considérations généralesii. Style et formath. Tableauxi. Illustrations (figures)j. Unités de mesurek. Abréviations et symbolesB. Envoi du manuscrit à la revue« Il s'agit d'une traduction en français des « Recommandations pourla conduite, la présentation, la rédaction et la publication destravaux de recherche soumis à des revues médicales » de l'ICMJE.Herve Maisonneuve (hervemaisonneuve@gmail.com) a assuré laliaison avec l’ICMJE. L'ICMJE n'a pas approuvé le contenu de cettetraduction. L'ICMJE mettant périodiquement à jour cesrecommandations, il est possible que cette traduction révisée enjanvier 2020, ne représente pas exactement la version figurant sur lesite www.icmje.org. La version officielle des « Recommandationspour la conduite, la présentation, la rédaction et la publication destravaux de recherche soumis à des revues médicales » est disponibleen anglais sur le site www.icmje.org. Dans cette version française,le terme ‘peer-review’ a été traduit par 'évaluation par les pairs', et leterme 'reviewer' par 'relecteur' ».I. À PROPOS DE CES RECOMMANDATIONSA.Objectif des recommandationsL’International Commitee of Medical Journal Editors(ICMJE) a préparé ces recommandations pour faire le point sur lesmeilleures pratiques et normes éthiques en matière de conduite etde présentation d’une recherche et d’autres types d’informations

ICMJE has not endorsed or approved this translation. See www.icmje.org for the current and official English document.Recommandations pour la conduite, la présentation, la rédaction et la publication des travaux de recherche soumis à des revues médicalespubliées dans les revues médicales. L’objectif est d’aider lesauteurs, les rédacteurs et les autres intervenants dans l’évaluationpar des pairs et la publication biomédicale à produire et à diffuserdes articles précis, clairs, reproductibles et impartiaux. Cesrecommandations fourniront peut-être également un aperçu utile duprocessus d’édition et de publication médicale aux médias, auxpatients et à leurs familles, et aux lecteurs en général.B.Utilisateurs potentiels des recommandationsCes recommandations sont principalement destinées auxauteurs qui envisagent de soumettre leurs travaux pour publicationà une revue médicale membre de l’ICMJE. Un grand nombre derevues qui ne sont pas adhérentes à l’ICMJE ommendations/). L’ICMJE encourage cette pratique, mais n’a pas le pouvoirde la surveiller ni de l’imposer. Quoi qu’il en soit, les auteursdoivent utiliser ces recommandations en parallèle aux instructionsaux auteurs spécifiques à chaque revue. Nous conseillonségalement aux auteurs de consulter les directives relatives à laprésentation de certains types d’études spécifiques (par exemple,les directives CONSORT pour les rapports d’essais randomisés) ;voir www.equator-network.org.Nous invitons les revues qui respectent ces recommandationsà les incorporer dans leurs instructions aux auteurs et à préciserexplicitement que celles-ci sont conformes aux recommandationsde l’ICMJE. Toute revue qui souhaite être répertoriée sur le siteInternet de l’ICMJE en tant que publication respectant cesrecommandations doit contacter le secrétariat de l’ICMJE je-recommendations/journal-listing-request-form/. Les revues qui avaient obtenucette prérogative dans le passé mais ne respectent plus lesrecommandations de l’ICMJE doivent utiliser le même mécanismepour être retirées de la liste.L’ICMJE encourage la vaste diffusion de cesrecommandations, et ce document peut être reproduitintégralement à des fins d’enseignement et dans un but non lucratifsans tenir compte des droits d’auteur. Toutefois, toute reproductiondes recommandations ou de ce document doit avertir le lecteurqu’il ne s’agit pas nécessairement de la version officielle actuellefigurant sur le site www.icmje.org/, car l’ICMJE met à jour cesrecommandations de manière périodique lorsque de nouveauxproblèmes sont identifiés.C. Historique des recommandationsL’ICMJE a produit de multiples versions de ce document,antérieurement désigné sous le nom d’« Exigences uniformes pourles manuscrits soumis aux revues biomédicales » (URM, pourUniform Requirements for Manuscripts Submitted to BiomedicalJournals). Le but des URM, dont la première publication remonte à1978, était d’uniformiser le format et le processus de préparationdes manuscrits soumis aux revues. Au fil des ans, des enjeux enmatière de publication allant au-delà de la préparation desmanuscrits ont fait leur apparition, ce qui a donné lieu audéveloppement de déclarations distinctes, de mises à jour dudocument, et au choix d’un nouveau titre : « Recommandationspour la conduite, la présentation, la rédaction et la publication des2travaux de recherche soumis à des revues médicales» afin derefléter des objectifs plus larges. Les versions précédentes sontconsultables sur le site www.icmje.org (« Archives »).II. ROLES ET RESPONSABILITES DES AUTEURS,CONTRIBUTEURS, RELECTEURS, REDACTEURS, EDITEURSET PROPRIETAIRES DE REVUESA. Définition du rôle des auteurs et des contributeurs1. Pourquoi la paternité d’un article est-elle importante ?La paternité d’une œuvre biomédicale apporte unereconnaissance et a d’importantes implications académiques,sociales et financières. La paternité implique également laresponsabilité et l’imputabilité pour la recherche publiée. Le butdes recommandations qui suivent est de garantir non seulement quetout contributeur ayant fait une contribution intellectuellesubstantielle à un manuscrit soit reconnu en tant qu’auteur, maisaussi que tout contributeur cité parmi les auteurs comprenne qu’ildoit assumer sa part de responsabilité et d’imputabilité pour ce quiest publié.La liste des signataires n’indiquant pas quel a été le rôlerespectif des divers contributeurs, certaines revues demandent etpublient maintenant des informations sur les contributions dechaque personne identifiée comme ayant participé à l’étudesoumise, tout au moins s’il s’agit de travaux de rechercheoriginaux. Nous encourageons fortement les rédacteurs à élaboreret à mettre en place une politique relative aux contributeurs. Detelles politiques dissipent une grande partie de l’ambigüitéentourant les contributions, mais elles laissent en suspens laquestion de la quantité et de la qualité de la contribution donnantdroit à la qualification d’auteur. L’ICMJE a donc établi des critèresdéfinissant la qualité d’auteur qui peuvent être utilisés par toutesles revues, y compris celles qui distinguent les auteurs des autrescontributeurs.2. Qu’est-ce qu’un auteur ?L’ICMJE, recommande que l’attribution de la qualité d’auteurrepose sur les 4 critères suivants :1. Contributions substantielles à la conception ou auxméthodes de la recherche ou à l’acquisition, l’analyse oul’interprétation des données ; ET2. Rédaction préliminaire de l’article ou sa révision critiqueimpliquant une contribution importante au contenu intellectuel ; ET3. Approbation finale de la version à publier ; ET4. Engagement à assumer l’imputabilité pour tous lesaspects de la recherche en veillant à ce que les questions liées àl’exactitude ou l’intégrité de toute partie de l’œuvre soientexaminées de manière appropriée et résolues.Outre son imputabilité pour les composants de la recherchequ’il ou elle a effectués, un auteur doit être en mesure d’identifierquels coauteurs sont responsables d’autres parties spécifiques del’œuvre. De plus, les auteurs doivent avoir pleine confiance enl’intégrité des contributions respectives de leurs coauteurs.Toute personne désignée en tant qu’auteur doit remplir cesquatre critères, et toute personne qui satisfait ces quatre critères doitfigurer parmi les auteurs. Celles qui ne remplissent pas ces quatrecritères doivent être citées dans les remerciements - voirwww.icmje.org

ICMJE has not endorsed or approved this translation. See www.icmje.org for the current and official English document.Recommandations pour la conduite, la présentation, la rédaction et la publication des travaux de recherche soumis à des revues médicalessection II.A.3 ci-dessous. Ces critères relatifs à la paternité sontconçus pour réserver la qualité d’auteur à ceux qui méritent d’êtrereconnus pour l’œuvre et peuvent en assumer la responsabilité. Ilsne doivent pas être utilisés comme un moyen d’exclure de lapaternité des collègues qui sinon remplissent ces conditions en leurrefusant l’opportunité de satisfaire au critère 2 ou 3. En d’autrestermes, la possibilité de participer à l’analyse, à la rédaction et àl’approbation finale du manuscrit doit être offerte à toute personneremplissant le premier critère.Les personnes qui effectuent la recherche sont responsablesd’identifier quels sont les collaborateurs qui satisfont ces critères.Dans l’idéal, ils doivent le faire lors de la phase de planification dutravail et apporter les modifications éventuellement nécessaires aufur et à mesure que l’étude progresse. Nous encourageons lacollaboration et la co-paternité des articles avec les collègues deslieux où la recherche est faite. Il est de la responsabilité collectivedes auteurs, et non de la revue à laquelle le manuscrit est soumis, deveiller à ce que tous les signataires remplissent les quatre critèresindiqués ; le rôle des rédacteurs n’est pas de déterminer qui remplitles conditions requises ou non en tant qu’auteur ni d’arbitrer desconflits en la matière. Si un accord ne peut pas être trouvé, ilincombe aux institutions où le travail a été effectué d’examiner laquestion, et non au rédacteur. Les critères utilisés pour déterminerl’ordre dans lequel les auteurs d’un article sont listés peuventvarier ; ils doivent être décidés collectivement par le groupe desauteurs, et non par les rédacteurs. L’auteur chargé de lacorrespondance Si des auteurs demandent le retrait ou l’additiond’un signataire après la soumission ou la publication du manuscrit,le rédacteur doit obtenir une explication, ainsi qu’une déclarationd’accord pour le changement demandé signée par tous les auteursrépertoriés et par celui concerné par cette démarche.L’auteur chargé de la correspondance est la personne qui est leprincipal responsable des communications avec la revue durant lesprocessus de soumission, d’évaluation par des pairs et depublication du manuscrit. L’auteur chargé de la correspondancedoit veiller au bon respect de toutes les exigences administrativesde la revue, par exemple de fournir les détails en matière depaternité de l’œuvre, l’approbation d’un comité d’éthique, ladocumentation sur l’enregistrement de l’essai clinique, lesdéclarations relatives aux relations et activités. Ces formulairesdoivent être correctement complétés et rapportés. Toutefois, cesobligations peuvent être déléguées à un ou plusieurs coauteurs.Pendant l’ensemble des processus de soumission et d’évaluationpar des pairs, l’auteur chargé de la correspondance doit être enmesure de répondre en temps opportun aux demandes declarification émanant du comité de rédaction. Il doit en outredemeurer disponible après la publication pour gérer les éventuellescritiques du travail et coopérer avec la revue si des données ouinformations additionnelles sont requises à la lumière de questionssoulevées au sujet de l’article après sa publication. Bien quel’auteur chargé de la correspondance soit le principal responsabledes communications avec la revue, l’ICMJE recommande auxrédacteurs d’envoyer une copie de chaque correspondance à tousles signataires du manuscrit.Si une étude de recherche fait intervenir un grand nombre depersonnes, le groupe doit dans l’idéal décider conjointement qui3fera partie des auteurs avant que la recherche ne débute etconfirmer la liste des auteurs avant de soumettre le manuscrit pourpublication. Tous les membres du groupe désignés en tantqu’auteurs doivent absolument réunir les quatre critères définissantla qualité d’auteur, y compris en ce qui concerne l’approbation dela version finale, et ils doivent pouvoir prendre la responsabilitépublique de la recherche et avoir pleinement confiance enl’exactitude et l’intégrité du travail des autres signataires dugroupe. Les auteurs sont en outre tenus de remplirindividuellement les formulaires de déclarations.Certains groupes comptant un grand nombre d’auteursutilisent une appellation collective, avec ou sans noms individuels,pour désigner la paternité de l’œuvre. Lors de la soumission d’unmanuscrit rédigé par un groupe, l’auteur chargé de lacorrespondance doit spécifier l’appellation du groupe, le caséchéant, et clairement identifier tous les membres qui méritentd’être reconnus et peuvent assumer la responsabilité de l’œuvre entant qu’auteurs. Le sous-titre de l’article dresse la liste desindividus directement responsables du manuscrit et MEDLINErépertorie en tant qu’auteurs toutes les personnes dont le nom yfigure. Si le sous-titre inclut une appellation de groupe, MEDLINEinclura les noms des membres individuels du groupe qui sont desauteurs ou des collaborateurs (parfois appelés contributeurs nonsignataires) si une remarque indique clairement qu’une liste desnoms des personnes concernées est présente à un autre endroit dansl’article et précise lesquelles sont des auteurs et lesquelles sont descollaborateurs.3. Contributeurs non auteursLes contributeurs qui ne remplissent pas les 4 critèressusmentionnés définissant la qualité d’auteur ne doivent pas figurerparmi les auteurs, mais ils doivent être cités dans la rubrique desremerciements. Les exemples d’activités qui, à elles seules (enl’absence d’autres contributions), ne justifient pas la qualificationd’auteur comprennent l’acquisition du financement, la supervisiongénérale d’un groupe de recherche ou l’assistance administrativegénérale, ainsi que l’aide rédactionnelle, la mise au pointtechnique, la révision linguistique et la relecture des épreuves. Lespersonnes dont la contribution ne justifie pas le titre d’auteurpeuvent être remerciées individuellement ou collectivement sousune même rubrique (par exemple « investigateurs cliniques » ou« investigateurs participants ») et leur contribution doit être décrite(par exemple en termes de « conseils scientifiques », d’« analysecritique du projet d’étude », de « collecte de données », de « priseen charge et soins des patients de l’étude » ou de « contribution à larédaction ou à la mise au point technique du manuscrit »).Nous recommandons aux rédacteurs d’obtenir de cespersonnes une autorisation écrite pour être remerciées parl’intermédiaire de l’auteur chargé de la correspondance car leslecteurs peuvent en déduire que ces personnes ont approuvé lesdonnées et conclusions de l’étude.B. Déclaration des relations et activités financières etnon-financières, et conflits d’intérêtsLa confiance du public envers le processus scientifique et lacrédibilité des articles publiés dépend en partie de la transparencede la gestion des relations et activités d’un auteur, lièes directementwww.icmje.org

ICMJE has not endorsed or approved this translation. See www.icmje.org for the current and official English document.Recommandations pour la conduite, la présentation, la rédaction et la publication des travaux de recherche soumis à des revues médicalesau travail lors de la planification, la réalisation, la rédaction,l’évaluation par des pairs, la révision éditoriale et la publicationd’une étude scientifique.Le potentiel pour un conflit d’intérêts et un biais est unesituation dans laquelle le jugement professionnel concernant unintérêt principal (comme le bien-être de patients ou la validité d’unerecherche) est susceptible d’être influencé par un intérêt secondaire(comme un gain financier). La perception de conflits d’intérêts esttout aussi importante que les conflits d’intérêts eux-mêmes.Des individus peuvent ne pas être d’accord pour savoir si lesrelations et activités d’un auteur représentent des conflits. Bien quela présence de relations et activités n’indique pas toujours uneinfluence problématique sur le contenu d’un article, les perceptionsde conflits peuvent nuire à la confiance en la science autant que deréels conflits d’intérêts. Les lecteurs doivent êtes capables d’avoirleurs propres jugements sur les relations et activités d’un auteur etd’estimer quels en sont les conséquences sur le contenu de l’article.Ces jugements nécessitent des déclarations transparentes. Desdéclarations complètes d’un auteur montrent son attachement à latransparence, et participent au maintien de la confiance desméthodes alaire,expertise-conseils, participations financières (actions ou optionsd’achat), honoraires, brevets, expertise judiciaire rémunérée] sontles conflits d’intérêts les plus facilement identifiables, ceux qui sontle plus souvent jugés comme de potentiels conflits d’intérêts, etceux qui ont le plus de chances d’ébranler la crédibilité de la revue,des auteurs et de la science elle-même. D’autres intérêts peuventaussi représenter ou être perçus comme des conflits, comme desrelations ou rivalités personnelles, la compétition universitaire etles convictions intellectuelles.Les auteurs devraient éviter de signer avec des sponsorsd’études, qu’ils soient ou non à but lucratif, des accords quiinterfèrent avec l’accès pour les auteurs à toutes les données del’étude ou avec la possibilité d’analyser et d’interpréter lesdonnées, et de préparer et publier des manuscrits de manièreindépendante quand et où ils choisissent. Les politiques quiimposent où les auteurs doivent publier leur travail violent ceprincipe de liberté académique. L

question de la quantité et de la qualité de la contribution donnant droit à la qualification d’auteur. L’ICMJE a donc établi des critères définissant la qualité d’auteur qui peuvent être utilisés par toutes les revues

Related Documents:

HAS Soumission d’une demande auprès de la Commission de la Transparence janvier 2021 2 Sommaire 1. Introduction 4 2. Partie administrative 5 Motifs de soumission d’un dossier auprès de la CT 5 Demande d’in

Définition des premiers secours 15 Avancées et tendances en matière de premiers secours : la santé et les premiers secours à base communautaire 15 Nombre de personnes impactées 16 Processus de rédaction des recommandations 17 Résumé des fondements scientifiques et recommandations 19 Adaptation locale 20 Perspectives 21

recommandations nécessaires et rend public le calendrier des vaccinations après avis du Haut conseil de la santé publique ». Le calendrier vaccinal fixe les vaccinations applicables aux personnes résidant en France en fonction de leur âge, émet les recommandations vaccinales «générales» et des recommandations

La lutte des paysans pour leurs terres s'est rapprochée des luttes pour des institutions démocratiques, les affrontements avec les forces de l'ordre révélant la soumission extrême de la police et de l'armée à Daniel Ortega. Mais les liens de cette lutte avec les luttes urbaines livrées par les ONG, les intellectuels et les politiciens sur des questions immatérielles ne vont pas .

Détailler le syllabus Moins de complexité, pour une meilleure appropriation International et multiculturalité 12% des recommandations Conformité ave R&O (durée à l'international) Mobilité entrante Qualité Développer compétences en langues au-delà des tests 10% des recommandations Mettre en place et piloter un système qualité

Calendrier des vaccinations et recommandations vaccinales 2009 selon l’avis du Haut Conseil de la santé publique NOR : SASP0930370X SOMMAIRE 1. Points-clés sur les nouvelles recommandations 2. Recommandations 2. 1. Vaccination contre la coqueluche 2. 2. Vaccination contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite 2. 3. Vaccination contre .

M. Verbeurgt , ArcelorMittal Europe Consruction RCM_1_2020.indd 184 09/03/2020 21:38 Recommandations CNC2M pour l’application des NF EN1090-4 et NF 1993-1-3 185

READING TEST . In the Reading test, you will read a variety of texts and answer several different types of reading comprehension questions. The entire Reading test will last 75 minutes. There are three parts, and directions are given for each part. You are encouraged to answer as many questions as possible within the time allowed.