• Have any questions?
  • info.zbook.org@gmail.com

Guide De L'accompagnement Des Projets De Santé - Édition 2019

4m ago
103 Views
0 Downloads
9.94 MB
52 Pages
Last View : 3d ago
Last Download : n/a
Upload by : Josiah Pursley
Share:
Transcription

Édition2019Guideaccompagnementdes projets de santéÉQUIPE DE SOINSPRIMAIRES

ÉditoLe développement des structures d’exercice coordonnéFédération des Maisons de santé et de l’Exerciceconstitue une priorité du Projet Régional de Santé 2018-coordonné de Bourgogne-Franche-Comté), il s’adresse aux2022 de l’Agence Régionale de Santé de Bourgogne-professionnels de santé, aux élus, et à tous les partenairesFranche-Comté, confirmée et renforcée par la stratégieintéressés par le montage de ces projets.« Ma Santé 2022 » au niveau national. L’objectif majeurdu déploiement de ce mode d’exercice est d’améliorer àla fois la qualité des soins et les conditions d’exercice desprofessionnels en ville. Son développement en tout pointCet outil présente le cadreréglementaire et 3 boîtes à outils :du territoire régional vise à y maintenir la présence desprofessionnels de santé qui y exercent mais également àfavoriser de nouvelles installations.Par son réseau d’animation territoriale, l’ARS BourgogneFranche-Comté accompagne de longue date l’ensembledes projets d’exercice coordonné dans la région aussibien sur la coordination clinique à travers les équipesde soins primaires que sur la coordination territorialeà travers la mise en place des futures communautésprofessionnelles territoriales de santé (CPTS). la première est composée de fiches synthétiquespermettant d’appréhender la coordination, lesprotocoles de coopération, les systèmes d’information ou encore la maîtrise de stage la deuxième porte sur le montage d’un projet immobilier en lien avec un projet de santé et enfin la troisième synthétise les 3 formes decoordination clinique (équipe de soins primaires,maison de santé pluri professionnelle, centres desanté).Le présent guide d’accompagnement est fondé sur cetteexpérience et porte sur les projets de santé des équipesA l’heure où de nombreux professionnels s’impliquentde soins primaires. Réalisé par l’ARS Bourgogne-Franche-sur le territoire régional dans la mise en place de CPTS,Comté en collaboration avec ses partenaires (URPS,celles-ci feront l’objet d’une FAQ, destinée à répondre deOrdres Professionnels Régionaux, Conseil Régional demanière dynamique aux différentes questions que seBourgogne-Franche- Comté, Conseils départementaux,posent les professionnels engagés dans ces projets.Bonne lecture,Pierre PRIBILELe Directeur Général

PréambuleLes professionnels de santé de tout temps font de la coordination sans le faire savoir.L’exercice coordonné traduit les professionnels de santé, qui ont pour objectifd’harmoniser leurs pratiques, de fluidifier la prise en charge des usagers dusystème de santé en développant une concertation-coordination, un partaged’expériences et une organisation pluri-professionnelle qu’ils construisent etmettent en œuvre pour la promotion de la santé, la prévention et l’améliorationde la qualité de soins, s’inscrivent dans un exercice coordonné.

4 - PréambuleGUIDE D’ACCOMPAGNEMENT DES PROJETS DE SANTÉPourquoi intégrer un exercicecoordonné ? Améliorer les conditions de travail des professionnels de santé : romprel’isolement, optimiser le temps de soins, se recentrer sur son cœur de métier, Formaliser une coordination et des échanges entre professionnels desanté, partager les compétences et mieux connaître le travail et les besoinsdes autres professionnels, Assurer une meilleure prise en charge globale du patient avec un meilleurpartage de connaissance, en évitant les ruptures de parcours et permettantle suivi des patients complexes, Obtenir des aides financières pour les temps de coordination, indispensablesauprès des patients les plus fragiles.Se coordonner c’est plus : de sécurité pour le patient et pour les professionnels de santé, de communication, de partage et d’échanges, de compétences partagées, d’actions coordonnées, de mise en commun pour améliorer les pratiques, pour une meilleure prise en charge dupatient, une réponse originale à l’évolution de l’accompagnement du patient.

GUIDE D’ACCOMPAGNEMENT DES PROJETS DE SANTÉPsychomotriciensSelon leur maturité, les équipesde soins primaires peuventprendre la forme :Pédicures harmaciensMasseurs KinésithérapeuthesPréambule - 5Orthoptistes› d’équipes de soins primaires « autres formes » - avecau moins un médecin généraliste et au moins un autreprofessionnel de santé›M aisons de santé pluri-professionnelles (MSP)›C entres de santé (CDS).Elles peuvent comprendre ou non un projet immobilier,être constituées sur un ou plusieurs sites.Toutes les équipes de soins primaires, s’inscrivent dansune dynamique qui peut les amener à évoluer vers unexercice plus coordonné.ErgothérapeutesEn pratique, commentpouvez-vous faire ?Avant toute implication dans un projet d’exercice coordonné, il vous faudra pouvoircerner les attentes aussi bien des professionnels de santé que de la population enfavorisant les réflexions collectives et en apportant des réponses en adéquationavec le projet émergeant.Votre projet doit être l’occasion de :Favoriser les échanges entre professionnels de santéAfin de mieux appréhender les attentes des professionnels desanté et les besoins de la population, une réunion d’informationavec les professionnels du territoire concerné peut apparaîtrenécessaire. L’objectif étant de susciter la réflexion collective,d’échanger sur les activités et les besoins des uns et des autres,évaluer les motivations et repérer d’éventuels conflits liés à lanaissance d’un projet.Impliquer l’ensemble des professionnels de santé au projet de santéUn projet de santé doit résulter de la réflexion commune etpartagée de l’ensemble des professionnels qui souhaitent le fairevivre. Il est donc important que le projet puisse résulter d’uneco-construction de l’ensemble des professionnels de santé.Constituer une équipe portant le projet de santéIdentifier un référent ou un noyau dur de leaders peut permettrede s’assurer du pilotage du projet et de fédérer l’ensemble desprofessionnels de santé autour d’un projet de santé, de fournirdes impulsions nécessaires à sa mise en œuvre, de faire le lienavec les différents partenaires institutionnels.Faire connaitre le projet de santé et nouer des partenariatsIl est important de dialoguer avec les acteurs sanitaires, médico-sociaux et sociaux susceptibles d’interagir avec les futursdispositifs de l’exercice coordonné favorisant la coopération etla coordination externe.

Le projetde santé,LA PIERRE ANGULAIREDE L’EXERCICE COORDONNÉMatériellement, c’est en formalisant et en présentant à l’Agence Régionalede Santé (ARS) « un projet de santé » structuré pour aborder l’ensemble dequestions nécessaires (de l’organisation de la continuité des soins au partaged’informations entre professionnels) qu’une équipe de professionnels de santéde premier recours peut se faire reconnaître en tant qu’équipe de soins primaires.L’intervention de l’ARS, qui se positionne d’abord avec un rôle de conseil etde partenaire, procède à la validation du projet qui permet de reconnaîtreofficiellement un collectif de professionnels libéraux et la rend éligible aux aides,dispositifs et accompagnements dédiés.L’absence d’engagement contractuel avec l’ARS ne fait pas opposition à lacréation d’une équipe de soins primaires. Dans ce cas, l’équipe de soins primairesne pourra pas bénéficier des avantages d’un contrat (crédits issus du Fondsd’Intervention Régional de l’ARS notamment) ni de l’information organisée parcette dernière.1

8 - Le projet de santéGUIDE D’ACCOMPAGNEMENT DES PROJETS DE SANTÉL’ÉMERGENCE ET MODALITÉS D’ACCOMPAGNEMENTDU PROJET DE SANTÉL’intérêt de réfléchir à un projet de santé émerge lorsque les professionnels de santé du territoire fontle constat : d’un besoin d’une amélioration dans la prise en charge des patients, d’une carence dans l’attractivité des professionnels de santé, d’une communication parfois rompue dans la prise en charge d’un patient, d’une possibilité d’améliorer leurs conditions de travail en mutualisant leur moyen.Le projet de santé collectif est: le fondement de la structure, constitué et validé par l’ensemble des professionnels adhérents et exerçant au sein de la structure, évolutif dans le temps (en fonction des actions développées au sein de la structure, en fonctiondes nouveaux professionnels de santé adhérant au projet ).Pour qu’un projet de santé puisse naître, il est nécessaire d’étudier son opportunité ainsi que safaisabilité avant de pouvoir proposer un accompagnement adapté.Phase 1étudier l’opportunité du projetTout projet de création d’une équipe de soins primaires seconduit dans le cadre de l’animation territoriale de l’agence quiétudie l’opportunité du projet.Cette phase permet de s’assurer de la cohérence du projet : avec les projets d’aménagement du territoire ; avec les projets de santé déjà existants sur le territoire ; en lien avec le zonage arrêté par le DG ARS tenant comptedes fragilités territoriales.Cette phase d’analyse se fait en concertation avec les acteursconcernés et notamment dans le cadre des contrats locaux desanté (CLS).À partir de ces éléments, l’ARS donne son avis sur la pertinenceet la faisabilité du projet.Phase 2étudier la faisabilité du projetIl s’agit ici d’identifier la mobilisation des professionnels de santéautour du projet afin d’en garantir une meilleure réussite.L’étude met en exergue les conditions et les éventuels freinsidentifiés dans la réalisation du projet pour permettre de donnerun avis sur sa faisabilité et sa viabilité.L’objectif est de s’assurer de la capacité à susciter et entraînerl’adhésion par le(s) porteur(s) du projet de santé d’un nombresignificatif de professionnels exerçant sur la zone. Soit une émulation des professionnels de santé duterritoire se manifeste et l’ARS informe de la possibilité defaire intervenir une aide extérieure en vue d’accompagner lepromoteur, Soit, il n’y a aucune initiative, et dans ce cas, l’animateurterritorial en santé de l’ARS avec l’animateur du paysengagent une réflexion pour étudier les possibilités de faireémerger un projet.Phase 3Les modalités d’accompagnementLes porteurs de projets peuvent bénéficier d’une aide financièrepour l’élaboration et la rédaction du projet de santé ainsi qu’unaccompagnement, en plus de celui réalisé par la délégationdépartementale, par la fédération régionale des maisons desanté et de l’exercice coordonné (FEMASCO).Les professionnels de santé peuvent également bénéficierd’une aide financière et se faire accompagner par un prestatairede leur choix.

GUIDE D’ACCOMPAGNEMENT DES PROJETS DE SANTÉPHASE 1Opportunitédu projetLe projet de santé - 9PHASE 2LafaisabilitéInitiative des professionnelsou des élusMobilisation des professionnels autourdu projet de santéLe délégué départementalavec l’animateur territorialeen santé sont saisiset engagent une réflexionavec les acteurs intéressés Cerner les attentes des PS Établir une relation entre PS puis avec les élus Informer les acteurs sur les aides et dispositifs possibles Faire le lien entre tous les acteurs concernésLa faisabilitéL’ARS donne son avis sur l’opportunité du projetL’opportunitéPas opportunPas de suiteOpportun-Adhésion à uneorganisation déjà existanteSi émulation par lesprofessionnels desanté, information parl’agence des modalitésd’accompagnement etpoursuite du projet.PHASE 3Réflexion proposée ation d’un exercicecoordonnéCritères de validation de l’opportunité :- Engagement écrit des professionnels de santé sur l’intentionde travailler ensemble et de contractualiser avec l’ARS dansl’objectif de suivre l’activité de la structure-Conformité avec le cahier des charges national-Définition de la commune d’implantationEquipe souhaitant se fédérer autourd’un projet communAccompagnementdes professionnels par l’agenceL’agence informe lesprofessionnels de santé dusoutien que l’agence peutapporter ainsi que les aidespossibles- Les professionnels peuventse faire accompagner parla Fédération des maisonsde santé et de l’exercicecoordonné de BFC- Les professionnels peuventse faire accompagner par unprestataire de leur choix

10 - Le projet de santéGUIDE D’ACCOMPAGNEMENT DES PROJETS DE SANTÉL’ÉLABORATION DU PROJET DE SANTÉComme nous l’avons évoqué auparavant, pour bénéficier d’une reconnaissance en tant qu’équipe desoins primaires par l’ARS, les professionnels de santé doivent construire un projet de santé témoignantde leur volonté de travailler de manière coordonnée. Ce projet est transmis pour validation à l’agencerégionale de santé et doit être signé par chacun des professionnels de santé membres de l’équipe ainsique par tout professionnel contribuant à la mise en place d’actions décrites dans le projet de santé.A minima et si l’équipe de soins primaires se constitue dans saforme la plus légère, le projet de santé devra comporter1 :- L’objet de la constitution d’une équipe (amélioration apportéedans la prise en charge de la patientèle) ;- Les membres de l’équipe ;- Les engagements des professionnels sur les modalités dutravail pluri-professionnel : organisation des concertations,protocoles pluri-professionnels, dispositif d’information sécurisépermettant le partage des données et les modalités d’évaluationde l’amélioration du service rendu.Si l’équipe souhaite se constituer en MSP, le projet de santédevra comporter2 :Le projet professionnelLe projet professionnel aide à gérer la vie quotidienne de lastructure et veille à décrire les modalités d’organisation et defonctionnement de la MSP : Le management de la structure L’organisation de la pluri-professionnalité La mise en œuvre du dispositif d’information Le développement professionnel continu,la démarche qualité L’accueil d’étudiants, la rechercheLe projet de soinsPour plus de précision cir 41637.pdfLe projet de soins détaille les mesures et modalités d’organisationde prise en charge du patient au sein de la structure. Il doitprésenter le service rendu à la population au regard des besoinset attentes identifiés au cours du diagnostic pour une améliorationdes prises en charge et un accompagnement : L’accès aux soins La continuité des soins La participation à la permanence des soins Les actions de santé publique Le système d’information partagé La coopération et la coordination externe La qualité de la prise en charge Les nouveaux services du projet d’organisation de laprise en charge1 - Instruction n DGOS/R5/2016/392 du 2 décembre 2016 relative aux équipes de soins primaires (EPS) et aux communautés professionnelles territoriales de santé (CPTS).2 - Circulaire du 27 juillet 2010 relative au lancement d’un plan d’équipement en maison de santé en milieu rural.

GUIDE D’ACCOMPAGNEMENT DES PROJETS DE SANTÉLe projet de santé - 11Si l’équipe souhaite intégrer un centre de santé, le projet devracomporter3 :un projet de santé Le diagnostic du besoin du territoire Les coordonnées du centre Le personnel du centre Les missions et activités du centre La coordination au sein du centre et à l’extérieurUn règlement de fonctionnementannexé au projet de santé L’hygiène et la sécurité des soins Les informations relatives aux droits des patientsUn engagement de conformité Identification de l’organisme gestionnaire Identification du centre de santé et de sonou ses antennes lorsqu’elles existent Textes de référence et engagementL’ENSEMBLE DES INFORMATIONS mentionnéesau sein de l’arrêté du 27 février 2018 , consultablessur le site de l’ARS par le lien suivant E-COORDONNE-ENBOURGOGNE-FRANCHE-COMTEUN GUIDE RELATIF AUX CENTRES DE SANTÉa par ailleurs été élaboré par la DGOS et estconsultable à cette GUIDE-RELATIF-AUXCENTRES-DE-SANTE3 - Arrêté du 30 juillet 2010 relatif au projet de santé et au règlement intérieur des centres de santé mentionnés aux articles D.6323-1 et D. 6323-9 du code de la santé publique.

12 - Le projet de santéGUIDE D’ACCOMPAGNEMENT DES PROJETS DE SANTÉLA VALIDATION DU PROJET DE SANTÉET LES AIDES FINANCIÈRESProcessus de validation desprojets d’ESPProcessus de validationpour les projets de CDS :Pour les ESP (hors CDS) :Conformément à l’article L. 6323-1-11 du CSP :Lorsque le projet de santé est rédigé et adopté par le promoteur,celui-ci le transmet à la délégation départementale de l’ARSconcernée qui en accuse réception.12312345TransmissionLe promoteur transmet le projet de santé à ladélégation départementale concernée.RéceptionLa délégation départementale accuse réceptiondu projet de santé.NominationLa délégation départementale, établit le rapport,nomme un rapporteur et propose une date depassage en Commission spécialisée de l’Offredes Soins (CSOS).ValidationLa CSOS donne son avis, suite à l’audition du rapporteur accompagné du promoteur.AvisLe Directeur Général de l’ARS, suite à cet avis,décide et notifie sa décision au porteur de projet.TransmissionLe projet de santé et l’engagement de conformitédoit être envoyé au DG ARS.AvisLe DG établit un récépissé délivrant les numérosFINESS et valant autorisation de dispenser dessoins aux assurés sociaux.NotificationLe récépissé est transmis au représentant légalde l’organisme gestionnaire.Une fois le projet validé, des aidespeuvent être accordées sous réservede l’annualité budgétaire FIR.

GUIDE D’ACCOMPAGNEMENT DES PROJETS DE SANTÉLes outilsLe projet de santé - 132

Boiteà outils n 1Les outils à disposition deséquipes de soins primairesFiche 1 Définir un montage juridique adapté : point sur la SISAFiche 2 Disposer d’une fonction de coordinationFiche 3 Financement de la coordinationau sein des MSP et CDSFiche 4 Faire bénéficier sa structure du label « universitaire »Fiche 5 Mettre en place des protocoles de coopérationFiche 6 P révention, promotion de la santé et missions desanté publiqueFiche 7 Bénéficier d’un système d’information partagéFiche 8 Devenir maitre de stage et accueillir des étudiants

16 - Les outils à dispositiondes équipes de soins primairesGUIDE D’ACCOMPAGNEMENT DES PROJETS DE SANTÉFiche 1DÉFINIR UN MONTAGE JURIDIQUE ADAPTÉ :POINT SUR LA SISALe statut juridique de l’équipe de soins primaires est laissé au libre choix des professionnels. Toutefois,si plusieurs statuts juridiques sont possibles, seule la constitution en société interprofessionnellede soins ambulatoires (SISA) permet la rémunération d’activités exercées en commun.1 - Les caractéristiques de la SISACréer une société interprofessionnelle société interprofessionnelle offre trois grands bénéfices à votre équipe desoins primaires qui se constitue en maison de santé : L’inter-professionnalité de ses membres (exercice encommun de missions d’éducation thérapeutique dupatient, de coordination des soins et de coopérationentre professionnels de santé) ; La facturation d’actes à l’Assurance Maladie (en vue dela généralisation des nouveaux modes de rémunération) ; le partage des bénéfices entre ses membres.La Société Interprofessionnelle de Soins Ambulatoires estune société civile à hauteur de son capital (la responsabilitéest définie et solidaire, contrairement à l’association où laresponsabilité est limitée). Elle doit être constituée entre despersonnes physiques exerçant une profession médicale,d’auxiliaire médical ou de pharmacien.La SISA a vocationà répartir les frais liés àl’activité professionnelle dela coordination des soins.2 - Créer une SISALes étapes pour constituer une SISA sont les suivantes :123456Établissementdes statuts constitutifTransmissiondes statuts aux ordres professionnels aux tableaux desquels sont inscrits les associés ainsiqu’à l’Agence Régionale de SantéInformerla création de la SISA par une publication dans unjournal d’annonce légaleEnregistrementdes statuts auprès des services des impôtsImmatriculationau registr

territorial en santé de l’ARS avec l’animateur du pays engagent une réflexion pour étudier les possibilités de faire émerger un projet. Phase 3 Les modalités d’accompagnement Les porteurs de projets peuvent bénéficier d’une aide financière pour l’élaboration et la rédaction du projet de santé ainsi qu’un