Les Séminaires SUP

3y ago
21 Views
2 Downloads
345.25 KB
15 Pages
Last View : 2m ago
Last Download : 5m ago
Upload by : Ronan Garica
Transcription

Séminaire SUP du 11 décembre 2007Améliorer la qualité pédagogique : exemples d'actions dans 4 universitésTitre de la présentationLes missions» Contribuer à la politique pédagogique de l’UPS» Favoriser l’évolution des pratiques pédagogiquesLes séminaires SUP» Mutualiser les résultats d’expériences» Valoriser les projets pédagogiques UPSService Universitaire de Pédagogie2Titre de la présentationTitre de la présentationLes activitésLe séminaire SUP du 11 décembre 2007» Accompagnement de projets pédagogiques» Sylvie PAUTROT – Université de PoitiersLes missions des directeurs des études» Formation pédagogique continue» Frédéric MARCHAL – UPS Toulouse 3» Développement des TICEÉquipe pédagogique et tutorat en L1 : le projet RESUS» Évaluation des formations» Joëlle DEMOUGEOT-LEBEL – Université de BourgogneQuelques projets pédagogiques innovants à l’universitéde Bourgogne» Documentation, information et animation» Mireille HOUART – Université de Namur (Belgique)Favoriser la transition lycée/université par l’identificationet la mesure des prérequis3Service Universitaire de Pédagogie41Université Paul Sabatier Toulouse 3

Séminaire SUP du 11 décembre 2007Améliorer la qualité pédagogique : exemples d'actions dans 4 universitésUniversité de Poitiers:14 composantes7 Unités de Formation et de Recherche (UFR)Droit et sciences socialesSciences économiquesSciences Fondamentales et Appliquées (SFA)Lettres et languesSciences humaines et artsSciences du sportMédecine et pharmacieLes missions desDirecteurs des Etudes1 EcoleSylvie PAUTROTEcole Supérieure d'Ingénieurs de Poitiers (ESIP)6 InstitutsU.F.R. Sciences Fondamentales et Appliquées (S.F.A.) de PoitiersInstitut Universitaire de Technologie de Poitiers (IUT)Institut Uiversitaire de Technologie d'Angoulême (IUT)Institut d'Administration des Entreprises (IAE)Instituts de la Communication et des Nouvelles Technologies (ICOMTEC)Institut de Préparation à l'Administration Générale (IPAG)Institut des Risques Industriels, Assurantiels et Financiers (IRIAFToulouse - Mardi 11 Décembre 2007Université de Poitiers: 24896 étudiants 2600 personnels titulaires et contractuels dont 1400 enseignants3 Directeurs des Etudes nommésau moment de la mise en place du LMD en20047 grands domaines de formation- Droit: 3650 étudiantsPour organiser la première année d’études de la LicenceSciences et Technologies et gérer 500 étudiants- Economie, gestion communication: 4327 étudiants- Lettres, langues et arts: 2829 étudiants- Médecine: 3598 étudiants- Sciences humaines et sociales: 4318 étudiants- Sciences de la santé et du sport: 956 étudiantsSciences Pour l’Ingénieur et Chimie(SPIC) 250 étudiants- Sciences et Technologies: 5218 étudiants (3109 SFA)Sciences du Vivant et Géosciences(SVG) 250 étudiantsMission auprès des étudiantsLes Directeurs des Etudes Informer :9 le jour de la rentrée sur l’organisation du semestre3 missions essentielles¾ choix des UE de S1 de contrôle des connaissances¾ livret de rentrée http://sfa.univ-poitiers.fr/lst1¾ auprès des étudiants9 organisation de la présentation des services( sport, assistante sociale, ) auprès de l’équipe pédagogique9 tout au long de l’année¾modalités de contrôle des connaissances¾élection des délégués¾mise en place de l’évaluation¾affichage des informations¾suivi du site internet¾ organisationnelle en collaboration avec lesservices administratifsService Universitaire de Pédagogie2Université Paul Sabatier Toulouse 3

Séminaire SUP du 11 décembre 2007Améliorer la qualité pédagogique : exemples d'actions dans 4 universitésMission auprès des étudiantsMission auprès des étudiants Assurer un suivi individualisé des étudiants : Mise en place du soutien pour préparer la seconde sessionsous la forme de TD en petits groupes9 Salariés9 Arrivées tardives9 Handicapés9 Sportifs de hauts niveaux9 En réorientation9 En difficultés Contribution à la mise en place :9 du PPPE (Projet Personnel et Professionnel de l’Etudiant)9 de groupes de niveau en Anglais en L19 enquête (par téléphone) réalisée sur l’ensemble des étudiants nonréinscrits à l’issue du L19 . Aider à l’orientation ou la réorientation:9choix du S2 ou autre parcoursLe TutoratLes Directeurs des Etudes Tutorat d’accueil:9 visite du campus : des bâtiments et salles d’enseignement9 maison des étudiants9 restaurant universitaire9 gymnases9 bibliothèque universitaire ( formation sur les possibilités de la B.U)9 accueil à la scolarité au moment des inscriptions3 missions essentielles auprès des étudiants auprès de l’équipe pédagogique Tutorat d’accompagnement :9 fait par des tuteurs qui sont au moins en L3 et souvent prépa CAPES9 10 séances de 2h par semestre prévus dans l’emploi du temps organisationnelle en collaboration avec lesservices administratifs Repérage dès les premiers contrôles continus des étudiants en difficultés etincitation à participer au tutoratMission auprès del’équipe pédagogiqueLes Directeurs des Etudes3 missions essentielles Diffuser l’information (réactualisation des groupes) Animer et coordonner les disciplines auprès des étudiants Assurer le relais avec les étudiants (enseignant absent.) auprès de l’équipe pédagogique Participer activement aux travaux de l’équipe de organisationnelle en collaboration avec lesservices administratifsformation et susciter les innovations pédagogiquesService Universitaire de Pédagogie3Université Paul Sabatier Toulouse 3

Séminaire SUP du 11 décembre 2007Améliorer la qualité pédagogique : exemples d'actions dans 4 universitésMission organisationnelleMission organisationnelle Concevoir les emplois du temps et les aménager au cours Participer aux salons et portes ouvertesde l’année Etudier les dossiers des lycéens (admission post-bac,orientation active, ) Elaborer le calendrier des examens Gérer et afficher les notes Participer aux différentes commission (communication,pédagogique .) Organiser et participer aux jurys Suivre le site du L1 http://sfa.univ-poitiers.fr/lst1Emploi du temps L1 SPIC 2007-20082529162330Visite du campus6132027LUNDI4114COURSAmphi tratifsDéc.10PHYSIQUETD111825291623306TD PHYSIQUE1320TP27411121CHIMIE01L’étudiantest aucentre dudispositifLMD122MATHSTD1Équipes de FormationPHYSIQUECOURS INFOAmphi I de 2128512Collègues.Amphi 2 dePhysique3TUTORATDirectionTUTORATAmphi A dechimie45Chimie14PPPE7CC Chimie ou Physique Amph31PPPE24PPPE17CC Maths Amphi J10Amphi J3CC Chimie26CC Physique Amphi J19PPPE1213h30 PPPE Parcours d'étude55Équipes pédagogiques121TD PHYSIQUE5COURS INFOAmphi I de PhysiqueCC Maths Amphi JMERCREDI4Présentation des Services Amph3295523451Octobre15228COURS CHIMIEAmphi A de Chimie2MARDI1811121CC Anglais Amphi J111MARDISeptembre310172416h15MATHSINFOCC Info Amphi JLUNDIRentrée44Déc.310COURS CHIMIEAmphi A de Chimie525TD4329COURSAmphi site du campus314hSeptembre101724Services auxétudiantsLes perspectivesLes Plus, Les MoinsLES PLUSLES MOINS Mise en place à la rentrée 2008: Une reconnaissance de la fonction par:les étudiantsles enseignantsla direction Une meilleure organisation Une plus grande attentedes enseignantsde la direction9 du parcours tremplin9 des enseignants référents Une plus grande disponibilité Projet :9 mise en place de 15 jours de remise à niveau ou d’uneannée de remise à niveau9 . Une centralisation des informationsService Universitaire de Pédagogie4Université Paul Sabatier Toulouse 3

Séminaire SUP du 11 décembre 2007Améliorer la qualité pédagogique : exemples d'actions dans 4 universitésProjet RESUSÉquipe pédagogique et tutorat en L1Le projet RESUS REuSsir à l’Université en Sciences Frédéric Marchal Description du projet RESUS ContexteDescriptionObjectifsMéthodes et ressourcesMise en œuvreÉvaluationPerspectivesDevenirDescription du projet RESUSContexte PérimètrePortailSemestre 1 : OptionLicence 1er année Projet ministériel Égalité des Chances àl’Université InformatiqueMathématiquesPhysiqueFormation L1 S2 SDIAccompagnement du N Définition des objectifs à 3 ans 34 % de réussite en juin 2006. Baisse des effectifs : 115 étudiants inscrits en 20052006. Flux très faible en L2 SDI et L3 EEA et L3 MI. Équipe d’enseignants volontaires Volonté de dynamiser une filière qui offre des débouchésimportants dans en Génie Civil, Génie Mécanique, Génieélectronique, Automatique, Conversion de l’Energie.Service Universitaire de PédagogieSciences de la Terre et de l’UniversPréparation au Concours B, écoles d’agronomieBiologie généraleDésaffection Forts taux d’échec, d’abandon et d’absentéisme Chimie, Biologie,Physique, SantéObjectifsL1 S2 SDI Préparation aux concours polytechniquesSciences De l’Ingénieur (Génie électrique, Génie Civil,Génie Mécanique)Physique, ChimieBiochimie, Chimie, Biologie cellulaire, PhysiologieSciencesde la VieDescription du projet RESUSSemestre 2 :MajeureInformatique, Mathématiques, Mécanique 5O1 – Stabiliser les effectifs à 120 étudiantsO2 – Amener le taux de présence en juin audessus de 75% des inscritsO3 – Amener le taux de réussite à 70 % en L1SDIO4 – Amener le taux de réussite à 70 % en L2SDIO5 – Étendre le projet à l’ensemble du L1 S2 SDIUniversité Paul Sabatier Toulouse 3

Séminaire SUP du 11 décembre 2007Améliorer la qualité pédagogique : exemples d'actions dans 4 universitésObjectifsMéthodes et ressources Méthode de conduite de projet : ObjectifÉtat actuel2006-072007-082008-09O1115120120120O250 % en TD 75%d’un groupede TD 75 %de 2 groupesde TD 75 %de la filière 60 %sur un groupe 60 % 70 %sur 2 groupes sur 4 groupes 70 %4 groupesO334 % à la session de juin 2006O452 % des étudiants issus du L1SDI réussissent en L2nonmesurable 70 %O50 groupe1 groupe2 groupes Ressources techniques et financières Mise en œuvre du projet Tirage au sort parmi l’ensemble des étudiants dela section correspondant à la majeure SDI Orientation par défautÉchec préalable en L1Échec en LycéeOrigine socioprofessionnelle des parents 0%ThermThermQCM d’autoévaluation Contrat pédagogique Vert : acquisOrange : en voie d’acquisitionRouge : non acquis Absence partielle ou totale de prérequisService Universitaire de Pédagogie6Électromagnétisme TD Distribution discrète de charges Énoncer le principe de superposition Énoncer la loi de coulomb pour des charges discrètes Calculer le champ électrostatique créé par des chargesdiscrètes dans un repère cartésien e40%30%Ther50%40%Circuits50%Définition précise du programme et des objectifs Mécanique60%Commun à toute la sectionStratégie adoptée namique90%80%Optique90%Circuits Bilan C2J3100%QCM d’évaluation des pré requisMise en œuvre du projetBilan C2J100%Identification des absentsPrise de contact avec les absents chroniquesOutils d’aide à l’apprentissage QCM pré requisMécaniqueSuivi des décrochages Les étudiants cumulent plusieurs facteurs d’échec: MathsElectromagnétismeStratégie adoptéeProfil des étudiants 10 k de budget : projet ministériel Égalités des chances àl’université sous forme d’heures équivalent TD intégrablesdans le service des enseignants.accompagnement par le SUP : documentation, formation,évaluation.2 moniteurs spécifiques fléchés par le CIES Midi-Pyrénées.Mise en œuvre du projetConstitution du groupe expérimental pilotage par un chef de projet issu de l’équipe de formation ;participation régulière aux réunions d’avancement du projet(12 réunions réparties d’octobre à juin) ;répartition des tâches entre les différents intervenants etcommunication régulière sur l’avancement.Début et fin de TDInformation des étudiantsadhésion des étudiantsUniversité Paul Sabatier Toulouse 3

Séminaire SUP du 11 décembre 2007Améliorer la qualité pédagogique : exemples d'actions dans 4 universitésMise en œuvre du projet Évaluation du projetStratégie adoptée Aide au travail personnel Tutorat (2 séances hebdomadaires encadrées par lesmoniteurs formés spécifiquement)Tutorat inscrit dans l’emploi du tempsProgramme de travail fonction des contrôles O3 – Amener le taux de réussite à 70 % en L1 SDI Taux de présence de 50% en moyenne à 65% desinscrits pour le groupe RESUSAmélioration mais objectif non atteintDécrochage puis stabilisation des effectifsÉvaluation du projetRésultats chiffrés 180 étudiants en 2006-2007Lien avec le projet RESUS ?O2 – Amener le taux de présence en juin audessus de 75% des inscrits Réunions régulières tous les 15 joursApproche concertéeSuivi personnalisé des étudiantsÉvaluation du projet O1 – Stabiliser les effectifs à 120 étudiants Équipe pédagogique Résultats chiffrés37 % de réussite en juin 200653 % après la session de septembreGroupe Resus : plus forte progression entre la fin du S1 et la fin du S2Résultats chiffrés O3 – Amener le taux de réussite à 70 % en L1 SDI 53 % après la session de septembreObjectif non atteint Moyennes semestrielles (après 1ère session) 12,0011,00 10,00 S19,00Section H (PCP) S1/S2 :Section J (SDI) S1/S2:Groupe RESUS S1/S2:11,128,768,0811,309,059,18S2L1 8,00 7,00Étudiants Resus à la fin du S1: situation d’échec sans prérequisL’aide la réussite doit commencer au début du cursusuniversitaire6,00HJJ1J2J3J4J5J6Évaluation du projet Évaluation du projetRésultats chiffrés O4 – Amener le taux de réussite à 70 %en L2 SDI Deux groupes de TD en 2007-2008Extension au cours4 moniteursService Universitaire de PédagogieÉvaluation par les étudiants de RESUS Non mesurableO5 – Étendre le projet à l’ensemble du L1S2 SDI Évaluation qualitative par le SUP 7Contribution de RESUS à la réussiteAide significative et utileRépercussion au-delà des apprentissagesdisciplinaires (collaboration, confiance)Outils proposés et le tutorat sont plébiscitésMise en place souhaitée dès le S1Université Paul Sabatier Toulouse 3

Séminaire SUP du 11 décembre 2007Améliorer la qualité pédagogique : exemples d'actions dans 4 universitésÉvaluation du projet Évaluation du projetÉvaluation qualitative par le SUP Évaluation par les enseignants de RESUS Importance du travail en équipeIntérêt relatif des outils pédagogiquesFaible évolution des pratiques pédagogiquesLe tutorat est un élément essentielRéinvestissement des acquis RESUS pour d’autresenseignementsIntérêt d’identifier les étudiants Amélioration de l’évaluation 2 groupes de TD cours (pour une section) Critères d’évaluation et de mesure Absence de transition Lycée UniversitéSemestre 1 trop ambitieuxConditions matérielles déplorablesLourdeurs administrativesFaible implication des enseignants-chercheurs dans l’enseignementConservatisme pédagogiqueAbsence de politique pédagogique de l’établissementRemerciements La norme ISO 9000:2000 Aptitude d'un ensemble de caractéristiques intrinsèques à satisfaire desexigences.Qualité externe Elle correspondant à la satisfaction des étudiants. Il s'agit de fournirune formation conformes aux attentes des étudiants afin de lesfidéliser et augmenter les effectifs. Les bénéficiaires de la qualitéexterne sont les étudiants d'une formation et ses partenairesextérieurs. Ce type de démarche passe ainsi par une nécessaire écoutedes étudiants mais doit permettre également de prendre en comptedes besoins implicites, non exprimés par les étudiants.Qualité interne : Amélioration du fonctionnement interne de la formation. L'objet de laqualité interne est de mettre en oeuvre des moyens permettant dedécrire au mieux la formation, de repérer et de limiter lesdysfonctionnements. Les bénéficiaires de la qualité interne sont lesresponsables de la formation, les enseignements et ITAOS de laformation.Service Universitaire de PédagogieAméliorations pédagogique en cours et TDMotivation des enseignantsÉquipe pédagogique (enseignants et moniteurs)Transversalité des enseignementsIntéressement des étudiantsFreins Devenir :Enseignement et qualité ? Pertinence d’un accompagnement du SUPApports de RESUS O2 : taux de présence: 75% des inscrits pédagogiques. O3 : 60%de réussite pour les présents en examen.O6 : définir un critère de progression : (différence des moyenne duS2 et du S1) . Ce critère doit être supérieur pour les groupes Resusà celui de la majeure.Élargissement du périmètreManque de tempsFaible maîtrise de l’implication des étudiantsDevenir : RESUS est-ilnécessaire et suffisant ?QCM d’évaluation des pré requisQCM d’autoévaluationDéfinition précise du programme et des objectifs Difficultés Discordances entre perception des étudiants etcelles des enseignantsModification des objectifs Expérience enrichissanteContribution à la réussite des étudiantsSentiment d’avoir été utileDéception par rapport aux résultats des étudiantsÉvaluation par le chef de projet Amélioration des outils Évaluation par les moniteurs Perspectives Évaluation qualitative par le SUPEnseignants Moniteurs fléchés par le CIES Secrétariat pédagogique Sup 8Fabienne Alary, François Dhamani, Olivier Eichwald, FreddyGaboriau, Christine Lattes, Frédéric Morancho, StéphanieNivoche, Claudine Peyre, Neermalsing Sewraj, PhilippeTeulet).Christelle Escure, Louison Maechler.Michèle Marcaillou, Anita Omar, Dominique Lousteau.Isabelle Chênerie, Patrice VenturiniUniversité Paul Sabatier Toulouse 3

Séminaire SUP du 11 décembre 2007Améliorer la qualité pédagogique : exemples d'actions dans 4 universitésL’ innovation pédagogique » à l’université : de quoi parle-t-on ?souvent,9 assimilée aux outils technologiquesQuelques innovations pédagogiques à l’uBUniversité Paul Sabatier, Toulouse - 11 décembre 2007plus rarement,9 liée à la professionnalisation des formationsJoelle Demougeot-LebelCentre d’Innovation Pédagogique et d’Evaluation,et quelquefois,9 aux méthodes d’enseignement dites activesuniversité de BourgogneJoelle Demougeot-Lebel – CIPE – 11 décembre 2007Sciences Economiques :« Suivi individualisé des étudiants de Licence »2 exemples d’innovations pédagogiques à l’uBDifficultés générales :9 désorientation des étudiants,ORIGINE du PROEJTProjet Sciences Economiques« Suivi individualisé des étudiants de Licence »DescriptifDescriptifProjet Science de la Terre« Améliorer et consolider les apprentissages des étudiants »9 compétences écrites et orales un peu faibles.Difficultés propres à Sciences Economiques :9 discipline plus théorique et abstraite à l’université,9 niveau de Math attendu élevéDescriptifDescriptifÆ découragement voir abandons chez les étudiants de L1.Joelle Demougeot-Lebel – CIPE – 11 décembre 2007Joelle Demougeot-Lebel – CIPE – 11 décembre 2007Sciences Economiques :« Suivi individualisé des étudiants de Licence »Sciences Economiques :« Suivi individualisé des étudiants de Licence »DescriptifDescriptifAXES d’ACTION3 OBJECTIFS9 un nouveau cours « Méthodes et enjeux de l’économie »9 « Développer un encadrement par un contact direct avec les enseignantsdu Département, et un suivi individualisé »9 « Mettre en valeur le pouvoir explicatif des théories économiques pourcomprendre les phénomènes d’actualité »9 une réforme globale et profonde de l’enseignement desMathématiques (pour l’ensemble des enseignements de la Licence)DescriptifDescriptif9 un sytème professeurs référents (rentrée 2006)9 « Améliorer les compétences des étudiants en production écrite et orale,,les faire travailler en équipe »DescriptifDescriptifExtrait de la demande de financement dans le cadre du FIP, déposé par l’UFR de Sciences Economiques et de GestionJoelle Demougeot-Lebel – CIPE – 11 décembre 2007Service Universitaire de PédagogieJoelle Demougeot-Lebel – CIPE – 11 décembre 20079Université Paul Sabatier Toulouse 3

Séminaire SUP du 11 décembre 2007Améliorer la qualité pédagogique : exemples d'actions dans 4 universitésMéthodes et enjeux de l’économieMathématiques«« MéthodesMéthodes etet enjeuxenjeux dede l’économiel’économie »» pourpour effectuereffectuer unun lienlien entreentre lala théoriethéorieéconomiqueéconomique etet lesles faitsfaits dede l’actualité.l’actualité

9visite du campus : des bâtiments et salles d’enseignement 9maison des étudiants 9restaurant universitaire 9gymnases 9bibliothèque universitaire ( formation sur les possibilités de la B.U) 9accueil à la scolarité au moment des inscriptions Tutorat d’accompagnement : 9fait par des

Related Documents:

SUP.6 Product evaluation A SUP.7 Documentation A H SUP.8 Configuration management A H SUP.9 Problem resolution management A H SUP.10 Change request management Support Process Group (SUP) A H SUP.1 Quality assurance A SUP.2 Verification SUP.3 Validation A SUP.4 Joint review SUP.5 Audit SUP.6 Product evaluation A SUP.7 Documentation

and Owner's Manual SUP-1.5B, SUP-1.5B, SUP-6.5WF SUP-6WE, SUP-8WE, SUP-10WE Indicates a potentially hazardous situation, which, if not avoided, could result in death or serious injury. Indicates a potentially hazardous situation, which, if not avoided, may result in minor or moderate injury. Information Step-by-step Instructions FOR YOUR SAFETY

At RAVE SUP we live & breathe stand up paddle boarding. We’re all about creating quality constructed SUP boards, paddles, and accessories that embrace the SUP lifestyle. Set Up . RAVE SUP boards include a removable fin, cargo net and self-venting pressure relief valve.

CP Programmation Français P1 (7 sem.) P2 (7 sem.) P3 (5 sem.) P4 (7 sem.) P5 (10 sem.) Copier de manière experte CP Positionnement et lignage Les boucles e l Les étrécies i u t Les ronds c o Les ronds a d Le s / Les ponts m n Les lettres p j La lettre r Les lettres q g Les lettres v w Les lettres y z Les lettres b h Les lettres k f La .

territoriales (« ART »), les traités (les traités numérotés, les traités modernes et les traités sur les droits fonciers (« TDF »), les accords sur les établissements des Métis, les ententes d’autonomie gouvenementale (« EAG ») et les revendications spécifiques. Animateur : Jeff Harris, Myers Weinberg LLP (Winnipeg, Manitoba)

les titres de créance négociables à court terme, à savoir principalement les bons du Tré-sor émis par les Trésors nationaux (ceux du Trésor français sont les BTF et les BTAN courts), les certificats de dépôt émis par les banques et les billets de trésorerie émis par les entreprises. 1.2.1. Les emprunts « en blanc »

Guide de biosécurité pour le secteur des pépinières Page 6 Les vecteurs biologiques, comme les plantes entrantes, les insectes (y compris les insectes avantageux) et les personnes. Les vecteurs physiques, comme l'équipement. Les vecteurs environnementaux, comme le vent et les eaux de surface. Afin de déterminer les points critiques dans les voies de transmission des ravageurs

Les croix commémoratives, les croix de chemin et les petites niches de parterre sont peu ou pas ornementées, alors que les niches de grande taille et les calvaires tendent à être plus sophistiqués. 5 PRÉSERVATION ET MISE EN VALEUR Contrairement au mobilier religieux conservé dans les églises, les monastères, les établissements d'enseignement ou les presbytères, la préservation .