Le Cycle De Vente - D1n7iqsz6ob2ad.cloudfront

1y ago
107 Views
43 Downloads
405.27 KB
28 Pages
Last View : 21d ago
Last Download : 22d ago
Upload by : Mia Martinelli
Transcription

Techniques de vente & NégociationLe Cycle de VenteLes principes de baseparPrésenté:Animateur :Date :Niveau d’étude et Année universitaire :3ème Année Troc Commun1

Techniques de vente & NégociationIntroduction1.2.3.4.Importance du cycle devente 4Description du cycle de vente 5processus du cycle de vente 6Dix secrets pour réussir la vente . 24ConclusionBibliographie2

Techniques de vente & NégociationDe nos jours, avoir une information fiable, précise et récente est indispensablepour la survie de l’entreprise. La mise en place des procédures qui lui permettentd’agir avec efficacité en prenant les bonnes décisions en bon moment est doncessentielle.Ainsi, l’entreprise moderne accorde de plus en plus de l’importance àl’établissement d’un manuel des procédures où elle rédige pour chacune de sesfonction, une procédure de travail à travers de laquelle la direction communiqueses consignes et détermine le rôle de chacun dans l’entreprise. Généralement cemanuel contient cinq procédures principales pour chacun des cycles suivants:cycle vente-client, cycle achat-fournisseur, cycle paie-personnel, gestion desstocks, et les immobilisations. Néanmoins, le cycle vente-client et étant donnéque vendre et fidéliser la clientèle est l’objectif principal de l’entreprise puisqueles ventes constitue l’élément principal de sa rentabilité.Donc, afin de comprendre le cycle vente il faut d’abord bien saisir sonimportance et ses spécificités, ce point sera traiter avec une description détailléede cycle.3

Techniques de vente & Négociation1.Importance du cycle devente :Il est important de souligner cette image de cycle ou de roue qui tourne quand on parle devente.En effet, La Fonction ventes est une fonction prédominante par rapport aux autres fonctionsinternes (achat, paie, trésorerie, ).Interceptée dans un contexte global de l'organisation, la fonction ventes occupe une placedéterminante dans la structure générale puisqu'elle traduit tout le processus allant de ladécouverte d’un prospect à la conclusion d’une affaire. Ceci lui confère un rôle moteur dans lefonctionnement général et la bonne continuation de l’entreprise.Les responsabilités des vendeurs / clients consistent essentiellement à s'assurer que le produitet/ou service vendu soit conforme aux exigences spécifiées. Ceci dit ils doivent mettre enapplications les actions suivantes : Détecter le besoin externe et adapter l'offre à la demande ; Identifier et maîtriser les risques de vente ; Fidéliser ses clients ; Etablir de bonnes relations avec les clients : usuelles (court, moyen terme),partenariales (moyen, long terme) ; Associer les services techniques à toute idée ou action pouvant contribuer àl’amélioration des performances des produits ou services vendus ; Promouvoir l'esprit d'innovation et de compétitivité en améliorant constamment laqualité des services rendus et des produits vendus et en restant ouvert surl'environnement et sur l'offre des concurrents.Dans son fonctionnement quotidien, le système Ventes a pour principale vocation de répondreaux besoins et exigences externes en offrant les produits et services demandés au meilleurprix, avec la qualité requise et ce en respectant les délais convenus.4

Techniques de vente & Négociation2.1.1.Description du cycle de venteDéfinition :Le cycle de vente est tout le processus allant de la découverte d’un prospect à la conclusiond’une affaire.Ainsi, Le cycle de vente est l’un des plus importantes sources de valeur ajoutée pourl’entreprise.Il se compose en général (une omission pendant une des étapes peut être fatale au commercialen phases ultimes) de : la découverte du prospect, entreprises ou organismes et interlocuteurs, la préparation l'argumentation du fournisseur sur les solutions qu'il apporte, la négociation (et oui, l'agumentation et la négociation ne sont pas les mêmes choses.Ne pas savoir les distinguer est une erreur de débutant qui peut s'avérercatastrophique), la conclusion. Le suiviNéanmoins, vu l’importance du volume des transactions qu’il comprend et les fluxd’argents qu’il génère, le cycle de vente est considéré comme une zone de risque.1.2.Caractéristiques du cycle de venteLe cycle de vente : ne s'arrête jamais (au sens où il n'accepte pas les arrêts de son mouvement, lecommercial s'efforçant d'entretenir un mouvement positif), correspond au cycle d'achat (il faut s'adapter au processus, au rythme, aux attentes duclient qui lui est dans une démarche d'achats. L'achat est souvent au vendeur ce que lacôte est au cycliste),5

Le Cycle de VenteTechniques de vente & Négociation doit être optimisé en conséquence, préparé et géré :3.6 ressource, méthodes, supports, réactivité, outils.Processus du cycle de vente

Techniques de vente & NégociationTra3.1.La prospection :La première étape du cycle de vente consiste à se faire connaître par les clients potentiels.La prospection de nouveaux clients s’avère essentielle car elle permet, entre autres, d’acroitrele volume des ventes. Cet objectif peut également être atteint par le développement de laclientèle actuelle, c’est-à-dire par l’augmentation du nombre de produits vendus aux clientsactuels. Une autre façon d’obtenir cette augmentation pourrait être l’achat de nouveauxproduits par un client, ou encore une modification de la proportion des achats effectués auxdépends d’un fournisseur concurrent. Finalement, la prospection joue un rôle derenouvellement, car elle permet de remplacer les clients risqués, c’est-à-dire ceux qui sontsusceptibles de passer chez d’autres fournisseurs.Le principale travail d’un représentant consiste à établir un contact avec un client et à tenterde lui vendre un produit, de prendre sa commande. Afin de maximiser l’allocation de sesressources, le représentant doit identifier les clients potentiels qui ont le plus de chanced’acheter le produit ou service proposé.Une prospection efficace permet donc au gestionnaire et au représentant de cibler leur marché.À cette étape, on élimine les visites inutiles ou celles qui comportent un trop haut risqued’échec. Le représentant qui opte pour un processus de vente stratégique investit sesressources là où il y a le plus de possibilités de conclure une entente et de justifier les effortsaccomplis.3.1.1. Les sources de prospection :Il existe plusieurs sources de prospection que le représentant – le prospecteur- peut utiliserafin d’établir une liste de clients potentiels acceptables.Les salons destinés aux spécialités ou au grand publicLes salons constituent une excellente source pour le prospecteur. Ils lui permettent en effet derencontrer une foule de clients potentiels qui œuvrent dans le même domaine. 7La publicité :

Techniques de vente & NégociationCertaines annonces publicitaires, surtout dans les magazines spécialisés, s’adressent auxmembres de certaines professions. Les clients actuels :Les clients actuels peuvent référer au prospecteur des connaissances qui sont susceptiblesd’acheter ses produits. Le représentant doit alors éviter de tomber dans le piège de la guerreque peuvent se faire des concurrents.Les clients actuels s’avèrent aussi une excellente source de développement. En faisant déjàdes affaires avec eux, le représentant économise ses ressources, car il est souvent plus facilede vendre un nouveau produit à un client actuel qu’à un nouveau client. Les associations :Les associations, qui regroupent des membres d’un milieu quelconque sont souvent l’occasiond’établir des contacts avec des clients intéressants. Les échanges entre les représentantsUne autre source de prospection est l’échange de clients potentiels entre des représentants.Lors de salons ou de rencontres, les représentants partagent des renseignements sur certainsclients. Les répertoires ou les annuaires d’entreprise :Peu importe le domaine d’activité ou le marché visé, plusieurs répertoires et annuaires sont àla disposition des prospecteurs, ces derniers sous-estiment malheureusement la richesse detels outils. Les répertoires et les annuaires donnent certains renseignements tels que le nom del’acheteur, le secteur d’activité le nombre d’employés. Les visites à l’aveuglette :Même si on y fait appel régulièrement dans certains domaines d’activités, la prospection pardes visites à l’aveuglette n’est pas stratégique. Le représentant risque fort de perdre son tempsavec cette tactique, dont les résultats sont plus ou moins intéressants.3.1.2. La prospection et l’évaluation :La deuxième fonction de la prospection consiste à évaluer le client. Un client peut être jugéintéressant en fonction d’un objectif, mais être rejeté en fonction d’un autre objectif.Ces mesures portent notamment sur les points suivants : Le volume d’achat La fréquence de rachat8

Techniques de vente & Négociation La capacité de payer La rentabilité escomptée La distance ou l’éloignement3.1.3. Pourquoi prospecter ou fidéliser ?Le but est simple : chaque année les entreprises perdent quasi-systématiquement uncertain pourcentage de leurs clients, et donc il faut soit faire consommer plus à ses clientsactuels ou en trouver de nouveaux.Parmi ces clients, un certain nombre ont pu faire faillite, travailler avec un autre fournisseurou tout simplement ne plus vouloir travailler avec vous. Une étude du Harvard BusinessReview a calculé que les entreprises perdaient en moyenne 50% de leurs clients tous les 5ans (soit près de 10% chaque année !).Ce chiffre, bien que variant selon les secteurs d’activité, est totalement crédible : en effet sivous vous amusez à faire une rapide soustraction entre vos clients du début d’exercice et ceuxrestant en fin d’année, vous verrez généralement une disparition entre 5% et 15%.Pour schématiser, c’est un peu comme si l’entreprise avait un réservoir rempli d’eau ( sesclients), avec un robinet qui alimente le réservoir en eau fraiche ( les nouveaux clients), et unsiphon qui laisse échapper régulièrement un filet d’eau (les clients existants qui quittentl’entreprise).Une fois cette image bien en tête, il ne reste plus qu’à faire en sorte que le niveau d’eau resteau minimum vital, en agissant soit sur le robinet d’alimentation en eau ( recruter plus deprospects), soit en bouchant plus efficacement le siphon ( améliorer son tôt de rétention oules faire consommer plus) 9

Techniques de vente & NégociationProspecter peut paraître la solution la plus simple: on remplace les anciens clients par lesnouveaux, mais comme dans le cas d’un réservoir, rajouter de l’eau coûte généralement pluscher que de faire une petite réparation.La raison pour laquelle un client quitte son fournisseur serait dans près de 68% unmanque de contacts (pas de relance, pas de newsletter ) et non pas comme on pourraits’y attendre un problème de prix ou de produit.Encore une fois, c’est très logique car tout le monde a vécu le cas de figure d’un client fidèlequi reçoit l’appel d’un concurrent juste au moment où celui a besoin d’acheter, et lacommandevouspassesouslenez!Pour finir dans la justification de la mise en place d’un programme de fidélisation il fautrappeler que généralement fidéliser coûte 2 fois moins cher que prospecter.En plus de ces 2 phénomènes, il y a un troisième facteur à prendre en compte : l’efficacité deses outils utilisés. Pour revenir à notre exemple de réservoir, le robinet qui alimente la cuvepeut être mal réglé et éclabousser un peu d’eau en dehors du réservoir.Et donc pour améliorer la productivité de notre système, il faut mettre en place des méthodeset une bonne organisation ayant pour but d’améliorer la rentabilité des actions de prospectionet de fidélisation.En effet certaines études ont démontrées qu’entre 30% et 60% du temps d’un commercialn’était pas consacré à la vente en elle-même mais à des tâches administratives, à larecherche d’informations, aux prises de rendez-vous, aux formations, aux déplacements Il faut donc d’une part maximiser le temps consacré à la vente des commerciaux, s’assurerqu’il va toucher la bonne cible avec les meilleurs arguments !3.1.4. Comment prospecter et fidéliser efficacement ?Tout d’abord, il faut préciser qu’il n’y a pas de recette miracle pour prospecter.La prospection c’est une histoire de bon sens : il faut se et poser les bonnes questions (etécouter son client !), préparer son rendez vous / appel (argumentaire, identification desbesoins du client ) Tout cela se repose sur une bonne technique de vente (réponse auxobjections, relance, questions ouvertes, enchaîner les OUI dans son questionnement ), et cen’est qu’ensuite qu’intervient le talent de vendeur, ce petit plus qui caractérise les As de laVente La fidélisation doit avoir pour but de motiver ses clients à rester via une communicationpersonnalisée et régulière Il faut donc programmer des communications régulières, ciblés etefficaces avec ses clients, ce qui vous permettra exploiter votre base de clients.Fidéliser ne veut pas dire donner des cadeaux à ses clients sans réfléchir La fidélisation doit voir une optique de rapporter de l’argent à l’entreprise et1

Techniques de vente & Négociationd’améliorer sa rentabilité. En effet, un programme de fidélisation qui ne permet pas degénérer (et surtout de prouver !) un chiffre d’affaire supplémentaire sera tôt ou tard voué àêtre suspendu car il ne sera pas considéré comme un centre de profit mais comme un centre decoût Voicici-dessousquelquesunsdesdéfis àrelever:- Au niveau commercial : maîtriser et suivre son portefeuille d’affaires en cours, ne plusmanquer d’affaires par manque de relance ou d’arguments, ne plus perdre son temps sur desprospects àfaiblepotentiel,réduirelecycledevente - Au niveau marketing : exploiter sa base clients et prospects et la segmenter pour proposerles arguments les plus pertinents, analyser le retour de ses campagnes (pour ne plus se basersur l’intuition mais sur le vrai ROI d’une opération), se différencier sur d’autres critères quesur le prix, faire consommer plus et/ou plus souvent, mettre en place une chaîne pourdévelopper du chiffre d’affaires récurrent 3.2.La préparationUne fois que le représentant s’est établi une banque de clients potentiels, il passera à ladeuxième étape : la préparation.Car elle a pour but de connaître et de comprendre le client. Cette recherche d’informationpermettra entre autres au représentant de bien déterminer ses arguments de vente. En évitantd’embêter inutilement le client sur des points anodins. La durée de rencontres étant courte,cette approche laisse alors plus de temps à la vente.Un représentant bien préparer avant une rencontre peut davantage susciter un sentiment deconfiance chez l’acheteur-décideur. Le client, qui se sentira dans le coup, sera plus réceptifaux suggestions émises par le représentant.Afin de se préparer à l’entretien, le représentant devra recueillir de nombreux renseignements,ces derniers différeront selon le domaine d’activité et l’importance du client. Aussi, lereprésentant devra connaître certaines choses au sujet du processus d’achat de l’acheteurdécideur : son pouvoir d’achat, sa personnalité, ses besoins et les fournisseurs concurrents.Vendre implique la préparation de chaque entretien avec le client: Recherche d’informationsfixation d’objectifsl’élaboration d’outils d’aide à la vente Rechercher des informations:Avant d’aborder l’entretien de vente, il importe de collecter desinformations sur:1

Techniques de vente & NégociationLe marché et laconcurrenceTendance du marché, concurrents: leuroffre produits/services, les parts demarché L’acheteur et sonentreprisePotentiel, historique de l’entreprise,solvabilité, fonction de l’interlocuteur L’entreprise duvendeurHistorique de l’entreprise, structure,organisation du service commercial,SAV Les produits etservices proposésOffre produits/services, tarifs, solutionsfinancières, livraison, installation L’historique de larelationacheteur/vendeurActions de prospection menées,commandes, conditions généralesoctroyées, incidents Définir les objectifs de l’entretien L’objectif principalL’objectif d’une visite n’est pas forcément de vendre; les objectifs peuvent êtrequantitatifs ou qualitatifs. Qualitatif: une vente peut se faire en plusieurs visites; chacune ayant unobjectif qualitatif différent; Quantitatif: les objectifs quantitatifs sont à déterminer en quantité deproduits à vendre et chiffre d’affaire qui en découle. Il faut se fixer unemarge de manœuvre en prévoyant un minimum et un maximum afin d’avoirdes repères durant la négociation. Les objectifs complémentairesIls permettent:-De pousser la vente avec le client, c’est-à-dire de vendre un produit ou serviceassociéDe développer les ventes avec d’autres clients Les objectifs de repli-Ils visent à maintenir les relations même si l’objectif principal n’est pas atteint.Préparer les outils d’aide à la venteLes outils d’aide à la vente représentent l’ensemble desdocuments et matériels que le vendeur utilise pour faciliter sesnégociations. 1

Techniques de vente & NégociationLes outils d’aide à la venteUtilisationFiche client: manuelle ouinformatiqueSe remémorer lesinformations clientsPlan de découverte: listedes questions à poserAide au diagnosticArgumentaires: listed’argumentsAide à l’argumentation et autraitement des objectionsDocumentationcommerciale: brochures,échantillon, tarifs .Aide à l’argumentation, letraitement des objections etla conclusionAutres: carte de visite,calepin, calculatrice, agenda,ordinateur portable, bon decommande, devis .Facilite le déroulement del’entretienIl ne suffit pas d’avoir de bons outils: Dans la relation vente,c’est la personnalité du vendeur qui fera souvent ladifférence.Le vendeur doit se préparer mentalement etphysiquement Préparation mentale-1Être assertifFaire preuved’empathieÊtre positifRester lucide,concentréAvoir de ladéterminationMaîtriser tract etémotion Préparation physique--Tenue vestimentairesoignée,Posture correcteAttitudecomportementaleouverteGestes mesuréesSourire naturel, regardfranc .

Techniques de vente & Négociation3.3.L’approche :L’approche constitue le premier contact de personne à personne entre le vendeur et l’acheteurdécideur, elle est donc l’étape initiale de la rencontre.La première impression que le représentant dégage est fort importante. Afin qu’une approchesoit réussie, il faut, d’une part, attirer l’attention du client et, d’autre part, susciter son intérêt.L’approche est en quelque sorte l’art de créer des contacts humains. Le représentant doitsuggérer par son langage visuel et par son langage verbal une perception qui provoquera unsentiment de confiance chez le client. Les premières minutes de la présentation sont décisives.Avant d’établir un contact personnel avec le client, le représentant fixe un rendez-vous.La méthode de communication la plus employée est le téléphone. Le représentant tenterad’éveiller l’intérêt de l’acheteur lors de cette conversation. Afin de motiver le client à partagerson temps avec un représentant, une tactique en usage consiste à proposer à l’acheteur laprésentation d’un nouveau produit. Les objectifs de la prise de contact Trois objectifs pour une prise de contact:- Se présenter sous un aspect favorable, c’est-à-dire être reconnu comme unprofessionnel;- Créer un climat de confiance pour amener l’interlocuteur à écouter et lui donner envied’exposer ses besoins;- S’engager rapidement dans la découverte pour éviter de perdre un temps précieux nonseulement pour soi, mais aussi pour son interlocuteur. Les composantes de la prise de contact Importance de l’exactitude:Pour parvenir à atteindre ses objectifs, le vendeur doit être à l’heure en cas de RDV. Celapermet de montrer que l’on respecte les règles de politesse et favorise la confiance du client. La règle des 4-20 Les 20 première secondes:C’est le moment où l’acheteur se forge une première idée du vendeur.L’image que le client a du vendeur qu’il rencontre pour la première fois:1

Techniques de vente & Négociation-Sera très difficilement modifiable par la suite ; selon l’adage

des affaires avec eux, le représentant économise ses ressources, car il est souvent plus facile de vendre un nouveau produit à un client actuel qu’à un nouveau client. Les associations : Les associations, qui regroupent des membres d’un milieu quelconque sont souvent l’occasion d’établir des contacts avec des clients intéressants.

Related Documents:

Dayer Armes SA Vente aux enchères du 25.02.2017 Hôtel Vatel - Martigny LISTE DE VENTE Par ordre de vente dès 18h00 Données d'expertise, non contratuelles

100% duty cycle 300 A at 32 V, 60% duty cycle 200 A at 28 V, 100% duty cycle 250 A at 30 V, 60% duty cycle 500 A at 40 V, 100% duty cycle 600 A at 44 V, 60% duty cycle 400 A at 36 V, 100% duty cycle 500 A at 40 V, 60% duty cycle Welding Amperage Range 3–400 A 3–400 A 5–800 A 5–800 A Model

Triennial Cycle (Triennial Torah Cycle) / Septennial Cycle (Septennial Torah Cycle) Three and 1/2 year Lectionary Readings First Year of the Triennial Reading Cycle Tammuz

life cycles. Table of Contents Apple Chain Apple Story Chicken Life Cycle Cotton Life Cycle Life Cycle of a Pea Pumpkin Life Cycle Tomato Life Cycle Totally Tomatoes Watermelon Life Cycle . The Apple Chain . Standards of Learning . Science: K.7, K.9, 2.4, 3.4, 3.8, 4.4 .

CYCLE 1 SUMMARY: In summary the following actions take place during the first cycle. This is often called the FETCH cycle. [IR] Mem[ [PC] ] [PC] [PC] 1 CYCLE 2: Decoding the instruction and reading from the register file.During the second cycle, the control will be taking a look at the

vocabulary development, or word analysis, using narrative and expository text . 451, cycle 1 Fahrenheit 451, cycle 2 Fahrenheit 451, cycle 3 Fahrenheit 451, cycle 4 Purple The Globe Theatre Much Ado AboutNothing, cycle 1 Nothing, cycle 2 Nothing, cycle 3 Rimshots, cyc

The combined cycle power plant is a combination of simple gas turbine plant which is treated to be a topping cycle and ranking cycle which is treated to be a bottoming cycle. The combined cycle plant layout Fig 3.1 is given below.The practical combined cycle power plant. It is

La vente du matériel se fait en l’état et sans garantie . Scie à sol à moteur thermique CLIPPER CS1 scie à sol électrique (380 Volt) . Grue POTAIN IGO15 de 2001 (n 89050) (flèche de 22M / hauteur sous crochet de 19M) (visible exclusivement sur RDV chez

27 Montre de poche pour le marche ottoman, cadran en e mail blanc signe « Edward Prior London » avec des chiffres « turcs », boitier en argent, arrie re du mouvement marque "Geo. Prior London" n 6738, coq a de cor de rinceaux, e chappement a verge. Avec 3 boitiers : le premier en argent ; le second en e caille de

Page : 2 sur 13 Dossier de l’épreuve E11 – Baccalauréat professionnel Commerce Sommaire Page de garde 1/. Présentation du lieu de l’action -Identification du point de vente, de l’entreprise et du détaillant -Situation géographique et commerciale du point de vente -Présentation de la clientèle : étude de l’attrativité de la lientèle po-

Livres ésotériques anciens, rares et d’occasions.(Achat,Vente) 205 Bd Raspail - 75014 Paris Courriel: mtm.graal@orange.fr Tel: 01 43 22 48 49 Ouvert du Mardi au Vendredi de 14h à 20h, fermé samedi, dimanche, lundi. Ouvert tout l’été (sauf du 15 au 18 Août). Conditions de vente habituelles.

Catalogue de livres anciens, rares et d’occasion - VENTE PRIVÉE d’avril 2020 - Avant de nous envoyer votre commande, veuillez faire une réservation téléphonique au 04 71 66 54 67, ou un mail à baylelrm@wanadoo.fr ce qui nous permettra de vous informer sur la disponibilité des ouvrages,

Mercredi 6 mai 2015 Neuilly-sur-Seine CARTES POSTALES ANCIENNES TIMBRES-POSTE AFFICHES - PHOTOGRAPHIES . Vente en live sur www.drouotlive.com Important : Les conditions de vente sont visibles en fin de catalogue . 68 Étranger Env 800 cpa : types ,très nombreuses animations 1 200 / 1 500 69 France

Au pROf IT dE LA SOuRcE La Source est une association à vocation sociale et éducative par l’expression artistique 50 créateurs ont généreusement transformé le tabouret Solvay de Jean Prouvé édité et offert par Vitra du 28 jAnVIER à 10h Au 7 fÉVRIER 2021 à 18h En raison de la situation sanitaire, notre vente aux enchères

a France compterait - d’après les données du Syndicat de la Librairie française - près de 25 000 points de vente du livre. Parmi eux, seuls 15 000 exerceraient une a!ivité régulière de vente de livres, dont 2 500 à 3 000 de façon significative ou principale. Stru!ures régionales pour le livre, syndicats, associations de libraires et

Houle, "Les r cents d veloppements dans le droit de la vente et du louage de choses au Quebec" (1985) 15 R.D.U.S. 307 at 376; Drouin v. Gilbert (1937), 63 B.R. 174. 2See Pourcelet, ibid. at 173-74; Rousseau-Houle, Precis de droit de la vente et du louage, ibid.

A CURSO - ESCUELA DE ESPAÑOL CASTILLA . LIBROS: VENTE 1 y VENTE 2 . Transcripciones de los libros del alumno . Claves de los cuadernos de actividades

strong VI /strong . : D e la vente de voyages ou de séjours r Art. 95.-Sous réserve des exclusions prévues au deuxième alinéa (a et b) de l'article 14 de la loi du 13 juillet 1992 susvisée, toute offre et toute vente de prestations de voyages ou règles définies par le présent titre.

S’il y a un contrat de vente entre l’acheteur potentiel et le propriétaire du titre foncier, il faut suivre la procédure de mutation par vente. Dans tous les cas, les procédures de distribution de titres fonciers sont complexes (plus de 24 étapes), longues (plus d

E. Kreyszig, “Advanced Engineering Mathematics”, 8th edition, John Wiley and Sons (1999). 3. M. R. Spiegel, “Advanced Mathematics for Engineers and Scientists”, Schaum Outline Series, McGraw Hill, (1971). 4. Chandrika Prasad, Reena Garg, "Advanced Engineering Mathematics", Khanna Publishing house. RCH-054: Statistical Design of Experiments (3:1:0) UNIT 1 Introduction: Strategy of .