Partie A : INITIATION AU DESSIN TECHNIQUE

3y ago
132 Views
5 Downloads
2.93 MB
38 Pages
Last View : 4d ago
Last Download : 5m ago
Upload by : Xander Jaffe
Transcription

Cours de constructionGroupeConceptionProduction1er Cycle - 1ère annéePartie A :INITIATION AUDESSIN TECHNIQUESupport de cours également disponible sur la plateformeinformatique du premier cycle :http://cipcnet.insa-lyon.frSélectionner l’onglet « pédagogie »Choisir le cours : « initiation au dessin technique »lien direct : ?id 33Version :Initiation au dessin techniquePartie A2.5 (juin2012)Page 1 sur 38

12Dessin technique . 31.1Cube de projection. 31.2TYPES de DESSIN . 6Normes - Règles de tracé. . 92.1Représentations particulières . 92.2Coupes . 112.3Filetages . 183Règles de disposition des cotes sur un dessin . 204Perspectives cavalières . 215Intersections . 226Exécution d'un dessin . 237Plan d’ensemble . 248Eléments normalisés . 2798.1Vis. 278.2Les écrous . 298.3Rondelles plates. . 298.4Autres éléments d'assemblage . 30Terminologie . 339.11 – LES SURFACES ELEMENTAIRES : . 339.22 – LES FORMES TECHNIQUES : . 339.33 – ELEMENTS STANDARDS : . 36Initiation au dessin techniquePartie APage 2 sur 38

1 Dessin technique1.1 Cube de projectionUne seule projection ne suffit as pourreprésenter un objet, on utilise en dessintechnique un ensemble de projections quipermettent une représentation nonambigüe.Concave ou convexe ?1.1.1 Projections 3Les représentations normalisées en dessin technique sont des projections orthogonales.Les positions relatives des projections et leurs directions sont normalisées dans un cubede projection.Principes de projection On choisit un trièdre orthogonal deprojection. On place l'objet au "centre" dutrièdre de sorte que des directionsprivilégiéesdel'objetsoientparallèles aux faces du trièdre (ici,côté du marteau, faces latérales etinférieure supérieure). On représente sur les faces du trièdre les projections de l'objet suivant desdirections orthogonales à chacun des plans. L'échelle 4 de représentation est lerapport dimension dessinées / dimensions de l’objet réelLa projection dans le plan P1 correspond à la vision qu'a l'observateur en face del'objet. On appellera cette vue "vue de face".La projection dans le plan P2 correspond à la vision qu'a l'observateur au dessus del'objet. On appellera cette vue "vue de dessus".La projection dans le plan P3 correspond à la vision qu'a l'observateur à droite del'objet. On appellera cette vue "vue de droite".3 norme NF E04 108-5204 norme NF E04-506. On se limitera sauf en cas de besoin aux échelles suivantes : 1; 1/2; 1/2,5; 1/50.2;2,5; 5; 5, 10; 25.Initiation au dessin techniquePartie APage 3 sur 38

On peut imaginer la même opération à l'intérieurd'un cube ; ce cube est appelé " cube deprojection "5. Lorsque l'on déplie le cube, onidentifie les vues et on remarque que : la vue de droite est placée à gauche dela vue de face,la vue de gauche est placée à droite dela vue de face,la vue de dessus est placée au dessousde la vue de face,la vue de dessous est placée au dessusde la vue de face,la vue d'arrière est placée indifféremmentà droite ou à gauche des vues.Ce type de représentation sera spécifié par lesymbole :5 norme NF E04-520Initiation au dessin techniquePartie APage 4 sur 38

1.1.2 Types de traitsDésignation(1)continu fort6Largeur econtinu fin e/2 (2)interrompu fin(3)mixte finmixte fin àdeux tiretse/2 e/2 e/2Utilisationarêtes et contours vuscontours de sections s fictiveshachureslignes de cotes et d'attachecontours de sections rabattuesfonds de filets vuslimites de coupes locales (à mainlevée) arêtes et contours cachésfiletage et taraudages cachés axes et traces de plans de symétrielignes primitives d'engrenages contours de pièces voisinespositions extrêmes de pièces mobiles 6 norme NF E04-520. Valeurs typiques de e : 0,7 ; 0,5Initiation au dessin techniquePartie APage 5 sur 38

1.2 TYPES de DESSIN1.2.1Supports graphiques7Formats série A : tous les formats de cette série ont des dimensions dans le rapport 2 etse déduisent les uns des autres en divisant leur plus grande longueur par 2. Le format A0a une surface de 1m2.formatA4A3A2A0largeur210420420 841Hauteur297297594 11887 norme NF Q02-000Initiation au dessin techniquePartie APage 6 sur 38

1.2.2 Cartouche9Il contient les renseignements utiles à lalecture et au classement du dessin. Lecartouche doit être placée sur le dessinplié au format d'un A4 en bas à droite.Les indications courantes sont : un logo identifiant l'entreprise, l'échelle de représentation, la date de dessin, le nom du dessinateur, une identification de la piècereprésentée.Exemple d’insertion de cartouche1.2.3 Dessin d'ensemble1.2.3.1Nomenclature, repérageL'emplacement est choisi suivant le sens de lecture du dessin 10 Le repérage des piècesse fait de manière croissante vers le haut (dans la nomenclature). Il faut également alignerles repères de désignation des pièces sur le dessin.1.2.3.2exemple9 norme NF E04- 503. La norme prévoit également des repères d'orientation et d'échelle ; ces repèrespermettent de détecter si un argument ou une réduction ont été faites à la duplication.10 norme NF E04 - 504Initiation au dessin techniquePartie APage 7 sur 38

1.2.3.3Dessin de définitionInitiation au dessin techniquePartie APage 8 sur 38

2Normes - Règles de tracé.2.1 Représentations particulièresVues déplacées Permet d'éviterdes projectionscomplexesenobservant suivantunedirectionoblique. Permet unedispositiondesvues en fonctionde la mise enpage.Vues interrompues Lorsque l'on nereprésentequel'extrémité d'une pièce. Pour une pièce longue.Initiation au dessin techniquePartie APage 9 sur 38

Vues partielles Indication d'une demi-vue. Généralisation au quart de vue.Vues locales Représentation d'un détail extrait d'une vue principale : relié par un trait mixte fin.Demi-vue rabattue Rattachée à la vue principale. Trait mixte fin à deux tirets.Position extrèmes de pièces mobiles Représenterunepositionnormalement, et une autre en traitmixte fin à deux tirets.Surfaces planes demanoeuvre Des surfaces planesde manoeuvre usinéessur des surfaces derévolutionsontindiquées par leursdiagonales principalesmarquées en trait fin.Initiation au dessin techniquePartie APage 10 sur 38

Détail Utilisé pour grossir unepartie de plan peu visibleà l'échelle de tracé. Indiquer le nom dudétail. Indiquer l'échelle dudétail.Arêtes fictives Sur des pièces moulées ou pliées, certainesintersections sont masquées par un arrondi. Cesgénératrices fictives sont tracées en traits continus fins. Ces arêtes ne sont pas reliées au bord de la pièce.2.2 Coupes2.2.1 Définition Couper la pièce par lapensée. Enlever la partie de lapièce située en avant duplan de coupe. Dessiner la partie restantede la pièce en faisant bienapparaitre ce qui est situé enarrière du plan de coupe.Initiation au dessin techniquePartie APage 11 sur 38

Hachurer en traits fins lasurface touchée par le trait descie. Repérer en traits forts latrace du plan de coupe. Repérer le sens deprojection par une flèche entraits forts. Repérer la coupe par deux lettres, sur le plan de coupe et sur la vue coupée.Remarques : Les hachures ne coupentjamais un trait fort. Les hachures ne peuventpas s’arrêter sur un traitinterrompu. Dans certains cas (demicoupe)leshachuress’arrêteront sur un trait mixte.Les hachures : L’intervalle entre les traits estfonction de la surface à hachurer. L’orientation ne doit pas suivreles directions principales descontours. Un type de hachure caractérise une famille de matériaux.Initiation au dessin techniquePartie APage 12 sur 38

2.2.2 Coupes particulières :Coupe locale : La coupe locale n’est pas repérée. Elleestdélimitéeparuntraitfinondulé exécutéà main levée.Arêtes curvilignes : Ne pas oublier dereprésenter les arêtescurvilignesquisontrévélées par une coupe.Initiation au dessin techniquePartie APage 13 sur 38

Exceptions : On ne hachure pas un axe qui traverse un alésage. On ne hachure pas des pièces de petites dimensions. Ex : vis,clavette. On ne hachure pas les piècesminces dans leur plus grandedimension. Ex : nervures.Demi-coupe : Lorsqu’une pièce est symétrique parrapport à un axe, il est commode dedessiner une demi-vue accolée à une demicoupe. Les traits forts ou les hachurespourront s’arrêter sur l’axe de symétrie.Initiation au dessin techniquePartie APage 14 sur 38

2.2.3 Coupe par plans décalésA-A Couper différentes parties dela pièce par des plans parallèles. Supposer ces plans ramenéssur un seul plan de projection.Projeter sur ce plan. Repérage des changementsde plan en traits forts. Un trait d’axe indique lechangement de plan. Hachurage des surfaces avecdécalage d’un demi-pas.Initiation au dessin techniquePartie APage 15 sur 38

2.2.4 Coupe par plans concourants Couper différentes parties de lapièce par des plans concourants. Supposer le plan de coupe obliqueramené par rotation dans leprolongement de l’autre. Projeter surce plan. Repérage des changements deplan en traits forts. Un trait d’axechangement de plan.indiquele On ne dessine pas les partiescachées dans le plan rabattu.Initiation au dessin techniquePartie APage 16 sur 38

2.2.5 SectionsSections sorties Unesectionreprésente la partie dela pièce située dans leplan sécant. Une section sortie seprésente comme unecoupe dans laquelle onne verrait pas l’arrièrede la pièce. Pour dissiper lesambigüités, indiquer “ Section ” en toutes lettres.Sections rabattues. Une section rabattueseradessinéeensurcharge sur une vue. Contour de la sectionen traits fins.Initiation au dessin techniquePartie APage 17 sur 38

2.3 Filetages2.3.1 Tige filetée : On représente entraits forts la formequ’avait l’axeavantl’usinage de l’héliceainsi que le début dufiletage. On représente entraits fins le fond dufiletage. Mêmesconventions en vues decoté et en coupe. Dans les vuescachées, toutes lesarêtessontreprésentées en traitsinterrompus.2.3.2 Trou taraudé borgne : On représente en traits forts le trou existant avant l’usinage de l’hélice ainsi que la findu taraudage. (angle au sommet de 120 ). On représente en traits fins le fond du taraudage.Initiation au dessin techniquePartie APage 18 sur 38

2.3.3 Tige filetéetaraudédans trou C’est la convention de dessinde la vis qui l’emporte dansl’assemblage.Détails particuliers : Trou taraudé débouchant Les gorges sur l’arbre ou surl’alésage permettent de dégagerl'outil à la fin de l’usinage.2.3.4 Cotation des filetage /taraudage : La cotation se fait toujours sur les traits extérieurs Ne pas mettre le symbole Ø. La lettre M indique qu'il s'agit d'un filetage Métriquenormalisé.2.3.5 AssemblagesVissage La vis passe àtravers la piècemince et se vissedanslapièceépaisse. La faceintérieure de la têtede vis assureleserrage.Initiation au dessin techniquePartie ABoulonnage La vis traverse les deux piècesminces sans s’y visser. Les facesintérieures de la vis et de l’écrouassurent le serrage.Page 19 sur 38

3 Règles de disposition des cotes sur un dessin Ne pas coter sur pointillés. Utiliser des vues en coupe, réaliser des coupes locales.Ne pas placer les cotes à l'intérieur des vues. Les répartir autour à distanceconstante.Regrouper les cotes d'un même détail dans la même zone du dessin.Ne pas mettre de cotes surabondantes.Faire toujours apparaître les cotes totales de la pièce (volume extérieur).Coter la position des axes des trous. les entre-axes, puis le diamètre des trous.Pour les petites cotes, sortir le chiffre des lignes d'attache et inverser les flèches.Initiation au dessin techniquePartie APage 20 sur 38

4 Perspectives cavalièresButUne vue en perspective permet decomprendre rapidement les formeset l'aspect général d'une pièce oud'un ensemble technique.La perspective cavalière est uneprojection oblique, parallèlement àune direction ², sur l'une des facesdu cube de projection.Propriétés :(1) Face avant non "déformée".(2) Lignes fuyantes parallèles.(3) Coefficient de réduction desdimensions fuyantes : 0,5 k 1. Différents cas - Choix:Différents points de vue del'observateur. L'angle est unangle orienté.Construction :a- Projeter la face avant surle plan de projection choisi. Formesenveloppes axes.b- Tracer la direction desfuyantes avec l'angle choisi.c- Tracer les parties fuyantesen les réduisant avec le rapport kchoisi.Formes enveloppes.d - Etudier les détails deforme de la même manière.e - Mettre au net le dessin :traits d'axes, pointillés, traits forts.(4) Les axes et les contoursapparents des formes derévolution sont impératifs.(5) L'indicationdescaractéristiquesdelaperspective doit figurer sur ledessin.Initiation au dessin techniquePartie APage 21 sur 38

5 IntersectionsMéthode - Exemple : intersectioncylindre - cylindre.Rechercher les projections de la courbed'intersection L de deux surfaces élémentaires S1et S21 ) Rechercher les projections des points extrêmes.Ils sont situés sur les génératrices parallèles auxplans de projection.2 ) Rechercher les projections de pointsintermédiaires. Méthodes des surfaces auxiliaires(plan).a - Choisir un plan auxiliaire P coupant S1 et S2.b - Tracer l'intersection : P S1 L1.c - Tracer l'intersection : P S2 L2.d - Les points communs à L1 et L2 sont les pointsde l'intersection L cherchée. (Ils appartiennent à lafois à S1 et S2).Remarque :La difficulté principale consiste à voir dans quellezone du dessin se situe le problème dereprésentation de l'intersection. Exemple ci-contre :dans la vue de face. N'effectuer que la recherche des pointsextrêmes pour un tracé rapide ou desintersections de petites dimensions.Pour un tracé plus précis. Rechercher un ouplusieurs points courants intermédiaires.Utiliser la correspondance des vues.Utiliser la symétrie.Initiation au dessin techniquePartie APage 22 sur 38

6 Exécution d'un dessinTravail préliminaire :Repérer les formes générales extérieures dela pièce : volumes élémentaires. Noter les troisdimensions principales.Exécution :a - Mettre en place rapidement les axes et lesvolumes capables : calcul de x et y.b - Exécuter chaque détail de forme sur toutesles vues simultanément : Détails.c - Nettoyer convenablement l'esquisse,surtout lorsque la mise au net doit être faite aucrayon.Effacer les lignes de rappel, de construction.d - Mettre au net : commencer toujours par lestraits fins : traits d'axes, pointillés, puis lestraits forts. Tracer tous les cercles et arrondisen premier.Repasser toutes les vues d'ensemble enbalayant le dessin de haut en bas pour lestraits horizontaux de gauche à droite pour lestraits verticaux.e - Mettre en place la cotation :f - Mettre les indications des coupes et lesécritures. Effectuer la mise en page des vuesrapidement, sans précision excessive,sans perte de temps. Travailler détail par détail sur toutes lesvues simultanément en commençantpar les formes les plus importantes. Un des points importants de laprésentation est le contraste entre lestraits fins et les traits forts. Commencer par le tracé des formesarrondies permet une plus grandefacilitédansl'exécutiondesraccordements. Utiliser le trace-cercle.Initiation au dessin techniquePartie APage 23 sur 38

7 Plan d’ensembleOn utilise des notions des autres parties du cours.Un plan d’ensemble a pour fonction de montrer l’emplacement des pièces et leurrepérage.Un dessin de définition permet de définir complètement et sans ambigüité une pièce. Une pièce aura toujours les mêmes hachures sur l’ensemble du plan. Reconnaitre les éléments standards (vis, écrous, circlips, clavette, goupille,coussinet, roulement, .) Reconnaitre des fonctions grâce aux éléments standards présence d’une vis : peut être une liaison encastrement entre 2 pièces présence d’une circlips : cela donne un arrêt en translation présence d’une clavette : blocage de la rotation entre 2 pièces présence d’un coussinet ou roulement : probable liaison pivot . Reconnaitre les matériaux une pièce en bronze : pour limiter les frottements entre 2 pièces une pièce en plastique : isolant, forme . . . . Reconnaitre les formes des pièces en contact pour déterminer les mouvementspossibles entre ces pièces pièce cylindrique dans un trou cylindrique mouvement de rotation ettranslation possibles pièce cylindrique en contact sur un plan liaison linéaire rectiligne . Ajustements et conditions fonctionnelles des informations sur les liaisons sont parfois indiquées (jeu de serrage,ajustement glissant .) Utiliser toutes les vues (notamment les vue en 3D) vue écorchée vue éclatée On utilise la correspondance des vues pour faire le lien entre les mêmes piècesreprésentées sur différentes vues si on trouve les mêmes hachures sur 2 vues, c’est la même pièce Si des informations de fonctionnement sont indiquées, on les étudie également mouvement d’entrée et de sortie du système schéma cinématique (même partiel) Utilisation de la nomenclature nombre de pièces, nom des pièces et matériauExemple Suivant : VerrouInitiation au dessin techniquePartie APage 24 sur 38

Initiation au dessin techniquePartie APage 25 sur 38

VERROUInitiation au dessin techniquePartie APage 26 sur 38

8 Eléments normalisés8.1 Vis8.1.1 Vis 222222221,75Désignation normalisée :Vis H,M8.40.22(d,diamètre nominal; L,longueur sous tête;l,longueur filetée) Il existe des vis entièrement filetés jusque sous la tête. Ceci ne veut pas dire que l’onpuisse les visser à fond dans un trou taraudé.Initiation au dessin techniquePartie APage 27 sur 38

8.1.2 Vis 2222222222222Désignation normalisée :Vis CHc,M1

Initiation au dessin technique Partie A Page 17 sur 38 2.2.5 Sections Sections sorties Une section représente la partie de la pièce située dans le plan sécant. Une section sortie se présente comme une coupe dans laquelle on ne verrait pas l’arrière de la pièce. Pour dissiper les

Related Documents:

perspetive et oter le dessin tehnique en vue d'une réalisation : Chape pg. 17 Porte outil pg. 18 CAPACITES VISEES : LA LECTURE SAVOIRS ET SAVOIRS-FAIRE PRE-REQUIS : - Dans une mise en plan, donner le sens de la représentation codée des différents traits - Connaître le nom et les positions relatives des vues dans une mise en plan

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL SPÉCIALITÉ COMMERCE ÉPREUVE E2 PRÉPARATION ET SUIVI DE L’ACTIVITÉ DE L’UNITÉ COMMERCIALE Le corrigé comporte 11 pages numérotées 1/1 à 11/11. PARTIE 1 : 14,5 points PARTIE 2 : 26,5 points PARTIE 3 : 20 points PARTIE 4 : 19 points

Ce rapport est la première partie d’un ensemble de deux. La seconde partie, publiée ultérieurement, se penchera plus en détail sur des profils particuliers. Version 29/01/2021 - Rapport : Sondage aux familles IEF 2020 - Partie 1 - page 5/70

PLAN DE COURS Automne 2009 GMC-1000 80008 - Dessin pour ingénieurs Informations générales Crédits : 3 Temps consacré : 3-3-3 Mode d'enseignement : À distance Site Web : aucun Intranet Pixel : https://pixel.fsg.ulaval.ca Enseignant(s) : Levesque, Benoit benoit.levesque@gmc.ulaval.ca Responsable : à déterminer Description sommaire Dessin sur ordinateur. Modélisation 3D-solide .

- Logiciel de conception et construction de bâtiments créé en 1997 et racheté par la . en cours. A chaque fois que vous ouvrez une vue dans un projet, par défaut la vue s'affiche Zone de dessin Ruban Palette des propriétés Option Arborescence du projet Barre d’état . IUTenLigne 5/18 dans la zone de dessin au-dessus des autres vues. Les autres vues restent ouvertes, mais elles se .

6 COUPES et SECTIONS Exemple d’une coupe locale: a- Indiquer sur le dessin normalisé les repères des pièces et le nom de la coupe sur l’arbre 1, de la liaison fixe (encastrement) de 2 par rapport à 1. b- Indiquer sur le dessin normalisé les repères des pièces et le nom de la coupe sur l’arbre 1, de la liaison fixe (encastrement) de 2 par rapport à 1.

La Matraca (Guatemala) Pablo Piloña signe sous le pseudonyme La Matraca - littéralement le hochet. Né en 1980 au Guatemala, il connaît très jeune la vocation du dessin. Autodidacte, il se définit comme un caricaturiste ambulant. Il collabore pour le journal « Al Día » où il effectue des vignettes

Design Standards for Accessible Railway Stations Version 04 – Valid from 20 March 2015 A joint Code of Practice by the Department for Transport and Transport Scotland March 2015 . OGI. Although this report was commissioned by the Department for Transport (DfT), the fndings and recommendations are those of the authors and do not necessarily represent the views of the DfT. The information or .